Fréquence d'échantillonnage et Bits - C'est quoi au juste ?

Hors ligne JIM-CB-EDM

  • Habitué
  • **
  • Messages: 409
  • 61 points
28 février 2011 à 14:52:35
Un petit tutoriel à ce propos car bon nombre d'entre vous ne savent pas ce que c'est une fréquence d'échantillonnage ainsi que la profondeur de bits. Y'a beaucoup de confusion en général.

LA FREQUENCE D'ECHANTILLONNAGE

Définition

Elle s'exprime en Hertz (Hz) ou (kHz). On retrouve notamment les valeurs suivantes : 44 100 Hz, 48 000 Hz, 96 000 Hz, 192 000 Hz. Le standard CD et digital mondiale est 44 100 Hz. Ce qui veut dire que chaque seconde, il y a 44 100 échantillons (samples) joués. Plus cette fréquence d'échantillonnage est grande, plus le son sera affiné et donc naturel.

Attention ne pas confondre fréquence d'échantillonnage avec couvrement du spectre. Par exemple, 44 100 Hz ne veut pas dire que l'on peut entendre des fréquences jusqu'à 44 100 Hz !

L'oreille humaine peut en général entendre sur le spectre suivant : 20 Hz - 20 000 Hz.

Pour une qualité fidèle

La question ici c'est : quelle fréquence d'échantillonnage est suffisante pour restituer parfaitement une chanson ?
Il faut savoir qu'il a été montré scientifiquement que pour reproduire avec fidélité l'ensemble des fréquences audibles par l'Homme, il faut que la fréquence d'échantillonnage soit égale au double de la fréquence maximum audible par l'Homme soit 20 000 Hz.
Ainsi 20 000 Hz x 2 -> 40 000 Hz de fréquence d'échantillonnage.

C'est pourquoi on a choisit 44 100 Hz qui permet de couvrir le spectre jusqu'à 22 050 Hz. Vous allez me dire mais pourquoi ne pas avoir choisit 40 000 Hz ? Tout simplement parce qu'il faut garder une marge pour que les fréquences ne se coupent pas. Les 2 050 Hz de plus vont permettre une sortie en douceur si vous préférez.

Ainsi cela veut dire que si vous exportez votre musique avec une fréquence d'échantillonnage supérieure à 44 100 Hz, votre oreille sera incapable d'entendre la différence.

Mais alors pourquoi proposez des cartes sons avec des fréquences d'échantillonnages allant jusqu'à 192 000 Hz ?

En fait, il y a deux raisons. La première est que les pilotes de votre carte son (notamment si elle est professionnelle) seront optimisés pour une fréquence d'échantillonnage donnée. En général, les pilotes ASIO de vos cartes sont optimisés pour la fréquence d'échantillonnage maximum qu'elle propose : 96 000 Hz et 192 000 Hz dans la majorité des cas. Vous aurez moins de latence et plus de soulagement pour le micro-processeur avec une fréquence d'échantillonnage grande. Ce qui parait surprenant mais c'est comme çà.
Ainsi il sera très utile pour un ingénieur du son de bosser à une très grande fréquence d'échantillonnage. Son ordinateur sera ravi.
La deuxième raison ce sont les plug-in et les banque sons (samples) utilisés. En effet, certains plug-in sont aussi optimisés pour une fréquence d'échantillonnage bien précise. Mais çà n'a guère de répercussions sur la qualité de votre chanson au final.
Enfin sachez que il y a beaucoup de marketing autour des cartes sons. Ne vous laissez plus avoir.

En revanche la profondeur de bit (16, 24 ou 32 virgule flotante) aura une plus grande importance.

LA PROFONDEUR DE BIT

Définition

Elle s'exprime en Bits. On retrouve notamment les valeurs suivantes : 16 bits, 24 bits, 32 bits virgules flotante. Le standard CD et digital mondiale est 16 bits. Cette valeur va agîr sur le taux de dynamique disponible en dB. La règle est que pour 1 bit, on a 6 dB de dynamique. Autrement dit, le son oscillera sur 6 db en 1 bit.
Donc en 16 bits, le son oscillera sur (16 x 6) -> 96 dB.
Donc en 24 bits, le son oscillera sur (24 x 6) -> 144 dB.

