Voekoevaka - Lyuvina Taveshowskye

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
18 août 2016 à 19:59:41


Pour clôturer l'album "Cinq Mélodies de Piano", voici une composition avec bien sur, le piano, mais aussi des cordes, et même occasionnellement un orgue. Il y a un grand mélange d'influences dans celle ci, peut-être vous les reconnaitriez…

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour trouver l'album complet d'où sort cette composition : "Cinq Mélodies de Piano".


L'histoire :

Dans le texte de présentation de Renaissance de la Nature, je vous avais mentionné un lieu appelé le Cœur de la Forêt. C'est encore une histoire en lien avec ce lieu que je vais vous proposer.

La ville tentaculaire de Minankelhas a connu dans son histoire plusieurs reconstruction de grands quartiers entiers durant son histoire, afin de moderniser et de remettre au goût du jour l'architecture de cette cité. Et en 9229, c'est au tour du centre-ville ouest d'être reconstruit. Or, celui-ci est placé sur un énorme gouffre ou la pierre était fragile, et l'effondrement était imminent. De plus, au fond de ce gouffre s'était établi une forêt souterraine, écosystème bien rare, et mis en danger par les travaux arrivant.

Lyuvina Amenakone était de celles qui sabotaient les travaux pour préserver cette forêt, et ses actions lui valurent la haine de nombre de personnes nobles de la cité. Face à cette pression, elle décida de s'enfuir loin d'ici. Quand aux travaux, suite à l'effondrement, ils devinrent un fiasco terrible, et il fallut plus d'un siècle de controverses, de déboires et de machineries pour en venir à bout, laissant une marque indélébile dans le contexte économique et politique de Minankelhas, cristallisant les haines et les rancœurs.

Notre protagoniste, dans sa fuite, a vu un passage s'ouvrir sur sa route, la conduisant dans le monde qui abrite le Cœur de la Forêt, que l'on nomme "le Veradela". C'est ici qu'elle fut accueillie par le point de convergence de tous les arbres. Elle y accoucha aussi de sa fille.

Mais ses assaillants ne tardèrent pas à la retrouver en ces lieux, alors la forêt lui donna en dernier recours la possibilité de se transformer en la sève qui coule dans les arbres, grâce à la puissance d'un lac non loin du Cœur, et lui donnant une existence teintée d'une omniprésence et d'une omnipotence quasi divine en ces lieux. Puis le secret fut découvert par les autres qui accouraient vers cette existence divine eux aussi, poursuivant les affrontements sous les écorces même des arbres du Veradela.

La trace de ces affrontements laissa une cicatrice dans les troncs même de ces arbres torturés, qui devint alors la tentaculaire forêt du Veradela, connue pour sa dangerosité et ses lieux étranges cachés en son seil.


Instrumentation (ordre d'apparition) :

♦ Piano
♦ Guitare électrique
♦ Violoncelle
♦ Contrebasse
♦ Octobasse
♦ Alto
♦ Violon
♦ Hautbois
♦ Pochette
♦ Orgue





Contexte et explications :

Il s'agit de la plus récente des compositions de l'album "Cinq Mélodies de Piano", datant d'il y a à peine quatre ans, la première version étant présente dans l'album "Tayaderna". Le morceau fut constitué de trois parties : l'exposition des thèmes au début, calme et douce, puis le point culminant (5:33), et enfin la détente (9:07), pour finir sur une introduction lointaine (10:58).

Dans cette version, les cordes sont toujours là, faisant face au piano, mais plus puissantes, la puissante octobasse (dont on peut entendre les mécanismes même) dans les graves, et le plaintif violon pochette dans les aigus. Un nouveau thème fait son apparition : le thème des remords, présent à 3:58 et à 7:30, venant de mon envie de mettre des changements de gamme marquants pour donner de la nouveauté, en passant du mi mineur au sol mineur.

La guitare devient électrique, plus lointaine et plus fantomatique, pour sortir des accords distordus, des notes désolées et des hurlements torturés. L'orgue vient enfin renforcer le caractère solennel de la fin de la composition.

Hors ligne Soheilbeats

  • Membre
  • *
  • Messages: 50
  • 62 points
18 août 2016 à 20:29:36
Salut lami

Travail tres interrrssant bravo
Jai reconnu linfluence valse notamment  pour ta main gauche du piano par contre la main droite c plutot du style les musique damelie poulain. Beau travail c jolie.
Jai un petit pb avec la guitare electrique par contre lrs accord sont propre par contre c plus au niveau du style. Tu aurai du rester dans le meme style c pas courant de voir un guitar electrique avec ce style dinstrument et dharmonie.
Je voulais savoir pour t variation du metronome tu les a faite sur fl stufio ou dorigine avec t main sur le synthé.
Cela fais classique fort francais. Ya un passage qui me rappel un musique mais jai du mal a trouver laquel.
Jaime bien aussi la partie allegro
Point negatif le fais quun passage me rappel une autre musique cela dois etre subconscient. Si ta passer autant de temps dessus c pas pour piocher a droite a gauche lol


En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
18 août 2016 à 22:13:15
Jai reconnu linfluence valse notamment  pour ta main gauche du piano par contre la main droite c plutot du style les musique damelie poulain. Beau travail c jolie.
Tu as trouvé une des influences, bravo !

