DirectWave - Le Tuto De Voekoevaka

Hors ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5753
  • 1180 points
19 janvier 2015 à 18:18:40
Bonjour !

Je reviens avec un petit tuto sur Directwave. En effet, c'est le VSTi que j'utilise quasiment tout le temps tant il est efficace et versatile dans toutes ses possibilités.


Introduction

Alors, c'est quoi DirectWave déjà ? C'est un sampleur, c'est à dire un instrument avec une banque de sons (les samples, on les appelle), qui va jouer un son différent pour chaque note du piano roll, et qui peut même avoir plusieurs sons en fonction de la vélocité. De plus, il a quelques effets intégrés.



Les presets sont enregistrés au format ".dwp" (Direct Wave Player). Pour en ouvrir un, il suffit de le faire glisser dans la grande grille qui se situe juste au dessus de la représentation de clavier. Si l'on y glisse un fichier sonore (wav, aiff, off), alors, au lieu du preset, on y vera le sample dans un grand rectangle. Nous allons détailler alors les differentes parties du VST.


La liste de samples

Alors, pour utiliser DirectWave, il faut déjà importer des samples. on a vu que si vous en faites un glisser dans le cadre au dessus du clavier de piano, on retrouve un rectangle au nom de ce sample, mais on le retrouve aussi sur la liste en haut, si l'onglet "program" est activé.



Mais que constatez vous ? Lorsque vous jouez une note (au clavier, en midi, sur le piano roll ou directement en cliquant sur la touche avec la souris), alors vous entendrez le sample, qui sera pitché pour pouvoir jouer toutes les notes (essayez, c'est très moche pour les très aigus et les très graves). Et il y a tout un tas de valeurs affichées avec notre sample, et  une note en rouge sur le clavier en bas, qui apparaît si on sélectionné le sample (si il n'est pas sélectionné, cliquez juste dessus, et il sera sélectionné, en surbrillance). Je vais vous révéler la signification de ces paramètres.

Zone : Numéro de la zone, de 000 à 999. En fait, on s'en fiche un peu.

Zone name : C'est le nom de votre sample, vous pouvez le renommer si vous êtes un perfectionniste des noms des trucs dans les presets.

Size : la taille du sample.

Rate : la "qualité" du sample.

Mute : Cette option peut se révéler bien utile si vous avez un instrument qui doit jouer de manière monophonique (qui ne peut faire deux sons en même temps). Si ce paramètre est égal à 0, il n'a aucun effet. Si vous lui assignez une valeur, alors dès que un sample ayant la même valeur sera joué, tous les samples de cette valeur seront coupés.

Root : C'est un paramètre fondamental. Il correspond à la note en rouge : il s'agit de la note du piano roll qui jouera exactement le sample choisi. Si l'on joue une autre note dans le même cadre (utilisant le même sample), alors DirectWave va tout simplement pitcher le sample pour jouer la bonne note. Par exemple, vous chargez un sample en do. Alors, ajustez le paramètre "root" pour que la note rouge soit un do.

Semi : ce paramètre sert à transposer le sample.

Fine : règle précisément le pitch pour désaccorder, où accorder les samples.

K-Trk : Fans de musique atonale, ou tempérée différemment, réjouissez vous ! Voici le paramètre qui règlera la différence de pitch entre deux demis tons sur le clavier ! Si vous laissez 100%, alors le pitch du sample en fonction de la note sera réglé normalement. Si vous mettez 50% par exemple, il faudra monter de deux demis-tons pour que le sample soit pitché d'un demi-ton : vous avez ainsi accès aux quarts de tons. Et même plus en jouant avec le paramètre !

L-Key : Note du clavier qui correspond au début de la zone du sample. Vous pouvez aussi changer ce paramètre manuellement en déplaçant le coin supérieur gauche du cadre du sample.

H-Key : Note du clavier qui correspond à la fin de la zone du sample. Vous pouvez aussi changer ce paramètre manuellement en déplaçant le coin inférieur droit du cadre du sample.

L-Vel : Vélocité minimale à partir de laquelle le sample sera utilisé. Vous voyez en direct la vélocité du sample par rapport aux zones avec une petite ligne blanche. Vous pouvez aussi changer ce paramètre manuellement en déplaçant le coin supérieur gauche du cadre du sample.

H-Vel : Vélocité maximale en dessous de laquelle le sample sera utilisé. Vous pouvez aussi changer ce paramètre manuellement en déplaçant le coin inférieur droit du cadre du sample.

Lk : Cochez si vous voulez empêcher les modifications des paramètres !