On peut alors en déduire que les sons les plus faibles dans une musique seront beaucoup plus audibles et restitués naturellement à une profondeur de 24 bits. Donc si vous passez une chanson de 24 bits en 16 bits, cela s'entendra sur des sons suivants : fin d'une reverb, fin d'un crash par exemple. Mais attention c'est très subtile ! Et de toutes façons ce trait de subtilité sera gommé puisque l'on appliquera un Dithering (ajout de bruit) qui va résoudre ce problème.

En effet, on a adopté le 16 bits pour le format CD. On estime que 96 dB de dynamic est suffisant. 24 bits aurait été plus judicieux pour éviter justement l'application d'un dithering mais les fabricants de CD voulaient pouvoir mettre 74 minutes de chanson dessus. Le 24 bits n'aurait pas permis autant.
Ainsi on a gardé cette même norme pour le format digital.

16 bits ou 24 bits (voir 32 bits), répercution réelle sur l'écoute ?

Si vous avez compris ce que je viens d'expliquer, si vous écoutez une chanson en 16 bits ou en 24 bits, la différence est inaudible. La dynamique est assez importante en 16 bits surtout dans les musiques actuelles. Le seul genre de musique dans lequel le 24 bits aura son intérêt sera la musique classique. Et aussi les bandes sons du cinéma qui utilise beaucoup plus de dynamique. Mais là encore ne vous attendez pas à une différence de qualité énorme. 99% des gens n'y verront rien.

24 bits ou + important en studio !

En revanche, en studio il va être important de travailler avec une profondeur de bits de 24 bits notamment lors d'un enregistrement. Il faut laisser beaucoup de dynamique sur un micro pour pouvoir enregistrer assez bas en volume. Cela permet de ne pas clipper. C'est d'ailleurs l'unique seul réel intérêt du 24 bits en studio.
Il a tout de même un autre intêret. Tout comme la fréquence d'échantillonnage, les cartes sons sont optimisés pour le 24 bits ou le 32 bits virgule flottante.

CONCLUSION

Pour l'auditeur, la fréquence d'échantillonnage et la profondeur de bits qui proposeront le rendu le plus optimal est le 44 100 Hz - 24 bits. Mais dans la majorité des musiques le 16 bits suffira. Le 24 bits sera utile pour des musiques contenant beaucoup de dynamique : classique, jazz, acoustique... Utile aussi pour le cinéma. Mais çà reste tout de même très très subtile.

Evidemment, le format MP3 (ou n'importe quel format de compression) va dégrader le signal. Ainsi, les audiophiles confirmés devront préférer le format PCM (WAV, AIFF...). Les boutiques de musique en ligne ne proposent malheureusement pas toutes du WAV en option. Et quand cela est proposé le prix n'est malheureusement pas le même.

L'idéal serait de proposer du 44 100 Hz - 24 bits afin de n'avoir aucun problème de fidélité pour tous les styles de musique.

Donc n'oubliez pas le dithering lorsque vous exportez en 16 bits et que vous avez travaillé en 24 ou 32 bits.

En espérant que ce tutoriel vous aura éclairé à ce sujet.

Hors ligne Teedam

  • Membre
  • *
  • Messages: 57
  • 64 points
28 février 2011 à 15:59:04
Nickel.

Petite précision concernant la fréquence d'échantillonnage qui doit être au moins deux fois supérieur à la fréquence du signal, c'est le théorème de Shannon et Nyquist. On part d'un signal analogique continu de forme sinusoïdale, et on va prélever des "échantillons" (comme tu l'as dit plus haut). Si on à moins de deux fois la fréquence la plus élevée du signal, on risque un problème de repli (ou aliasing) qui fait que l'on va mélanger deux périodes.

Enfin, concernant l'enregistrement en studio, il ne faut pas oublier que le niveau sonore délivré au micro doit être assez élévé, afin de couvrir le bruit de fond intrinsèque au micro, car tous les micros fond du bruit qui est mesuré pour chacun et qui est noté dans la fiche technique. Meilleur est le rapport signal sur bruit, meilleur est le micro (c'est pas la seule caractéristique pour définir la qualité d'un micro). J'ajoute enfin, que tous les appareils electroniques font un "bruit" en raison de leur éléments. Chaque résistance par exemple, va altérér le signal (mais de manière super infime, de l'ordre de -130 Db), c'est le bruit thermique. C'est pourquoi, en son, moins on en met et mieux ça sonne. et bien sur, c'est pourquoi il est important de bien choisir son matériel avant de l'acheter, mais là je méloigne carrément du sujet de départ alors j'arrête là :)
Teedam

