Une histoire de la musique électronique

Hors ligne Carl ❤️

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 6885
  • 194 points
25 mai 2011 à 09:12:41
Salut les Fruityclubbers !


Je vous propose de lire cet article que j’ai écrit pour un site de profanes en musique électronique. Il a pour but de présenter la musique électronique. Je n’ai absolument pas l’ambition d’être exhaustif, c’est simplement une présentation de découverte selon mon regard sur la question, qui vous propose d’apercevoir les mécanismes culturels du mouvement électronique. Pour vous spécialistes en la question, il est possible que vous ne soyez pas d’accord avec ce qui est écrit. En ce cas, on peut en débattre !


_________________________________________________________________________


La musique électronique est un courant musical nouvellement né du progrès technologique ; c’est la raison pour laquelle elle est un terrain de créativité aux limites artistiques encore inconnues. Car le progrès suit toujours son cours, repoussant ses limites techniques et facilitant la création.
Les premiers instruments électroniques apparaissent dès les balbutiements de cette technologie, à la fin du XIXème siècle. Un instrument emblématique de cette période est le thérémine .




Mais c’est dans les années 1950 que la musique électronique trouve ses précurseurs, des musiciens expérimentateurs dans la lignée de la musique savante contemporaine : les compositeurs de musique concrète, dont Pierre Schaeffer en photo plus bas, Iannis Xenakis au bon lait de brebis, ou encore Karlheinz Stockhausen sont les grands noms.




La musique concrète ouvre la voie aux pionniers de la musique électronique profane, comme le groupe allemand mythique Kraftwerk, formé en 1971.




Mais l’essor de la musique électronique s’est fait dans les années 1980 en Amérique, et précisément à Detroit, dans un contexte économique dramatique : le déclin de l’industrie automobile dans la région. La population ouvrière majoritairement noire se retrouve sur la paille. De ce terreau précaire, par conséquent fertile à la création, une esthétique musicale particulière naquit : la Techno. Pour ceux qui ne comprennent pas cette esthétique obscure et qui désirent mourir moins bêtes, il est important de comprendre le contexte social particulier : cette musique faite de répétitions n’aurait pas pu naître ailleurs que dans une région industrielle en déclin. Et oui, contrairement au préjugé d’une musique de blancs, la Techno est une musique originellement noire.



Une fresque à Detroit


Portée par son chef de file Juan Atkins, la Techno revendique son héritage Kraftwerkien. La techno se diversifie et se crée peu à peu une esthétique propre, en rupture des autres esthétiques musicales, comme chez Jeff Mills. S’il on traçait l’arborescence des styles musicaux, la Techno ferait partie des rares genres musicaux à provenir d’une jeune pousse dont les racines seraient à la hauteur des dernières ramifications de grands arbres qui constituent l’ensemble de la musique actuelle. Elle présente des aspects fondamentalement différents de cette dernière :

• La disparition de l’instrumentaliste : la Techno est jouée de manière automatisée, mais pas forcément de manière automatique ; en effet, le musicien techno n’est plus instrumentaliste. Cependant il maintient le jeu instrumental dans le cas du live, tel un chef d’orchestre qui mène le jeu et donne à la musique sa personnalité.

• L’apparition d’une nouvelle écriture musicale : La musique électronique est, avec d’autres musiques nouvelles comme la musique électroacoustique ou encore le turntablism, un univers où l’adage darwinien « la fonction fait l’organe » est inversé : c’est l’outil qui contraint l’esthétique , et dans le cas de la Techno, les outils sont les synthétiseurs et les séquenceurs, des machines capables de mémoriser puis de rejouer en boucle une courte succession de notes de synthèse ou de samples des sons enregistrés.
Les trois séquenceurs qui ont forgé l’esthétique Techno sont les inénarrables TB-303, TR-808 (la petite « cowbell » à partir de 56 secondes vous dit forcément quelque chose), et la TR-909.

• L’exploration sonore dominant l’exploration harmonique : la Techno use d’outils qui lui permettent un travail au cœur de la sonorité, jamais réalisé jusqu’alors ; cet aspect devenant prépondérant par rapport à la tradition harmonique.



La légendaire TB-303



_________________________________________________________________________



Je considère la Techno comme le bouleversement culturel qui a posé les fondements de l’esthétique électronique. Certains ne seront pas d’accord avec ce point de vue, et j’admets que c’est un parti-pris sujet à caution.