Voilà l'essentiel ! Vous pouvez déjà à partir de ça commencer à vous créer un petit programme. Je vous donne aussi quelques conseils :

- Lorsque vous avez plusieurs samples qui sont utilisés sur la même note, ils apparaitront en bleu sur la liste, même si les vélocités ne coïncident pas.

- Sur une banque de sample, la hauteur de la note est déjà indiquée sur le nom du sample. Essayez de ne pas vous tromper en assignant les octaves dans le paramètre "root".

Je vous met un petit exemple de programme en entier avec plusieurs samples, pour que vous vous en inspirez :




Onglet Zone

L'onglet zone recouvre tous les paramètres de base concernant l'instrument joué, c'est à dire les filtres, les LFO et les vitesses. Déjà, il faut savoir que les paramètres peuvent être appliqués à une zone en particulier, où à toutes les zones. Pour cela, il faut choisir de cocher en bas entre "global" et "current selection".

Alors, je m'en vais vous décrire les paramètres importants :

Premier cadre / Main :

Ici, il y a moyen de modifier le pitch, le gain, et la position du sample dans l'espace.

Premier cadre / Time :

Cette option permet de faire la même chose que le granulizer de FL : changer la longueur d'un sample en donnant l'impression de respecter le pitch. Pour cela, le sample est découpé en grains (aux limites "floues", paramètre "smooth") et ceux-ci sont réorganisés et assembler pour recréer le sample initial, mais avec une longueur différente sans changer le pitch. La longueur des grains est donnée par le paramètre "grain", et le paramètre "amount" décrit le pourcentage de modification de la longueur, que l'on peut exprimer en temps, ou en nombre de quarts de beat (ticks).

Premier cadre / Trigger :

Voici une option pour l'humanisation. D'abord, il faut assigner chaque zone à un groupe. Par exemple, vous mettez 2 samples dans deux zones, qui sont exactement à la même place, et vous les assignez au même groupe. Alors, l'un ou l'autre sera joué. Il y a plusieurs programmes de sélection : aléatoire "random", cyclique "cycle", et jamais deux fois le même de suite "avoid prev.". La fréquence (frequency) donne une probabilité de si le groupe est joué. Par exemple, si vous voulez mettre un son qui intervient à une note sur deux, peut importe soit elle, créez une zone avec ce son, et régler la fréquence à 50%. C'est utile pour simuler des sons d'instrument, comme des craquements, des mécanismes de clés...

Deuxième cadre, filtres :

Vous pouvez tout simplement assigner un filtre linéaire à la zone, pour changer le son de la zone. Il y a un choix de filtres (passe bas, passe haut, coupe bande, passe bande et résonance (pic fin), et les fréquences de coupures sont réglables.

Troisième et quatrième cadres : LFOs et matrice :

Les LFO permettent de faire varier des paramètres du samples au cours du temps, et la matrice permet de choisir à quel paramètre correspond quel LFO.

LFO signifie "low frequency oscillation", ou alors en version traduite "oscillation lente". Ces oscillations (au nombre de 4 paramétrisables) ont une fréquence réglable, une amplitude réglable, le choix entre 8 formes, dont 2 aléatoires, de choisir sa vitesse d'action (attack).

Dans la matrice, vous pouvez choisir une entrée (un LFO par exemple) et lui assigner un paramètre sur lequel cette entrée agit (le pitch par exemple, pour créer un vibrato), et vous pouvez créer jusqu'à 16 liens ainsi !

Marge du bas :

Ici, vous avez quelques effets mineurs.

Le ringmod (modulation en anneau) multiplie juste le son par une onde sinusoïdale, ce qui donne un effet de tremolo pour les fréquences basses, et modifie la hauteur du son pour les fréquences hautes (modulation).
Le decimator réduit la qualité du sample, en le codant sur moins de valeurs (vous pouvez imaginer que plus le décimateur est haut, plus les marches de l'escalier représentant le signal sont grandes).
Le quantizer fait la même chose, mais sur le temps d’échantillonnage (la longueur des marches).
Le phaser est comme tout autre phaser, il s'agit en résumé d'un égaliseur dont la bande passante se promène le long du spectre.


Onglet Program

C'est ici que se trouve les principaux effets. On y retrouve deux LFO (voir paragraphe précédant), et beaucoup d'effets par rapport à l'entrée et à la sortie.