Mes compos sont sur   http://www.teedam.com

Electro/Techno

Hors ligne noah

  • Mighty lion of Judah
  • Habitué
  • **
  • Messages: 109
  • 66 points
28 février 2011 à 16:50:48
Citer
C'est pourquoi on a choisit 44 100 Hz qui permet de couvrir le spectre jusqu'à 22 050 Hz. Vous allez me dire mais pourquoi ne pas avoir choisit 40 000 Hz ? Tout simplement parce qu'il faut garder une marge pour que les fréquences ne se coupent pas. Les 2 050 Hz de plus vont permettre une sortie en douceur si vous préférez.

On a choisi 44100 parce que 44100 = 2*2*3*3*5*5*7*7 . Ce qui confère à ce nombre un grand nombre de diviseurs entiers, ce qui est très pratique dans les problèmes de conversion de bitrate (en gros, l'interpolation) .

Sinon, bon travail ^^ j'étais moi-même en train d'essayer de faire un tuto complet sur ces questions. On les ignore souvent mais c'est quand même le b-a-ba de la matière qu'on travaille ...
Modifié: 28 février 2011 à 16:55:57 par noah
Vaut mieux un bon bordel qu'un mauvais rangement.

Hors ligne Pantoufle

  • Habitué
  • **
  • Messages: 245
  • 66 points
28 février 2011 à 16:57:22
Oué, doit aussi y avoir une histoire concernant le filtre anti-repliement.

Hors ligne noah

  • Mighty lion of Judah
  • Habitué
  • **
  • Messages: 109
  • 66 points
28 février 2011 à 17:02:09
Nan je veux dire, il a entièrement raison sur l'histoire de la limite des 40000 Hz qui permettent de restituer l'ensemble des sons audibles (20-20000 Hz), mais la valeur exacte 44100 a cette origine là. Et du filtre anti-repliement, il faut en mettre quelle que soit la fréquence d'échantillonnage (f), si le son contient des fréquences supérieures à f/2 (exemple : même à 44100 Hz, en présence d'ultrasons - et si le matériel est capable de les capter, ce qui est heureusement rarement le cas sauf applications particulières - on aura de l'aliasing .)

Le fait de se garder une marge assez conséquente de 4100/2 = 2050 Hz est effectivement utile si on utilise de tels filtres, car aucun filtre temps réel ne peut présenter une coupure abrupte, il y a toujours une certaine décroissance dans les aigues, donc on s'arrange pour que cette zone de décroissance soit située dans les fréquences inaudibles. Mais la valeur exacte de 44100 répond à des impératifs calculatoires. Idem pour 48000, qui possède beaucoup de diviseurs : 48000 = 2*2*2*2*2*2*2*3*5*5*5
Modifié: 28 février 2011 à 17:07:14 par noah

Hors ligne Pantoufle

  • Habitué
  • **
  • Messages: 245
  • 66 points
28 février 2011 à 17:39:50
C'est pour ça que j'ai marqué "oué" :)

---



Pour faire très simple
- plus la fréquence d'échantillonnage est élevée plus il y aura de colonnes bleues cote à cote.
- plus il y a de bits, plus il y aura de valeurs différentes possibles en amplitudes. Par exemple, si vous prenez seulement 1 bit, il y aura 21 valeurs = 2 valeurs différentes en amplitude que pourront prendre vos enceintes.
Modifié: 28 février 2011 à 17:48:25 par Pantoufle

Hors ligne noah

  • Mighty lion of Judah
  • Habitué
  • **
  • Messages: 109
  • 66 points
28 février 2011 à 19:42:50
Ou pour le dire plus simplement :
fréquence d'échantillonnage => espacement horizontal
profondeur de bits => espacement vertical.

Sinon voici une illustration du phénomène de repliement spectral .

En vert, le signal réel (dont la fréquence est supérieure à la moitié de la fréquence d'échantillonnage, du coup, la pression a le temps d'osciller entièrement entre deux points) ; en rouge, les points enregistrés par l'ordinateur, et du coup, en bleu, la fréquence restituée par l'ordinateur (enfin il faut l'imaginer en plus "lisse") . On voit que cette fréquence bleue est une fréquence parasite, qui n'est absolument pas présente dans le signal original, et dont la fréquence est beaucoup plus basse que la fréquence réelle. D'où le terme de repliement de spectre : toutes les fréquences qui
dépassent la fréquence de Nyquist (22050 Hz pour un échantillonnage à 44100) sont artificiellement transformées en fréquences inférieures à cette limite, comme si la partie haute du spectre venait se replier autour du Nyquist pour polluer la partie utile.
Vous devez être connecté(e) pour afficher le fichier joint de ce message.