La musique électronique se métisse avec les diverses influences musicales, et l’on peut dire qu’il y a sept grandes familles de courants électroniques. Petite présentation des sept familles, forcément ultra-réductrice car les cartes sont multiples :

• La Techno, que nous avons présentée plus en profondeur, basée sur la sérialité mélodique et rythmique avec recherche d’un son artificiel, en rupture totale avec la tradition musicale acoustique.

• La House est née en même temps que la Techno, dans les années 80 à Chicago, dans un bar gay. Non c’était pas une blague. Avouez qu’entre les homosexuels du dancefloor et les négros à l’usine, l’électro ne risque pas de voler vers les sommets éthérés de la reconnaissance sociale. La House trouve naturellement ses racines culturelles dans la Disco, car comme chacun sait, on peut pas porter des pattes d’eph' et des chemises brillantes tout en assumant son hétérosexualité.

• Le Breakbeat désigne la grande famille de la musique électronique inscrite dans la culture hip-hop, de près ou de loin (ciel, encore des négros !). Bon c’est une trèèès grande famille née de la jungle urbaine de béton depuis les années 80, qui va du Big Beat à l’Abstract Hip-Hop.

• La Trance, née dans les années 90, basée sur l’ostinato mélodique et rythmique : ici la répétitivité est employée comme levier spirituel, au même titre que les transes shamaniques tribales.

• La Jungle née dans les années 90, qui puise ses origines dans le Ragga Jamaïcain café au lait sevré à la weed. Rythmes effrénés, basses puissantes, la Jungle donne naissance entre autres à la Drumn’Bass et au Breakcore.

• Le Hardcore né dans les années 90, est un peu la famille des vilains méchants. La vitesse, la furie, la folie et le son brutaliste sont leur crédo.

• Et enfin, ce que l’on appelle vulgairement l’Electronica, c’est-à-dire tous les trucs trop métissés pour pouvoir les classer, à dominante lente. Ca va du Trip-Hop au Dark-Ambient. Bref vous l’aurez compris, c’est le bordel.



Evidemment, le métissage entre la musique électronique et la musique acoustique et amplifiée est prolifique, et à l’heure actuelle on ne trouve aucun métissage qui n’ait été expérimenté. L’électronique a ainsi épaulé :
• La Musique Pop (Air, Moby, Radiohead, Lady Gaga et j’en passe)
• Le Folk (Björk, Garmarna)
• Le Metal (Drumcorps, The Prodigy)
• Le Jazz (Nils Petter Molvaer, Erik Truffaz)
• La musique orchestrale (Jesper Kyd, Andrea Parker, Steve Reich)

Etc, etc, etc.



_________________________________________________________________________


La musique électronique bénéficie d’une évolution technologique constante ainsi que de la démocratisation artistique. Son histoire vieille de six décennies seulement est déjà d’une richesse qui n’a absolument rien à envier aux autres courants artistiques, car son évolution est extrêmement rapide. Cependant, le revers de l’évolution technologique est l’obsolescence technique qui touche la musique au bout d’une dizaine d’années au mieux. Cela n’octroie pas la qualité artistique certes, mais à condition que l’on n’oublie pas le contexte technique de l’époque. Ainsi, la musique électronique a déjà assez d’histoire pour qu’on se penche sur elle.


Maintenant si vous le voulez bien, nous allons nous pencher sur un autre sujet, l'IDM (Intelligent Dance Music) !



Modifié: 13 juin 2012 à 20:38:41 par Car! M.

Hors ligne Ignatius

  • Habitué
  • **
  • Messages: 869
  • 159 points
25 mai 2011 à 09:22:33
Hééé! cool ce petit rappel historique... surtout sur les different style ce qui est d'ailleurs pas tres eclairant car comme tu le dis c'est le bordel!

Hors ligne Ashitaka

  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1452
  • 60 points
25 mai 2011 à 09:30:05
Salut,
je ne dirais rien concernant l'historique je pense que tu as fais un gros boulot de recherche pour éviter d'écrire des c*nneries, mais c'est sympa de lire ton texte, d'autant que le ton est parfois assez marrant (je pense par exemple au paragraphe sur la naissance de la house dans un bar gay qui m'a franchement faire marrer).