Master :

Ici il y a deux paramètres : le volume général du VST et le paramètre de polyphonie (je ne sais pas pourquoi ils ont mis les deux ensemble, d'ailleurs). Poly laisse toutes les notes. Mono signifie que le player ne peut lire qu'une seule note à la fois, donc il coupera la précédente dès qu'une commence. Legato ne laisse qu'une seule note aussi, mais transforme aussi toutes les notes en portamentos (c'est à dire en glissade vers la note suivante).

Glide :

Ici vous pouvez choisir la vitesse de la transition entre les notes par portamento, et la condition dans laquelle elle se fait (si elle est faite à chaque note, ou uniquement pour les notes qui s’enchevêtrent sur le piano roll).

Drive A et Drive B :

Il s'agit d'une distorsion et d'un overdrive : c'est à dire des manière de faire saturer le signal.

FX Delay :

Voici un délai, commandé par sa durée (en demi secondes sur le paramètre delay), le paramètre de l'estompement (le feedback, correspondant au rapport de l’amplitude entre un écho et le suivant), ainsi que les fréquences de coupure hautes et basses appliquées à l'écho (high cut et low cut). En cochant "bounce", un effet stéréo est allors appliqué au delay.

FX Reverb :

Après le delay, la reverb ! "Room size" émule la taille de la salle dans laquelle se fait la réverbération, Le "damping correspond à la fréquence à partir de laquelle les fréquences sont atténuées dans la réverbération. Le paramètre "diffusion" correspond au resserrement des "échos" : si il est bas, on distingue mieux les échos, et si il est haut, l'écho parait plus continu, plus flou. Et enfin "decay" controle la durée de la réverbération.

FX Chorus :

Un petit chorus intégré au VST. Le chorus est un effet qui tente de "densifier" le son en le répétant de manière décalée, et dont les décalages sont oscillante. Cela peut par exemple donner l'impression que l'instrument joue plusieurs fois en même temps. "Rate" désigne la fréquence des oscillations du décalage, "depth" la durée de ces décalages, "delay" le temps d'attente avant les décalages et "feedback" désigne le taux du signal sortant qui est placé pour recevoir de nouveau l'effet.


Onglet Sample

C'est là que vous pourrez gérer ce qui concerne le sample utilisé, et la manière de le faire boucler pour donner l'impression que le sample est long. Il y a trois cadres ici :

Sample :

Le bouton "start" permet de choisir à partir de quel moment le sample sera lu.

Loop :

Les options cruciales de cet onglet ! C'est ici que vous pourrez choisir de quelle manière vous pourrez rallonger les samples pour pouvoir jouer des notes en sustain, en faisant boucler le son à partir d'un certain moment. Les deux premier potentiomètres permettent de sélectionner le moment où la boucle commencera et le moment où elle finira.
Il y a plusieurs manières de faire boucler le sample. D'abord, "disabled" désactive l'option de bouclage, pour jouer les samples une fois et l'arrêter quand on coupe la note. "One shot" permet la même chose, mais le sample ne s'arrêtera pas lorsque l'on coupe la note. "Forward" permet au sample de recommencer à partir d'un certain point quand une limite est dépassée, pouvant ainsi le rallonger à l'infini. "Sustained" permet la même chose, mais quand la touche sera lâchée, le sample sera joué jusqu'à la fin. Enfin, "bounce" permet de jouer le sample dans un sens, puis dans l'autre, alternativement, dans la zone bouclée.

Input :

Ici, vous pouvez enregistrer directement votre propre sample.

Bonus :

Sachez que les moment où le sample commencera à être lu, et les moment de déclenchement et d'arrêt de la boucle peuvent être modifiés directement sur le graphique du sample. En effet, le sample est lu à partir du curseur rouge, et il est bouclé sur la zone jaune encadrée par les deux curseurs jaunes. Vous pouvez zoomer sur le sample pour choisir les moments avec précision.

Hors ligne AROMA

  • Confucius a dit:
  • Habitué
  • **
  • Messages: 329
  • 60 points
19 janvier 2015 à 18:54:54
Bonsoir et merci Vœkœvaka pour ce tuto qui me sera un jour trés utile c sûr  :++: lorsque j'aurai plus de temps à consacrer à FL pff.
Par contre, bonjour la galère sur le site d'image line en anglais pffff. J'perds plus de temps à traduire K comprendre le tuto :lol:

PS: ce n'est en aucun K une critique négative envers toi. :lol2:
« La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents. »

Hors ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5753
  • 1180 points
19 janvier 2015 à 19:04:10
J'ai mis le lien parce qu'il faut un lien pour valider le tuto. Mais je l’enlèverai et traduirai ce qu'il faut traduire. Je mettrai aussi un paragraphe expliquant comment bien looper les samples. Merci pour ton retour !