Hors ligne kMoOg

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 4847
  • 1214 points
28 février 2011 à 20:10:14
Super intéressant, tant le tuto que les comms complémentaires !

Merci à vous tous !

:jap:
17/12/11 : Another place  En hommage à Emma et Roland :jap:
09/10/11 : Agnus Deï  (MAJ le 18/10/2011) :salut:

Hors ligne Oncle_Shu

  • Habitué
  • **
  • Messages: 892
  • 62 points
05 mars 2011 à 16:54:44
vous en savez des choses, je vous envie...
pcq honnêtement, même si c'est dit de façon très claire, j'ai du mal à bien capter le truc !

Hors ligne cotélumiere

  • Membre
  • *
  • Messages: 64
  • 60 points
09 novembre 2011 à 01:08:30
Un grand merci a vous tous c clair !  :++:

Hors ligne denisluz

  • Habitué
  • **
  • Messages: 635
  • 97 points
09 novembre 2011 à 02:31:57
Et est ce que le filtre anti aliasing de fruity loop est suffisant d' aprés vous (Alias free TS-404) ou est ce de la daube?

Hors ligne Mister Vasken

  • Habitué
  • **
  • Messages: 364
  • 150 points
11 novembre 2011 à 00:04:45
Le tuto interessant, de bon comm's comme dit kmoog. Ce qui est sympas c'est que ont peus revenir pour revoir si on à pas forcément compris, sauf si un crash serveur fais sont apparition!

Hors ligne Floydi27

  • Membre
  • *
  • Messages: 1
  • 60 points
04 mai 2012 à 01:23:14
Bon tuto je dois dire. Je débute sur le sujet, du coup je démarre avec déjà des infos importantes et vu que j'ai tout bien compris je te remercie !

Hors ligne ÐЯɨ₡

  • Ca va chier!!
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 2333
  • 386 points
04 mai 2012 à 02:07:39
Cool le tuto, connaissait un peu le sujet, mais un rafraîchissement fait du bien..
Mon CLOUD
Mon BANDCAMP Bonne Qualité!!




Hors ligne Eutopik

  • Membre
  • *
  • Messages: 85
  • 63 points
08 septembre 2012 à 22:02:21
Merci,good :plus1: :plus1:

Hors ligne The Sax

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
  • 62 points
05 novembre 2012 à 07:48:29
Un petit tutoriel à ce propos car bon nombre d'entre vous ne savent pas ce que c'est une fréquence d'échantillonnage ainsi que la profondeur de bits. Y'a beaucoup de confusion en général.

LA FREQUENCE D'ECHANTILLONNAGE

Définition

Elle s'exprime en Hertz (Hz) ou (kHz). On retrouve notamment les valeurs suivantes : 44 100 Hz, 48 000 Hz, 96 000 Hz, 192 000 Hz. Le standard CD et digital mondiale est 44 100 Hz. Ce qui veut dire que chaque seconde, il y a 44 100 échantillons (samples) joués. Plus cette fréquence d'échantillonnage est grande, plus le son sera affiné et donc naturel.

Attention ne pas confondre fréquence d'échantillonnage avec couvrement du spectre. Par exemple, 44 100 Hz ne veut pas dire que l'on peut entendre des fréquences jusqu'à 44 100 Hz !

L'oreille humaine peut en général entendre sur le spectre suivant : 20 Hz - 20 000 Hz.

Pour une qualité fidèle

La question ici c'est : quelle fréquence d'échantillonnage est suffisante pour restituer parfaitement une chanson ?
Il faut savoir qu'il a été montré scientifiquement que pour reproduire avec fidélité l'ensemble des fréquences audibles par l'Homme, il faut que la fréquence d'échantillonnage soit égale au double de la fréquence maximum audible par l'Homme soit 20 000 Hz.
Ainsi 20 000 Hz x 2 -> 40 000 Hz de fréquence d'échantillonnage.