Bon boulot  :++:

Hors ligne kMoOg

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 4867
  • 1224 points
25 mai 2011 à 09:46:48
Très bel article ! :jap:
17/12/11 : Another place  En hommage à Emma et Roland :jap:
09/10/11 : Agnus Deï  (MAJ le 18/10/2011) :salut:

Hors ligne Carl ❤️

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 6885
  • 194 points
25 mai 2011 à 11:55:22
Merci ! Un autre article, cette fois sur l'IDM (sujet ô combien délicat :lol5:) : ICI

Hors ligne moa

  • un p'tit antalzik et tout vas tout de suite mieux....
  • Habitué
  • **
  • Messages: 359
  • 71 points
26 mai 2011 à 23:05:34
merci carl :++: c un super article :lettre: j'avais deja lu l'article sur l'idm que j'ai trouver d'ailleur excellent!une musique trop peu ecouté parce que tres mal comprise :triste: c dommage!mais avec lordindus qui perpetue la tradition on a rien a craindre :fr:

Hors ligne P!unk

  • Hilol 5 Rulez
  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 3077
  • 60 points
28 mai 2011 à 20:11:43
t'écris bien, salaud...

Bon, le saut entre Shaefer et Kraftwerk est un peu rapide, mais c'est plutôt complet...

Hors ligne Carl ❤️

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 6885
  • 194 points
28 mai 2011 à 21:41:03
Oui je sais bien, mais je m'y connais pas assez en électroacoustique/acousmatique. Je suis en train de rattraper mon retard ;)

Hors ligne P!unk

  • Hilol 5 Rulez
  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 3077
  • 60 points
28 mai 2011 à 22:11:26
Y'a aussi toute la vague Easy-Listening/Synth Pop, qui utilise la nouveauté technologique comme argument de vente au cours des 60's/70's,  genre "Les plus grands tubes classiques pour synthétiseur et flûte de pan, présenté par les Disques du commerce"...

Le tube du genre:
Switched-On Back Three Two-Part Invention

Hors ligne denisluz

  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1352
  • 103 points
29 mai 2011 à 05:25:55
Très bel article ,merci.
En plus tes liens youtube sont bien choisis ,on voyage dans le temps,super.

Hors ligne Ashitaka

  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1452
  • 60 points
29 mai 2011 à 08:24:07
C'est marrant le Theremin, et pratique pour les vibrato quand on à la maladie de Parkinson  :fr: ;

Theremin Lesson One

Hors ligne Ѕσuζgђσst

  • Habitué
  • **
  • Messages: 151
  • 60 points
09 juin 2011 à 20:42:06
Vraiment sympa comme post, c'est clair qu'on voyage !

Quand je dis que les années 80 sont les meilleures années  :lol2: !!
Par contre le Thérémine je trouve cet outil/instrument énorme surtout quand on vois l'époque ou il a été créé et le résultat obtenu wouaa !

Je suis allé lire vite fait l'historique de cet instru pensant que le gars avait voulu inventer un outil pour compter les électrons d'un atome :eek: et a fait un truc totalement différent sans le vouloir (comme beaucoup d'expériences d'ailleurs ^^), bien non il a bel et bien été conçu à cet effet produire un son et quel son, c'est juste magnifique !
"Donnie"- Pourquoi portes-tu se déguisement de lapin ridicule ?

"Frank"- Pourquoi portes-tu se déguisement d'homme ridicule ? ... A méditer ^^

Dernière compo :"Find the Ghost" --> http://www.fruityclub.net/trance/find-the-ghost/msg287414/#msg287414

Hors ligne Tor

  • yop
  • Habitué
  • **
  • Messages: 116
  • 110 points
26 août 2011 à 19:39:40
merci pour ces recherches et ce partage .... joly boulot

Hors ligne Wazis/

  • Même si on dirait pas :
  • Habitué
  • **
  • Messages: 862
  • 60 points
03 mars 2013 à 01:45:41
Ouep, c'est clair que c'est carrément super intéressant ! Avec un exemple vidéo pour quasiment chaque chose que tu cite, nickel. On en voudrait plus. Direction --> IDM  :++:

Mais c'est vrai que le Theremin ça m'a fait quelque chose quand il a sortit la première note le mec. C'est trop incroyable d'avoir une main en l'air qui touche rien et que ça produise un tel sons. Cela doit être bien trippant à utiliser.