Jai un petit pb avec la guitare electrique par contre lrs accord sont propre par contre c plus au niveau du style. Tu aurai du rester dans le meme style c pas courant de voir un guitar electrique avec ce style dinstrument et dharmonie.
En fait, il n'y a pas vraiment de style. Il faut s'y attendre dans mes compos. Et puis aussi, le style classique (pas dans la période mais dans la globalité) est finalement assez ouvert. On ne peut pas dire que ma compo est du rock par exemple.

Je voulais savoir pour t variation du metronome tu les a faite sur fl stufio ou dorigine avec t main sur le synthé.
J'ai fait avec une automation que le BPM.

Point negatif le fais quun passage me rappel une autre musique cela dois etre subconscient. Si ta passer autant de temps dessus c pas pour piocher a droite a gauche lol
Faudrait dire quel morceau, ça se trouve, c'est une autre influence. En tout cas, merci pour ton commentaire !

Hors ligne HeartQuake

  • VIP
  • Habitué
  • ***
  • Messages: 522
  • 217 points
19 août 2016 à 00:00:39
je pense faire un fichier texte avec tout le temps la même chose écrite dedans je penses .... jen ai marre d'écrire la meme chose a chaque fois x'D
la réellement jai vraiment tout aimé ...  et c'est rare mais la tu mas transporté !

j'attends a prochaine !  :plus1:

Hors ligne Nob

  • Membre
  • *
  • Messages: 26
  • 71 points
19 août 2016 à 04:59:31
Hello vokevla,.. ? vlaklovka.. voervatcha.... bon tu premet que je t'appelles voe?
Ce sera plus simple :)
En premier lieu, ta technique semble sans commune mesure, et j'imagine que tu dois composer en réel, chapeau bas
Pour ce qui es de ta musique :
 + technique de jeu irrérprochable
 + bon mix

 - l'ensemble (et respect pour le travail hein) est ... bah.. vaut pas l'émotion procurée par un prélude pous 24 no 28 de chopin, toutefois je sais que cette   phrase, semblant vexante au premier abord, ne me mène qu'à une chose, entendre de toi de l'émotion :)

 + Aussi je dois dire qu-à 00::05:35 là tu touches le coeur, et dingue c'est magnifique, si tu faisais tout comme ça
 - en tant que mélomane et modeste amateur, pourrais tu mieux incorporer des pauses instrumentales, afin de relancer l'ambiance ? Je dis ça, juste pour mes oreilles, et mes sentiments, crée nous ce genre de choses, juste pour l'auditoire ( mais ce n'est que mon ressenti hein)

+ at 00:09:07 purée que c'est beau :)
++ at 00:10:58 alors là... c'est à tomber :)    pourquoi pas avoir commencé par là ?

Bien entendu, je ne suis qu'un modeste auditeur.
Tiens du coup je vais me ré ecouter du chopin :)

Cordialement,
Nob




En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
19 août 2016 à 19:31:13
je pense faire un fichier texte avec tout le temps la même chose écrite dedans je penses .... jen ai marre d'écrire la meme chose a chaque fois x'D
la réellement jai vraiment tout aimé ...  et c'est rare mais la tu mas transporté !

j'attends a prochaine !  :plus1:
Alors tu tiens la technique ultime pour gratter facilement des points. En tout cas merci pour le passage et le commentaire !



Hello vokevla,.. ? vlaklovka.. voervatcha.... bon tu premet que je t'appelles voe?
Ce sera plus simple :)
Contrôle C, contrôle V, c'est encore plus simple.

En premier lieu, ta technique semble sans commune mesure, et j'imagine que tu dois composer en réel, chapeau bas
Je crois que j'ai pas encore vu quelqu'un composer en faux.

- l'ensemble (et respect pour le travail hein) est ... bah.. vaut pas l'émotion procurée par un prélude pous 24 no 28 de chopin, toutefois je sais que cette   phrase, semblant vexante au premier abord, ne me mène qu'à une chose, entendre de toi de l'émotion :)

 + Aussi je dois dire qu-à 00::05:35 là tu touches le coeur, et dingue c'est magnifique, si tu faisais tout comme ça
 - en tant que mélomane et modeste amateur, pourrais tu mieux incorporer des pauses instrumentales, afin de relancer l'ambiance ? Je dis ça, juste pour mes oreilles, et mes sentiments, crée nous ce genre de choses, juste pour l'auditoire ( mais ce n'est que mon ressenti hein)

+ at 00:09:07 purée que c'est beau :)
++ at 00:10:58 alors là... c'est à tomber :)    pourquoi pas avoir commencé par là ?
Je suis loin d'être chopin, je n'aime pas mettre des pauses partout, cela me donne l'impression de briser l'élan. C'est dommage que c'est les parties qui reviennent après les pauses qui te marquent le plus.