C'est pourquoi on a choisit 44 100 Hz qui permet de couvrir le spectre jusqu'à 22 050 Hz. Vous allez me dire mais pourquoi ne pas avoir choisit 40 000 Hz ? Tout simplement parce qu'il faut garder une marge pour que les fréquences ne se coupent pas. Les 2 050 Hz de plus vont permettre une sortie en douceur si vous préférez.

Ainsi cela veut dire que si vous exportez votre musique avec une fréquence d'échantillonnage supérieure à 44 100 Hz, votre oreille sera incapable d'entendre la différence.

Mais alors pourquoi proposez des cartes sons avec des fréquences d'échantillonnages allant jusqu'à 192 000 Hz ?

En fait, il y a deux raisons. La première est que les pilotes de votre carte son (notamment si elle est professionnelle) seront optimisés pour une fréquence d'échantillonnage donnée. En général, les pilotes ASIO de vos cartes sont optimisés pour la fréquence d'échantillonnage maximum qu'elle propose : 96 000 Hz et 192 000 Hz dans la majorité des cas. Vous aurez moins de latence et plus de soulagement pour le micro-processeur avec une fréquence d'échantillonnage grande. Ce qui parait surprenant mais c'est comme çà.
Ainsi il sera très utile pour un ingénieur du son de bosser à une très grande fréquence d'échantillonnage. Son ordinateur sera ravi.
La deuxième raison ce sont les plug-in et les banque sons (samples) utilisés. En effet, certains plug-in sont aussi optimisés pour une fréquence d'échantillonnage bien précise. Mais çà n'a guère de répercussions sur la qualité de votre chanson au final.
Enfin sachez que il y a beaucoup de marketing autour des cartes sons. Ne vous laissez plus avoir.

En revanche la profondeur de bit (16, 24 ou 32 virgule flotante) aura une plus grande importance.

LA PROFONDEUR DE BIT

Définition

Elle s'exprime en Bits. On retrouve notamment les valeurs suivantes : 16 bits, 24 bits, 32 bits virgules flotante. Le standard CD et digital mondiale est 16 bits. Cette valeur va agîr sur le taux de dynamique disponible en dB. La règle est que pour 1 bit, on a 6 dB de dynamique. Autrement dit, le son oscillera sur 6 db en 1 bit.
Donc en 16 bits, le son oscillera sur (16 x 6) -> 96 dB.
Donc en 24 bits, le son oscillera sur (24 x 6) -> 144 dB.

On peut alors en déduire que les sons les plus faibles dans une musique seront beaucoup plus audibles et restitués naturellement à une profondeur de 24 bits. Donc si vous passez une chanson de 24 bits en 16 bits, cela s'entendra sur des sons suivants : fin d'une reverb, fin d'un crash par exemple. Mais attention c'est très subtile ! Et de toutes façons ce trait de subtilité sera gommé puisque l'on appliquera un Dithering (ajout de bruit) qui va résoudre ce problème.

En effet, on a adopté le 16 bits pour le format CD. On estime que 96 dB de dynamic est suffisant. 24 bits aurait été plus judicieux pour éviter justement l'application d'un dithering mais les fabricants de CD voulaient pouvoir mettre 74 minutes de chanson dessus. Le 24 bits n'aurait pas permis autant.
Ainsi on a gardé cette même norme pour le format digital.

16 bits ou 24 bits (voir 32 bits), répercution réelle sur l'écoute ?

Si vous avez compris ce que je viens d'expliquer, si vous écoutez une chanson en 16 bits ou en 24 bits, la différence est inaudible. La dynamique est assez importante en 16 bits surtout dans les musiques actuelles. Le seul genre de musique dans lequel le 24 bits aura son intérêt sera la musique classique. Et aussi les bandes sons du cinéma qui utilise beaucoup plus de dynamique. Mais là encore ne vous attendez pas à une différence de qualité énorme. 99% des gens n'y verront rien.

24 bits ou + important en studio !

En revanche, en studio il va être important de travailler avec une profondeur de bits de 24 bits notamment lors d'un enregistrement. Il faut laisser beaucoup de dynamique sur un micro pour pouvoir enregistrer assez bas en volume. Cela permet de ne pas clipper. C'est d'ailleurs l'unique seul réel intérêt du 24 bits en studio.
Il a tout de même un autre intêret. Tout comme la fréquence d'échantillonnage, les cartes sons sont optimisés pour le 24 bits ou le 32 bits virgule flottante.

