* Bienvenue sur FruityClub.net !

Le FruityClub.net est le site des utilisateurs francophones du logiciel de Musique Assistée par Ordinateur FL Studio développé par la société Image Line. C'est une association à but non lucratif qui a pour ambition de rassembler les utilisateurs de FL Studio dans un esprit d'échange et de partage des connaissances.

Ici vous pourrez partager vos créations, vos conseils, vos talents et créer de la musique à plusieurs. Tutoriels pour apprendre, Ressources en tout genre, Forum pour discuter et s'entraider, Compos à télécharger, écouter et critiquer, le FruityClub est un lieu d'entraide, de partage et de création !

Le FruityClub est un site, mais une de ses parties les plus vivantes est son Forum, venez y faire un tour, présentez-vous, discutaillez entre créatifs et venez y trouver la solution à vos problèmes !

Le FruityClub dispose également de son propre discord ! Venez nous rejoindre !

https://discord.gg/S5KNXJc

*Un concours pour fêter le printemps !


Oyez Fruityclubbeuses et fruityclubbeurs de tous azimuts !

Pour fêter la pluie, la grêle, le vent et le printemps, quoi de mieux qu'un bon petit concours sur lequel participer avec un bon bol de chocolat chaud ? L'appel à idées est lancé, votez, proposez vos idées ici !

___________________ ___________________ ___________________ ____________

Nous faisons également un appel à contribution pour alimenter la radio en chouettes compos ! Venez nous filer un coup de main !

*Quoi de neuf ?