En tout cas, merci pour ton passage :

Hors ligne neo888

  • VIP
  • Habitué
  • ***
  • Messages: 681
  • 293 points
20 août 2016 à 10:42:36
Salut Voek,

excellente compo!
les montées en puissances, les accélérations donnent réellement une autre dimension.
Juste sur la guitare, les deux premiers accords sont nickels par contre je la trouve un poil forte (elle prend un peu trop le dessus sur le piano pour moi, y a pas grand chose)
la monté en puissance à 3.40 est superbe
Je suis moins fan du passe vers les 6.30, question de ressenti, la mélodie est magnifique mais c'est juste une question d'instruments, la guitare psychadélique par contre est très bien venue.
A 9.00 j'apprécie le retour au calme/douceur
Pour moi tu aurais pu la terminer à 11.00, je ne trouve pas forcément utile la dernière partie, même si au final les 12min s'écoute très facilement.
Bravo!
Bonne continuation!

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
20 août 2016 à 11:55:03
excellente compo!
les montées en puissances, les accélérations donnent réellement une autre dimension.
Juste sur la guitare, les deux premiers accords sont nickels par contre je la trouve un poil forte (elle prend un peu trop le dessus sur le piano pour moi, y a pas grand chose)
la monté en puissance à 3.40 est superbe
Je suis moins fan du passe vers les 6.30, question de ressenti, la mélodie est magnifique mais c'est juste une question d'instruments, la guitare psychadélique par contre est très bien venue.
A 9.00 j'apprécie le retour au calme/douceur
Pour moi tu aurais pu la terminer à 11.00, je ne trouve pas forcément utile la dernière partie, même si au final les 12min s'écoute très facilement.
Merci pour ton retour et ton commentaire !

La guitare forte ? Elle a un niveau environ 5 fois inférieur au piano. Et aussi, je ne pense pas que je puisse me passer de la conclusion à 11:00.

Hors ligne Bastein

  • Aucun titre
  • Membre
  • *
  • Messages: 11
  • 63 points
20 août 2016 à 16:22:31
Je comprend mieux le style dont tu m'as parlé !
Vraiment beau travail, le piano me donne des frissons.. J'aime beaucoup.. <3
J'ai une page soundclound, profitez en:
https://soundcloud.com/bastein1-0  Bonne écoute ! <3

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
20 août 2016 à 16:35:29
Merci à toi !

Hors ligne JP5

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 3900
  • 607 points
21 août 2016 à 08:13:14
Voek bonjour,

Joli piano clair et frais comme la rosée du matin (non pas le rosé....) :lol5:

La guitare électrique est.....particulièr e   :o

Le violoncelle est bien restitué , bravo ; le hautbois est également très bien.

Après le tango , la valse , ....les anciens apprécieront . :++:

Petit détail ton orgue manque "d'ampleur ", mais c'est certainement un souhait .

Belle invitation au voyage , techniquement c'est bien géré , musicalement tu "tiens " plus de 12mn
sans lasser .

Excellent , bravo! ;)

jp

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
21 août 2016 à 19:27:07
Joli piano clair et frais comme la rosée du matin (non pas le rosé....) :lol5:
Le rosé du matin, c'est assez déprimant.

La guitare électrique est.....particulièr e   :o
Elle a quoi de si particulier ?

Le violoncelle est bien restitué , bravo ; le hautbois est également très bien.
De quel hautbois parles tu ? Ce n'est pas la première fois qu'on me parle de hautbois sur cette compo alors qu'il n'y en a pas !

Après le tango , la valse , ....les anciens apprécieront . :++:
Le tango reviendra incessamment sous peu.

Petit détail ton orgue manque "d'ampleur ", mais c'est certainement un souhait .
C'est quoi l'ampleur d'un orgue ? Il faudrait faire quoi ?

Belle invitation au voyage , techniquement c'est bien géré , musicalement tu "tiens " plus de 12mn
sans lasser .
Merci à toi !

Hors ligne JP5

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 3900
  • 607 points
22 août 2016 à 09:20:24
Le rosé du matin, c'est assez déprimant.
Elle a quoi de si particulier ?
De quel hautbois parles tu ? Ce n'est pas la première fois qu'on me parle de hautbois sur cette compo alors qu'il n'y en a pas !
Le tango reviendra incessamment sous peu.
C'est quoi l'ampleur d'un orgue ? Il faudrait faire quoi ?
Merci à toi !

bonjour Voek,
le son de la guitare electrique n'est pas au top......
j'ai cru entendre un hautbois ( c'était avant de prendre mes pilules du soir  :lol5:)
Un orgue doit avoir un son puissant , riche ; j'ai trouvé le son de ton orgue timide ; encore une fois c'est mon sentiment et cela n'enlève rien à cette superbe compo.
a bientôt!

Hors ligne mozar faker

  • Habitué
  • **
  • Messages: 108
  • 83 points
22 août 2016 à 22:29:52
Coucou voekoevaka cet compo est une des 3 meilleurs que j'ai entendu ces dernier temp sur fc , l'intro est tous simplement transportante , on part en voyage direct dans un moment trés agréables , enfantin et plein de sentiments , et ensuite pendant tous le morceau tu nous ballade dans ton univers et franchement c'est trop cool d'avoir la chance de pouvoir ecouter des morceaux aussi travailler , merci de ton partage au niveaux critique constructive , je ne peut malheureusement pas trop t'aider car tu est vraiment a des années lumieres de moi au niveau musical , J'espere entendre encore plein de sons de toi , a l'avenir . a++

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
23 août 2016 à 00:47:16
Merci à toi pour ce retour !