Hors ligne The Koala

  • Faites gaffe, je mords.
  • Modérateur
  • Honorable
  • ****
  • Messages: 4278
  • 130 points
19 janvier 2015 à 19:44:57
Enorme, merci pour tout ce travail Voek ! :D


Hors ligne Switchback

  • VIP
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 2241
  • 374 points
26 janvier 2015 à 21:33:45
Je l'utilisais pas, lui préférant le soundfont player, (et puis parce que je comprenais pas DW, aussi) mais je me rends compte qu'il est plus complet.
Je vais peut-être me mettre à l'utiliser.

Merci pour le tuto ! :++:
Mon Soundcloud
J'aime Maître Gims.

Hors ligne Arf

  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1013
  • 38 points
01 février 2015 à 14:34:10
Merci bien pour ce tuto bien utile, j'arrivais pas à l'utiliser perso mais ça devrait être plus simple. Aprés est ce que c'est facile de trouver des banques de sample pour refaire un instrument dans ce genre de Vst ?

Hors ligne Babasmas 🐢

  • I like turtles!
  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1042
  • 182 points
02 février 2015 à 18:27:22
Merci du tutos Voek :D
Ben c'est comme se faire un plat au micro-onde, parfois c'est pas mal, mais souvent le résultat est en-dessous de ce qu'un vrai cuisiner peut servir...

Hors ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5753
  • 1180 points
03 février 2015 à 22:39:26
J'ai avancé un peu là dessus !

Après pour répondre à ta question, arf, oui, c'est facile de trouver des banques de sons adaptées, j'en ai fait une liste ici : http://www.fruityclub.net/ressources-samples-soundfonts/samples-acoustiques-realistes-ma-collection-(par-voekoevaka)/msg424614/#new

Hors ligne AROMA

  • Confucius a dit:
  • Habitué
  • **
  • Messages: 329
  • 60 points
04 février 2015 à 20:17:50
aah par contre moi le DW je l'ai en player avec la version fL studio Producer et quand je clique sur player je le transforme en Démo donc il faut raquer pour l'avoir en version intégrale?!!

Hors ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5753
  • 1180 points
05 février 2015 à 16:57:47
Normalement ça devrait marcher avec la version demo.

Hors ligne AROMA

  • Confucius a dit:
  • Habitué
  • **
  • Messages: 329
  • 60 points
05 février 2015 à 20:42:01
bonsoir et merci Vœkœvaka.

Hors ligne AlexTrong

  • Habitué
  • **
  • Messages: 190
  • 60 points
09 avril 2015 à 18:54:55
Merci Voekoevaka, ça répond exactement à mes besoins, je l'utilise déjà depuis quelques années et il y a encore quelques fonctionnalités que je ne maîtrise pas encore.

 :plus1: :plus1: :plus1:
" Si tu veux contrôler un peuple, contrôle d'abord sa musique " PLATON

Artisan FL Studio de père en fils

Soundcloud : https://soundcloud.com/alextrong

LE DRUIDE

  • Invité
23 avril 2015 à 09:09:45
salut voek, super tuto, merci du partage......par contre il faut que t'arrête avec cette police d'écriture, ça pique les yeux....  :o :lol2:

Hors ligne Alden_MagiX

  • Membre
  • *
  • Messages: 28
  • 62 points
20 juin 2015 à 11:05:53
Merci pour ce tuto.
La plus part du temps où je l'utilise c'est pour faire mes kicks frenchcore. L'effet sustained en loop sur la fin de kick ;)
Très efficace au passage !

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • dot.musique 19 octobre 2018 à 23:26:54
  • Remingtone Hier à 01:36:59
  • ma dernière compo --> [lien]
  • bonne écoute
  • RossProd Hier à 20:43:17
  • hey !
  • Mais ils sont ou ???
  • ils sont ou ????
  • c'est Dj Play Music
  • l'avez vous oubliez ????
  • on est là à pas de lourd [lien]
  • Et voilà la dernière bombe extrait de Dj Play Music 2
  • ça c'est du son !!!!!!
  • Felknia Aujourd'hui à 01:19:59
  • :lol:
  • Mufasa Aujourd'hui à 02:32:30
  • bonjour je suis nouveau ici
  • Xiao-sum Aujourd'hui à 03:00:59
  • oui !
  • Felknia Aujourd'hui à 03:01:57
  • On sait.
  • Mufasa Aujourd'hui à 07:46:35
  • vous voulez ecouter un peu se que je fais ?
Pas de messages trouvés.