Soundstravelers
  Oyez oyez chères et chers membres du Fc ! Le nouveau concours du Fc est (enfin) lancé pour votre plus grand bonheur !!!   Après consultation de la communauté et un vote démocratique, vous avez choisi le sujet "Comptines pour enfant". L'objectif sera, dans un délai de 3 semaines ( mais c'est négociable! ), de nous proposer une composition reprenant les codes des chansons à destination des enfants. L'idée sera donc de pondre une instru légère et mignonette qui réveillera l'imagination de nos chers bambins. Tout est utilisable: Instruments virtuels, samples, samples sauvages. . . . . . . . . Un exemple ? &rel=0&fs=1 ?v=0Cv-pKbIC7M&feature=share &rel=0&fs=1 ?v=wR87GWDfV5Q C'est tout ? Noooooooonnnnnnnnnn !!!!!!  Les compos devront être accompagnées d'un texte. . . et d'un chant ! Pas de micro ? C'est po grave !!!!  L'utilisation de samples de voix découpée est autorisé ! Pour résumer, la notation se fera sur 4 critères: - La qualité mélodique de l'instru notée sur 20 - la qualité générale du mixage  sur 20 - la qualité du texte notée sur 10 - la qualité du chant notée sur 10 Il va de soi que la fameuse  "qualité" sera analysée sous le prisme mélodique mais aussi technique par les juges. Les compos devront être envoyées en format Wave à une adresse mail que je fournirai aux participants une fois leur inscription confirmées. 1 semaine pour s'inscrire ! ( Du 24/01 au 31/01 ) 3 semaines pour composer ( négociable !) ! ( Du 01/02 au 22/02 ) Durée de la compo limitée à 4 minutes!!!!!!!! Le concours est bien évidemment ouvert à tout le monde !  J'espère que vous serez nombreux ! J'aurais également besoin de l'aide d'au moins deux âmes charitables pour juger et noter vos bonbons sonores (  3 juges me semblent adéquat). Bref. . . à vos claviers les zaaaaamis !!!!  faîtes chauffer Fl ! Bavez sur vos micros !!!!! Je compte sur vous !!!!! Notation - La qualité mélodique de l'instru notée sur 20 - la qualité générale du mixage  sur 20 - la qualité du texte notée sur 10 - la qualité du chant notée sur 10 Participants et jurés Nombre de participants: illimité 1) hastodid 2) Felknia 3) Switchfat. . . switcht bat. . . enfin. . switch quoi. . . . . . .   4) Asnaise et sa "vielle moche" 5) Twinckly / Voekoevaka 6) LGN alias The banni 7) Dot RossProd 9) Carl M. et sa douce moitié 10)  Xiao-sum 11) SoundBastoss 12) chaman 13) MagicaBeatz Nombre de juges: minimum 3 1) Virez 2) Antek 3) Caturday 4) Maxava PRIX: Premier: 30 points offerts Second:  15 points offerts Troisième: 8 points offerts LIEN POUR TELECHARGER LES MORCEAUX DU CONCOURS: ?id=1RYv5QHky3KpH-qWkAv_w5XfTx1Qx4qU6
Carl M.
Bonjour tous, A la demande pertinente d'Asnaise, on mettra ici les compte-rendus des assemblées générales. Organisées à raison d'une fois par mois environ, réunissant modos et admins, elles consistent à faire avancer les projets et à organiser l'administration de votre site préféré. Evidemment toute discussion ne peut être rendue publique, mais ce compte-rendu pourra permettre de faire le lien entre vous et nous ! J'en profite d'ailleurs pour lancer un appel à compétences , si certains d'entre vous ont des connaissances en codage de site internet, du temps et l'envie de s'investir dans le FC, proposez votre candidature ! J'en profite également pour rappeler que nous sommes tous bénévoles. Si vous voyez que les projets n'avancent pas, c'est qu'on ne peut pas faire autrement ! On aimerait bien trouver un mec à payer un mi-temps pour s'occuper de tout mais on n'a pas de sous !
Felknia
Ce Teuf-teuf club a été une superbe expérience ! On était en effectifs réduits mais on ne s'en est pas moins éclatés ! Voici quelques photos prises dans la jungle de la soirée. . . Ainsi qu'un petit aperçu du before et de l'after tout aussi sympathiques ! LES PHOTOS C'EST PAR ICI Et voici deux vidéos prises dans le feu de l'ambiance, avec un Carl dévergondé, un Felknia déchaîné qui pousse la chansonnette aux côtés de Voekoevaka. Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay ! Carl : C'est ça qu'il fait Koala ? Felknia : Ouais ! Carl : Mais c'est vachement bien ! Tous : LALALALALALALALALAL ALALA
Voekoevaka
♦ La section des compositions occupe une place centrale sur le FruityClub. Et s'il y a quelque chose à ce propos qui revient souvent en tant que sujet de conversation dans le forum, ce sont les commentaires. Beaucoup se plaignent de ne pas en avoir assez, d'autres en sont avares. La politique du site, avec le système de points (que je trouve bien fondé même si il peut faire penser à une forme de flicage) oblige à commenter pour partager sa propre musique, et, comme le fait de vouloir parler de sa personne et d'exposer son art au grand public est très présent dans l'air, on retrouve souvent des membres qui ne commentent que dans le but de poster leurs propres compositions. Cela donne lieu à un grand nombre de dérives, dont les pires sont des commentaires de quelques mots, sans réel message, l'auditeur n'ayant pas écouté la composition jusqu'au bout des fois même ! Je me permet donc d'écrire un guide afin de redonner au commentaire la place qu'il mérite, en espérant qu'il sera lu par beaucoup d'utilisateurs du site. 1 - Le commentaire, c'est quoi ? ♦ On associe souvent le mot "commentaire" à un exercice que les étudiants en littérature connaissent bien : le commentaire composé. Celui-ci, globalement, consiste à parler d'un objet d'art, généralement un texte ou un extrait de texte, et le but étant de confronter la vision de l'auteur avec celle du commentateur, pour répondre à une problématique, dans un raisonnement structuré et argumenté. Il appartient donc à la lignée des processus créatifs, tourné vers la découverte et l'introspection. ♦ Sur le FC, cette vision du commentaire est valable : on peut essayer de déterminer la sensibilité du compositeur, d'analyser le message du morceau de musique, et d'utiliser l'argumentation pour dégager certaines conclusions à propos de