Hors ligne Lithium 1

  • Membre
  • *
  • Messages: 32
  • 62 points
31 août 2016 à 20:57:57
vraiment,,, cote artistique, sur la coche, j ai ecouter jusqu a la fin, je ne suis pas un professionnel mais il ma sembler qu a l occasion, dans les aigus, le sons n etait pas tres naturel, j aime beaucoup l'ajout de la guitar qui m'a surpris, vraiment,,, qui que tu sois, continu ton travail. moi, cote inspiration, j y ai entendu du yann tiersen, genre amelie poulin, bravo l'ami
Débutant mais complètement accrocs à fruity loops

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
31 août 2016 à 22:13:42
Merci pour ton retour !

C'est quoi que tu ne trouves pas naturel dans les aigues ?

Hors ligne Lord Salord

  • Jumeau maléfique de Felknia
  • Habitué
  • **
  • Messages: 247
  • 63 points
24 septembre 2016 à 12:25:17
salut alros le smsélodie sot très traaillées y'a pas à dire en tout cas c'est mon avis il y a comme un "banh" de temps en temps quand tu joues du piano es-ce normal car je n'ai jamais entendu ça auparavant.

les mélodies mélancoliques et tristes me laissent penser que toi aussi, à l'instar de Morto et dos ec tu as un mal qui te ronge et tu essaes de le retranscrire en musique

je sus là si tu as besoin de paler?

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
24 septembre 2016 à 13:10:39
salut alros le smsélodie sot très traaillées y'a pas à dire en tout cas c'est mon avis il y a comme un "banh" de temps en temps quand tu joues du piano es-ce normal car je n'ai jamais entendu ça auparavant.
Merci à toi ! Le bruit que tu entends est la pédale, ce que l'on peut entendre sur un vrai piano quand on y joue.

les mélodies mélancoliques et tristes me laissent penser que toi aussi, à l'instar de Morto et dos ec tu as un mal qui te ronge et tu essaes de le retranscrire en musique
Je suis de nature mélancolique, du coup ce style de musique me parle bien. Je ne dirais pas qu'il y a un mal qui me ronge par contre. Il faut différencier l'artiste de l'œuvre.

je sus là si tu as besoin de paler?
Merci pour cette proposition mais je n'ai pas besoin de ça ^^
merci pour le commentaire !

Hors ligne Techmixer

  • Compositeur amateur et passionné
  • Habitué
  • **
  • Messages: 628
  • 46 points
08 janvier 2017 à 01:32:03
Dès l'introduction de la pièce, je parie déjà que c'est la plus classique des six que j'aurai écoutées aujourd'hui, et que ça sera ma préférée! Beaucoup plus lyrique que toutes celles que j'ai entendues jusqu'à maintenant!

Ton thème est très beau et tes accords sont bien choisis pour alimenter le drame.

OH ÇA ALORS! Vers 4:45 j'ai vraiment l'impression d'avoir décelé une inspiration, voir un clin d’œil non dissimulé de Por una Cabeza!

Un peu à la manière de Tableaux d'une Exposition de Mussorgsky, j'ai vraiment l'impression que tu me fais marcher d'une salle à l'autre pour voir des toiles variées qui, parfois, ont des thèmes communs, et d'autres fois pas le moindre.

Décidément, ce n'était pas une inspiration! Tu as remixé Por una Cabeza, petit coquin! :P

Ce qui me saisit le plus dans ton œuvre, c'est sa richesse technique! Tous les instruments sont des vrais? En tout cas, l'exécution est irréprochable. Et encore concernant l'aspect technique, tu vas chercher des sonorités inhabituelles et uniques dans chacun de ces instruments et les ajoute au produit final, offrant un tout complètement original. Du jamais entendu, si je puis m'exprimer ainsi. En bon québécois, c'est aussi « fucké » que bon!
Retrouvez mes meilleures compositions sur Soundcloud : https://soundcloud.com/jonathanlauzon

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
08 janvier 2017 à 12:41:27
Dès l'introduction de la pièce, je parie déjà que c'est la plus classique des six que j'aurai écoutées aujourd'hui, et que ça sera ma préférée! Beaucoup plus lyrique que toutes celles que j'ai entendues jusqu'à maintenant!
C'est aussi la plus récente des six. Il y a sans doute une plus grande maturation de mon idée de la pièce classique pour piano.

Ton thème est très beau et tes accords sont bien choisis pour alimenter le drame.
Pour les accords, je me suis pas mal inspiré de certaines OST de l'anime Elfen Lied, qui est un grand drame en soi.

OH ÇA ALORS! Vers 4:45 j'ai vraiment l'impression d'avoir décelé une inspiration, voir un clin d’œil non dissimulé de Por una Cabeza!
Décidément, ce n'était pas une inspiration! Tu as remixé Por una Cabeza, petit coquin! :P
En effet, les six notes des débuts des thèmes coïncident pour se différencier ensuite. Le rythme diffère, j'ai une rythmique plus valse et Carlos a fait plutôt un tango. Mais aussi, on a la même tonalité (sol mineur).