Hors ligne dot.musique

  • Honorable
  • ***
  • Messages: 2034
  • 86 points
11 avril 2015 à 11:08:13
Super résumé !
"A snowflake settled on my hand and said, as if in fear,
"I must be on my way before i turn into a tear."
"
(Moondog)


Hors ligne Soundstravelers

  • "Experts agréés en voyage musical depuis 2003"
  • Modérateur
  • Honorable
  • ****
  • Messages: 4922
  • 10 points
11 avril 2015 à 11:36:53
Rhoooo j'avais raté cet article !!!

Merci Carl. C'est toujours intéressant de réviser ses classiques. Pour le coup, ça me donne envie de pondre un ptit truc sur la naissance du Hip Hop et du mouvement turntablism.

Pour la ptite histoire, le theremin était à l'origine un outil utilisé dans l'extraction minière en URSS au début du 20ième siècle. La machine était gigantesque et servait à détecter les poches de grisou (poche de gaz qui constituait le plus grand danger pour les mineurs..).
J'avais découvert le bousin lors d'un concert de Mike Paton !

Et je me permets de rajouter que Jeff Mills est un monstre !  Je conseille d'ailleurs l'album qu'il a enregistré en Live avec l'orchestre Philharmonique de Montpellier (si je ne me trompe pas). De l'électro-orchestro-cinématographique parfaitement maîtrisé.

 :++:

 

* Mon Compte


Soutenez l'Association FruityClub et devenez V.I.P !

En donnant pour l'association FruityClub, vous permettez la continuité de son développement.

FAIRE UN DON

Advertisement


*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • Amandine 06 juillet 2020 à 22:43:24
  • Felknia 07 juillet 2020 à 08:02:54
  • Tout petit morceau fait pour un défi avec notes générées aléatoirement ! [lien]
  • ich1 07 juillet 2020 à 16:30:28
  • pfff encore une de mes compos qui disparaît..
  • Amandine 07 juillet 2020 à 16:54:13
  • c'est quel compos?
  • ich1 07 juillet 2020 à 17:12:17
  • And Life become
  • Amandine 07 juillet 2020 à 17:32:06
  • je l'ai remise... si tu te connecte au forum avec un tablette ou un smartphone y a de forte chance que ce soit toi meme qui supprime tes compos ;)
  • Chapi 09 juillet 2020 à 14:33:37
  • Slt tt le monde la forme?^^ Je suis nouveau sur ce canal de discussion^^, j'aimerais savoir si par tout hasards vous connaissez un bon vst de piano a me proposer, pas forcement gratuit mais ce serait mieux ^^ merci ^^
  • Voekoevaka 09 juillet 2020 à 14:35:31
  • C'est pas le VST qui fait la qualité du piano, c'est la façon dont tu trites chaque note de façon indépendante dans les effets que tu y mets pour simuler un jeu réaliste
  • Chapi 09 juillet 2020 à 14:38:05
  • Oui je sais bien, je te rempercie ^^ , mais c'est pour avoir plus de possibilité(osc ou autre) et de ce fait ne pas utiliser trop d'effet derrière ^^
  • de plug in uje veut dire ^^
  • Voekoevaka 09 juillet 2020 à 15:11:11
  • J'utilise des banques de samples et directwave. Donc c'est un seul plugin, mais pas mal de travail sur le piano roll
  • Reiji 10 juillet 2020 à 11:48:16
  • Salut je ne suis pas un grand pianote mais le keyzone classic est le meilleur à mon avis , n'hésite pas à le télécharger ( :
  • et gratuit de plus
  • Amandine 10 juillet 2020 à 12:07:53
  • comme Voek , j'utilise Direct Wave... par contre j'utilise des sound font (tellement 90's <3 )
  • Felknia 11 juillet 2020 à 12:30:03
  • Nouvelle compo ! New song out :D [lien]
  • dot.musique 11 juillet 2020 à 13:35:28
  • Joli
  • Felknia 11 juillet 2020 à 23:36:22
  • Merci (:
  • :metal:
  • Switchback Hier à 19:36:49
  • J'aime bien !  :)
  • dot.musique Hier à 19:54:45
  • Pour les headbangers que vous êtes : [lien]

*Derniers Commentaires

*Messages Récents