CONCLUSION

Pour l'auditeur, la fréquence d'échantillonnage et la profondeur de bits qui proposeront le rendu le plus optimal est le 44 100 Hz - 24 bits. Mais dans la majorité des musiques le 16 bits suffira. Le 24 bits sera utile pour des musiques contenant beaucoup de dynamique : classique, jazz, acoustique... Utile aussi pour le cinéma. Mais çà reste tout de même très très subtile.

Evidemment, le format MP3 (ou n'importe quel format de compression) va dégrader le signal. Ainsi, les audiophiles confirmés devront préférer le format PCM (WAV, AIFF...). Les boutiques de musique en ligne ne proposent malheureusement pas toutes du WAV en option. Et quand cela est proposé le prix n'est malheureusement pas le même.

L'idéal serait de proposer du 44 100 Hz - 24 bits afin de n'avoir aucun problème de fidélité pour tous les styles de musique.

Donc n'oubliez pas le dithering lorsque vous exportez en 16 bits et que vous avez travaillé en 24 ou 32 bits.

En espérant que ce tutoriel vous aura éclairé à ce sujet.
Il me semble que l'oreille humaine peut entendre entre 50Hz et 20000Hz

Hors ligne Ky!n

  • Normalement c'est automatique mais en fait il faut appuyer sur le bouton
  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1287
  • 92 points
05 novembre 2012 à 10:17:14
Non. Déjà ça varie en fonction de l'âge, de la personne, de son parcours (écoute-t-elle de la musique à fond toute la journée ou vit-elle seule au fond du désert du Sahara) et certainement aussi de sa génétique.

Généralement, on indique le spectre audio comme allant de 20Hz à 20kHz. Un bon appareil audio reproduit tout les sons dans cette bande de fréquence, si il va au-delà la différence sera quasiment inaudible.

Cela dit, on n'arrête pas brusquement d'entendre au-delà de 20kHz et en-dessous de 20Hz. En gros, on entend très bien entre 40Hz et 16kHz, carrément moins bien entre 20-40 HZ et 16kHz-20kHz, et vraiment mal au-delà. Celà dit une personne jeune peut entendre jusqu'à 25kHz.

[Bien sûr, les valeurs que je donne sont des valeurs indicatives que j'ai lu dans des bouquins, un spécialiste de l'audio m'indiquera sans doute que j'ai tort, et encore une fois, ça peut varier grandement entre les personnes et au cours d'une vie.]

[/mode je-ramène-ma-science off]

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • RossProd Hier à 17:37:00
  • sinon quand on joue au puant faut un marqueur jaune
  • :lol5:
  • BBHenche LAviateur Hier à 18:28:15
  • verrox a partir de quel moment exactement ???
  • Lord Salord Hier à 18:55:32
  • Aaaaaaah
  • Aaaaaah
  • Aaaaaaah
  • What you neeeeeed
  • razorback2 Hier à 19:13:41
  • ca les noobs  :lol2:
  • Felknia Hier à 19:57:49
  • MEGAPUB
  • [lien] -> compo 8 bits [lien] -> Compo où j'ai imité d'autres membres [lien] -> Remake d'une vieille compo à moi [lien] -> Compo 8 bits [lien] -> Compo musique pour enfants [lien] -> Compo electro dubstep Felkniale [lien] -> Remake absolument Felknial d'une vieille compo à moi
  • verrox Hier à 20:53:27
  • au drop 1,23 [lien]
  • c'est trop lourd j’aimerais bien faire un drop similaire..
  • Babasmas 🐢 Hier à 21:05:56
  • Conseil : non
  • Carl ❤️ Hier à 23:03:18
  • asnaise t'avais raison, la section reggae ça a été laborieux :lol5:
  • asnaise Hier à 23:05:57
  • C'était sur première écoute, t'as quand même fait une sélection, je suis désolé du com.
  • denisluz Hier à 23:35:05
  • moi ma blague sur l ' horloge a été sensurée,tant mieux remarque,ou bien le tchat marchait pas hier?
  • Ah ca marche ,bien le bonjour le Fruityclub.
  • Lord Salord Aujourd'hui à 07:58:36
  • Hello
  • SoundBastoss Aujourd'hui à 08:26:05
  • coucou !
  • Felknia Aujourd'hui à 11:37:19
  • Salut !
Pas de messages trouvés.