Un peu à la manière de Tableaux d'une Exposition de Mussorgsky, j'ai vraiment l'impression que tu me fais marcher d'une salle à l'autre pour voir des toiles variées qui, parfois, ont des thèmes communs, et d'autres fois pas le moindre.
C'est pas faux. Il y a un lien (le piano) entre tous les morceaux, mais les tonalités et les instrumentations peuvent varier. J'imagine aussi des couleurs différentes et des textures changeantes. L'analogie de l'exposition de peinture fonctionne bien !

Ce qui me saisit le plus dans ton œuvre, c'est sa richesse technique! Tous les instruments sont des vrais? En tout cas, l'exécution est irréprochable. Et encore concernant l'aspect technique, tu vas chercher des sonorités inhabituelles et uniques dans chacun de ces instruments et les ajoute au produit final, offrant un tout complètement original. Du jamais entendu, si je puis m'exprimer ainsi. En bon québécois, c'est aussi « fucké » que bon!
Le violon et le violoncelle sont vrais. La guitare aussi (c'est une guitare folk passée sous hardcore pour la rendre un peu électrique). J'ai aussi utilisé l'octobasse, ce qui donne un sentiment d'organicité et de grandeurs aux accompagnements de cordes.

Unixstates

  • Invité
18 février 2017 à 23:56:50
Salut Voek,

je tiens à préciser que je n'ai pas lu le descriptif de ta compo afin de pouvoir juger sans avoir été conditionné.

Impression générale :

quelle joie j'ai eue à écouter cette œuvre, d'une part parce que l'écriture est propre et d'une autre part parce que les différentes ambiances que j'ai pu percevoir se sont succédées avec brio. Un trio très vivant, du moins si c’en est un.

Points positifs & négatifs ( mélangés ) de cette compo :

Ce début, m'a immédiatement rappelé l'écriture de Chopin, ses Mazurkas, celle-ci en particulier https://www.youtube.com/watch?v=idbaPu1gDPg
Un air de Yann Tiersen m'a aussi traversé l'esprit. Cet ambiance très mélancolique, donnant l'impression d'un sentiment de perte, m'a de suite plue.

Le fait que tu ais décidé ou non de jouer sur un rythme différent sur la partie basse du piano en comparaison à la partie haute, est très intéressant car on sent bien, du moins c'est mon cas, que cette dernière va amener à quelque chose d'intéressant. L'impression que les graves répondent aux aigües et vice versa est très agréable.

Seul petit bémol, à 0min43, tu répètes le même enchaînement de notes sur la basse du piano, une variation de celle-ci vers une 7ème augmentée aurait été peut être plus prenante, mais c'est parfaitement discutable.

A 1min47 j'ai senti un basculement dans le style d'écriture, plus orienté vers un jazz moderne, ce qui m'a donné la chaire de poule tellement c'est bien amené.

L'arrivée de cette guitare, sans doute, apporte une texture "dégradée" qui vient compléter la netteté du piano, c'est réussi et l'effet d'une guitare " plaintive " m'est apparue comme tel.

Un piano centré et la guitare à droite, et un violoncelle centré aussi ? Ces deux là au centre m'arrivent de manière distincte aux oreilles, peut être dû au fait que ce piano et ce violoncelle ne jouent pas sur la même hauteur de note.

chose m'a clairement gênée, c'est cet arrêt un peu brutal du violoncelle à 3min08, un release plus long aurait peut être évité cette coupure.

 Ce qui est vraiment excitant, c'est l'arrivée de ces violas ( ou violons ? ) à la seconde qui suit la disparition du violoncelle, cette ambiance " plaintive " m'a retourné les boyaux. J'ai d'ailleurs l'impression que c'est ta marque de fabrique :D

Par la suite, à 3min35, le retour de cette écriture " jazzy " est très bonne, fortissimo ou forte, peu importe, c'est parfait et on se croirait presque dans un concert de quartet.

A partir de la 4ème minute, soit 1/4 du temps total de la compo ( drôle de coïncidence non ?), un nouveau thème arrive, toujours sur la même gamme, peut être une variation en éolien ?

Seul bémol à cette 4ème minute, la réapparition du violoncelle sur le beat, un peu trop brusque pour moi, ( jugement peut être très imprécis )

Néanmoins ce point imparfait s'efface par une conjugaison d'une contrebasse très grave, un violoncelle ( ? ) joué dans les médiums, presque trop discret, et un violon ( ou une viola ) toujours dans ce thème plaintif venu des tréfonds de la terre. Très agréable lors d'une écoute naturelle, donc non orientée vers la critique.

Ce point d'orgue donné au piano à 5min28 est clairement annonciateur d'un changement de rythme, on sent très bien la fin d'une " partie ", voulue ou non d'ailleurs. Choix très avisé de ta part de lancer cette compo sur une partie assumée d'un solo de piano. 

Une seule chose m'a vraiment frustré, ton chant ( la partie haute du piano ) s'exprime à partir de 5min34 pour laisser place immédiatement à un pianissimo à 5min41. Je trouve ça irritant, d'autres trouveraient ça naturel, peut être est-ce d'ordre subjectif, donc à ne pas prendre en compte.

D'ailleurs, dans cette partie " fortissimo " - " pianissimo - "fortissimo - " pianissimo ", je regrette que la basse de ton piano joue sur les mêmes accords/arpèges. Je ne trouve pas cela choquant, car je sais qu'il faut respecter un certain " temps " d'expression.

Cette transition à 6min07, peut être même à 6min03 me rappelle vraiment un compositeur contemporain, pas moyen de trouver lequel ( je rappelle que je commente sans avoir lu le descriptif de la compo)

A 6min25, c'est le même problème que j'ai ressenti à la 4ème minute avec la réapparition " brutale " du violoncelle. Là encore, ce désagrément disparaît de suite.

A 6min24, j'ai l'impression que les instruments à vent se joignent au reste ( je me trompe peut être, mais à l'oreille ça me semble être le cas), mais, si ils existent, ils me paraissent trop discrets. Or les instruments à vent sont fait pour apporter un timbre " lisse ", presque délicat mais percevable.

De 6min51 à 7min30, j'ai adoré cette montée crescendo ( dans le sens des accords et non du volume ) combiné à ces voix plaintives, infernales. C'était excitant, vraiment.

Jusqu'à je n'ai rien à ajouter jusqu'à 9min08sec car c'est la reprise de la 4ème minute.

A partir de cette 9ème minute, la reprise du thème principal est logique et totalement naturelle.
Apparition progressive des différents instruments, menant à une fin sur la fondamentale ( ? )
J'ai apprécié que le dernier instrument soit un instrument à vent, une douceur exquise qui manquait peut être de variation au niveau du volume.

Voilà donc ma critique sur cette très belle compo qui donne beaucoup de plaisir à l'écoute.
Peu de points négatifs, ces derniers étant vraiment négligeables, car n'existant que pour la critique. 

MB

 






Modifié: 18 février 2017 à 23:58:57 par MarcelBagnole

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
19 février 2017 à 13:32:44
je tiens à préciser que je n'ai pas lu le descriptif de ta compo afin de pouvoir juger sans avoir été conditionné.
Tu devrais le lire maintenant que tu as commenté, cela pourrait te changer les idées sur certains points.

quelle joie j'ai eue à écouter cette œuvre, d'une part parce que l'écriture est propre et d'une autre part parce que les différentes ambiances que j'ai pu percevoir se sont succédées avec brio. Un trio très vivant, du moins si c’en est un.
Merci pour ce retour ! En fait, il n'y a pas que trois, mais en tout neuf instruments dans cette pièce.

Ce début, m'a immédiatement rappelé l'écriture de Chopin, ses Mazurkas, celle-ci en particulier
Chopin est, à ma perception, l'un de ceux qui ont établis dans leurs œuvres, une très forte distinction entre accompagnement et mélodie. C'est vrai que l'on retrouve cette forte distinction dans la première partie (de 0:00 à 5:32), et dans la dernière partie (de 9:07 à 12:05). Par contre, je n'ai pas utilisé autant de chromatismes que lui, ce qui emporte sa pièce dans un labyrinthe d'accords incessant pour revenir sur la tonalité du morceau. J'espère avoir un jour la maîtrise pour faire ça de façon cohérente.

Un air de Yann Tiersen m'a aussi traversé l'esprit. Cet ambiance très mélancolique, donnant l'impression d'un sentiment de perte, m'a de suite plue.
Tiersen, quand à lui, est celui qui est parti de cette forte distinction entre mélodie et accompagnement, pour en faire une structure de morceaux basée sur des boucles utilisant divers accompagnement superposés et différentes mélodies simples et naïves superposées. On retrouve cet esprit là de 5:32 à 9:07, quand la mélodie se retrouve remplacée par des superpositions d'arpèges ponctuée d'accords. C'est aussi quelque chose que l'on retrouve chez Beethoven, quand la mélodie se laisse tellement embellir qu'elle en devient un arpège plus simple dans la structure, mais suivant les grandes lignes de la mélodie originale. Une bonne partie de la théorie derrière la fugue vient de principes comme ceux-ci, et j'aime beaucoup cet aspect théorique et structurel de la musique, capable de produire des structure élégantes, et très cohérentes. Maths et musique.

Le fait que tu ais décidé ou non de jouer sur un rythme différent sur la partie basse du piano en comparaison à la partie haute, est très intéressant car on sent bien, du moins c'est mon cas, que cette dernière va amener à quelque chose d'intéressant. L'impression que les graves répondent aux aigües et vice versa est très agréable.
Effectivement, j'ai laissé la basse parfois s'emporter pour faire des tout petits bouts de mélodie. Mais cette différence de rythme entre la basse et la mélodie n'est pas si rare que ça.

Seul petit bémol, à 0min43, tu répètes le même enchaînement de notes sur la basse du piano, une variation de celle-ci vers une 7ème augmentée aurait été peut être plus prenante, mais c'est parfaitement discutable.
J'y avais pas pensé. Cette compo a plusieurs années derrière elle, et j'avais pas une bonne maîtrise des septièmes. Je commençais tout juste à découvrir la puissance et l'intérêt des harmonies diminuées, ce qui est une poste ouverte vers certains accords pentatoniques.

A 1min47 j'ai senti un basculement dans le style d'écriture, plus orienté vers un jazz moderne, ce qui m'a donné la chaire de poule tellement c'est bien amené.
Effectivement, cette seconde partie du premier thème a été écrite différemment, en réponse à la première partie. Ici, il y a deux descentes d'accords, la première étant un peu orientée vers le jazz comme tu as dit, et la seconde, plus mélancolique encore, inspirée par la BO du superbe animé Elfen Lied. Par contre, ton vœu du début a été exaucé, car le dernier accord de la série d'ici est une une septième augmentée (Do Mi Sol Si).

L'arrivée de cette guitare, sans doute, apporte une texture "dégradée" qui vient compléter la netteté du piano, c'est réussi et l'effet d'une guitare " plaintive " m'est apparue comme tel.
C'est exactement ça. Ce morceau peint une scène dégradée, quasiment post-apocalyptique.

Un piano centré et la guitare à droite, et un violoncelle centré aussi ? Ces deux là au centre m'arrivent de manière distincte aux oreilles, peut être dû au fait que ce piano et ce violoncelle ne jouent pas sur la même hauteur de note.
Le piano n'est pas totalement centré. Déjà, il est en stéréo : les graves à gauche, les aiguës à droite, du côté de la guitare. Le violoncelle est loin d'être seul, mais il y a six cordes en tout, de tailles différentes : l'octobasse, la contrebasse, le violoncelle, l'alto, le violon et la pochette, placé de droite à gauche, en opposition par rapport au sens du piano.

chose m'a clairement gênée, c'est cet arrêt un peu brutal du violoncelle à 3min08, un release plus long aurait peut être évité cette coupure.
Je ne pense pas que ce soit l'arrêt du violoncelle qui t'ait gêné, mais plutôt l'arrêt du bruit de fond de l'enregistrement. Le supprimer du son de violoncelle aurait trop dégradé le son, donc j'ai préféré le garder pour donner ce côté dégradé. Et là, il est coupé.

Ce qui est vraiment excitant, c'est l'arrivée de ces violas ( ou violons ? ) à la seconde qui suit la disparition du violoncelle, cette ambiance " plaintive " m'a retourné les boyaux. J'ai d'ailleurs l'impression que c'est ta marque de fabrique :D
C'est vrai que j'aime les nappes de violons, je tire ça de plusieurs influences.

Par la suite, à 3min35, le retour de cette écriture " jazzy " est très bonne, fortissimo ou forte, peu importe, c'est parfait et on se croirait presque dans un concert de quartet.
C'est exactement la même mélodie que le passage où tu me l'as fait remarquer la première fois. Il s'agit d'une reprise de cette partie du thème, violons en plus.

A partir de la 4ème minute, soit 1/4 du temps total de la compo ( drôle de coïncidence non ?), un nouveau thème arrive, toujours sur la même gamme, peut être une variation en éolien ?
C'est à dire une variation en éolien ? Rien ne change dans la gamme à part une irruption du sol mineur, tonalité partageant peu de lien avec le mi mineur du morceau, pour teinter celui-ci d'une couleur dramatique.

Seul bémol à cette 4ème minute, la réapparition du violoncelle sur le beat, un peu trop brusque pour moi, ( jugement peut être très imprécis )
Toujours une histoire de bruit !

Néanmoins ce point imparfait s'efface par une conjugaison d'une contrebasse très grave, un violoncelle ( ? ) joué dans les médiums, presque trop discret, et un violon ( ou une viola ) toujours dans ce thème plaintif venu des tréfonds de la terre. Très agréable lors d'une écoute naturelle, donc non orientée vers la critique.
Il y a toutes les six cordes qui jouent à l'unisson leurs accords élargis dans cette partie.

Ce point d'orgue donné au piano à 5min28 est clairement annonciateur d'un changement de rythme, on sent très bien la fin d'une " partie ", voulue ou non d'ailleurs. Choix très avisé de ta part de lancer cette compo sur une partie assumée d'un solo de piano.
Effectivement, c'est là que l'on entre dans la deuxième partie, avec les arpèges.

Une seule chose m'a vraiment frustré, ton chant ( la partie haute du piano ) s'exprime à partir de 5min34 pour laisser place immédiatement à un pianissimo à 5min41. Je trouve ça irritant, d'autres trouveraient ça naturel, peut être est-ce d'ordre subjectif, donc à ne pas prendre en compte.
Ce fut la manière à laquelle j'ai construit cette partie. C'est vrai que cela peut paraître dérangeant pour certains, mais j'ai voulu mettre la puissance comme un moyen d'expression musical.

D'ailleurs, dans cette partie " fortissimo " - " pianissimo - "fortissimo - " pianissimo ", je regrette que la basse de ton piano joue sur les mêmes accords/arpèges. Je ne trouve pas cela choquant, car je sais qu'il faut respecter un certain " temps " d'expression.
Tu aurais aimé y trouver quoi ?

Cette transition à 6min07, peut être même à 6min03 me rappelle vraiment un compositeur contemporain, pas moyen de trouver lequel ( je rappelle que je commente sans avoir lu le descriptif de la compo)
Si jamais le nom te revient, fais moi signe car je ne le trouve pas.

A 6min25, c'est le même problème que j'ai ressenti à la 4ème minute avec la réapparition " brutale " du violoncelle. Là encore, ce désagrément disparaît de suite.
Là, on entend plus le bruit, du coup, tu ne dois pas être habitué aux changements brutaux.

A 6min24, j'ai l'impression que les instruments à vent se joignent au reste ( je me trompe peut être, mais à l'oreille ça me semble être le cas), mais, si ils existent, ils me paraissent trop discrets. Or les instruments à vent sont fait pour apporter un timbre " lisse ", presque délicat mais percevable.
Il n'y a pas d'instruments à vent ici. C'est quoi qui te donne cette impression ?

De 6min51 à 7min30, j'ai adoré cette montée crescendo ( dans le sens des accords et non du volume ) combiné à ces voix plaintives, infernales. C'était excitant, vraiment.
Les voix plaintives, c'est la guitare. C'est un effet que j'ai souhaité donner : une montée un peu dégradée encore, comme des cris où des pleurs.

Jusqu'à je n'ai rien à ajouter jusqu'à 9min08sec car c'est la reprise de la 4ème minute.
On retrouve ici le second thème de la composition, en plus rapide et puissant, pour en faire une sorte de climax, qui partirait de lui même plusieurs fois.

A partir de cette 9ème minute, la reprise du thème principal est logique et totalement naturelle.
Apparition progressive des différents instruments, menant à une fin sur la fondamentale ( ? )
J'ai apprécié que le dernier instrument soit un instrument à vent, une douceur exquise qui manquait peut être de variation au niveau du volume.
Ce dernier instrument est un orgue, donnant une connotation de funéraille au morceau.

Voilà donc ma critique sur cette très belle compo qui donne beaucoup de plaisir à l'écoute.
Peu de points négatifs, ces derniers étant vraiment négligeables, car n'existant que pour la critique.
Merci à toi pour ce retour très détaillé ! Ça fait plaisir !

Hors ligne Ladynight

  • Membre
  • *
  • Messages: 38
  • 4 points
20 septembre 2017 à 12:17:26
J'adore les valses à la poulain. J'ai envie d'écrire des paroles dessus. C'est juste magnifique. C'est le genre de musique qui prend aux tripes avec des temps calme et des montées. je trouve que le piano ce suffit à lui même mais c'est une question de goût. çà serait intéressant de faire poser une chanteuse dessus.

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5747
  • 1180 points
20 septembre 2017 à 16:54:56
J'adore les valses à la poulain. J'ai envie d'écrire des paroles dessus. C'est juste magnifique. C'est le genre de musique qui prend aux tripes avec des temps calme et des montées. je trouve que le piano ce suffit à lui même mais c'est une question de goût. çà serait intéressant de faire poser une chanteuse dessus.
Merci à toi pour ce retour ! Pour mettre une voix dessus, ce serait compliqué car le morceau est déjà occupé par des mélodies et il n'a pas été fait pour ajouter une voix.

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • RossProd Hier à 21:35:03
  • Only !!!!!!
  • Rejoignez le mouvement
  • et n'oubliez pas la dernière
  • issu de Dj Play Music 2
  • en exclu !!!!!
  • Rawwr ☭ Hier à 23:04:56
  • bonsoir
  • SoundBastoss Aujourd'hui à 11:53:37
  • bien l'bonjour !
  • Felknia Aujourd'hui à 14:50:06
  • Salam a les couille
  • Remingtone Aujourd'hui à 15:06:21
  • salut
  • c'est un peu raciste ça
  • RossProd Aujourd'hui à 15:14:48
  • ça dépend si elle est tranchante sa lame
  • dot.musique Aujourd'hui à 16:36:33
  • :lol: :lol: :lol:
  • Felknia Aujourd'hui à 18:30:03
  • C'est pas raciste, c'est juste un jeu de mots pourri.
  • RossProd Aujourd'hui à 18:33:48
  • c'est vrai qu'le mien était mieux
  • SoundBastoss Aujourd'hui à 18:36:12
  • je dirais même que c'est une grande formule de politesse pour toutes les boules de cette terre !   dans une traduction approximative cela veut dire " Que la paix soit sur tes chouquettes "  et Bin moi je trouve ça beau !!  voilà !
  • RossProd Aujourd'hui à 18:37:13
  • :lol:
  • pourvu que les bourses ne s'éffondrent pas
  par tjeri24
[Jazz] Hier à 08:38:32
[Hip-Hop] 19 septembre 2018 à 14:02:50
[Reggaeton] 16 septembre 2018 à 20:05:17
[Hip-Hop] 15 septembre 2018 à 22:09:38
[Hip-Hop] 13 septembre 2018 à 20:23:48
[Future Bass] 09 septembre 2018 à 20:53:42
[Musique de Film] 03 septembre 2018 à 17:37:47
[Techno] 03 septembre 2018 à 01:00:52
[Trap] 01 septembre 2018 à 14:30:50
[Electro-House] 28 août 2018 à 20:37:18
  par tjeri24
[Jazz] Aujourd'hui à 11:28:14
[Hip-Hop] Aujourd'hui à 09:21:21
[Jazz] Hier à 13:50:41
[Musique de Film] 21 septembre 2018 à 20:31:33
[Drum&Bass] 21 septembre 2018 à 20:24:45
[Rap] 21 septembre 2018 à 20:19:12
[Hip-Hop] 21 septembre 2018 à 20:12:56
[Future Bass] 21 septembre 2018 à 19:35:36
[Reggaeton] 21 septembre 2018 à 18:57:13
[Hip-Hop] 21 septembre 2018 à 18:35:39