celui-ci. Mais sur ce site, il y a de nombreuses autres utilités au commentaire, et ce sont celles que la plupart reconnaitront : exprimer ses ressentis, et puis, comme on est sur un site d'entraide où la plupart des membres sont amateurs, critiquer les aspects techniques. C'est d'ailleurs ces deux points là qui ont été évoqués dans la page "Qu'est ce qu'un commentaire constructif" d'Amandine, vers où pointe d'ailleurs un lien présent dans l'onglet de réponse sur la section des compositions. Heureusement, je ne vais pas redire ce qui est écrit dans ce post, mais je vais apporter une vision totalement complémentaire. Mais c'est sur les premiers aspects - argumenter et analyser - que je vais vouloir m'attarder, car, à long terme, ils peuvent avoir de nombreux effets positifs sur le commentateur, que ce guide va essayer de dévoiler et d'expliquer. ♦ Il y a aussi un autre adage sur les commentaires qui est souvent diffusé sur le site : beaucoup commenter permet de recevoir beaucoup de commentaires en retour. Cela fonctionne, mais vraiment à très petite échelle. Dans mon cas, je commente beaucoup dans des styles étrangers, mais c'est souvent la même bande d'habitués que je retrouve sur les commentaires de mes propres compositions. Commenter avec soin est surtout un exercice qui permet de se mettre en face de sa propre compréhension de la musique, et c'est donc plus utile pour ses propres compos que pour ses commentaires que l'on recevra. 2 - Que permet le commentaire ? ♦ Premièrement, je ne vais pas cacher que le commentaire est quelque chose qui apporte du positif à l'auteur de la composition : - Déjà, recevoir des commentaires permet de titiller son égo en apportant une petite dose d'auto-satisfaction, et donner l'impression d'exister en voyant son travail écouté et analysé. Une félicitation de la part du commentateur peut par exemple offrir une journée plaisante à l'auteur, alors que des reproches peuvent le motiver à reprendre le travail. - Ensuite, les commentaires sont l'occasion de recevoir des retours techniques sur sa composition, que ce soit en terme de mixage, de solfège, que de rendu sonore ou de références culturelles même. Dans un site ou beaucoup sont là pour s'améliorer, il ne faut absolument pas négliger cette fonction du commentaire. N'hésitez pas à relever le panoramique des instruments, leurs fréquences, la quantité de réverbération utilisée. - Enfin, venons en au plus profond. L'auteur de la composition peut vérifier à travers les commentaires si le message qu'il a voulu transmettre est bien passé chez les auditeurs. C'est ce que l'on peut vouloir chercher dans des commentaires lorsque l'on a déjà une bonne expérience de la musique et que l'on est plus limité par les aspects techniques. Par exemple, si on fait une compo qui parle d'un voyage en Islande, alors que dans les commentaires, on retrouve des récits de jeux de cartes, on peut essayer de comprendre ce qu'il s'est passé dans le processus de construction pour créer ce décalage. Mais la différence des perceptions peut aussi être une chose amusante. Comment satisfaire ces points avec un commentaire ? C'est simple : parlez de votre ressenti, de votre interprétation dans vos commentaires. Mentionnez aussi les aspects techniques en apportant si possible des solutions aux problèmes, s'il y en a. Enfin, adoptez un argumentaire qui fera comprendre au compositeur ce que vous voulez dire. Tout cela est déjà dit dans le post d'Amandine. Si l'auteur de la composition se retrouve dans les commentaires qu'il reçoit, alors il pourra considérer son travail comme réussi en terme de partage, et sera gratifié de retrouver sa vision du monde dans les pensées des autres. ♦ Deuxièmement, le commentaire est prolifique d'un point de vue artistique. Dans la confrontation entre deux mondes de création que sont les cerveaux du compositeur et du commentateur, de nombreuses idées peuvent germer lorsque l'on en s'applique à commenter, pour chacun : - Que le commentateur apporte des solutions pour pallier aux manques de la composition peut faire naître chez le compositeur de nouvelles idées. Par exemple, lorsque l'on fait remarquer à un compositeur que sa musique n'a été construite que sur une boucle, il peut alors se poser la question de comment faire apparaître plusieurs thèmes, comment réaliser des transitions, comment créer des variations, et appréhender d'autres manières de composer, comme sortir de la boucle. - Mais c'est surtout chez le commentateur que le commentaire peut révéler de nouveaux horizons musicaux. En effet, commenter permet de découvrir le style de quelqu'un d'autre, de découvrir des arrangements nouveaux, voire même des nouveaux instruments ! On peut découvrir un nouvel accord dont on avait pas soupçonne l'existence jusqu'à maintenant, ou une sonorité qui nous plait particulièrement. Qui n'a jamais été inspiré par une musique existante pour construire son propre style dessus ? En plus, les artistes d'ici sont accessibles, donc il n'y a pas mieux pour échanger et apprendre des nouveaux procédés musicaux. Donc, l'acte de commenter, quand il est réalisé avec une bonne analyse des compositions, peut être une source d'inspiration immense : soyez à l'affut de chaque aspect, de la structure des musiques, des instruments utilisés, des procédés de mixage ! Faites plusieurs écoutes, espacées d'autres activités pour retrouver de nouveaux points de vue. Qui sait si vous les utiliserez des recettes du compositeur dans vos prochaines créations ? Disposer d'une grande palette d'idées possibles vous aidera à mieux trouver comment construire vos compositions, à trouver une solution plus adaptée aux problèmes que vous vous posez, ou même trouver la solution qui vous paraît comme une évidence. ♦ Troisièmement, commenter de manière assidue est un outil extraordinaire pour vous développer vous même : - Comme j'ai dit dans le point précédent, analyser la musique vous donnera une palette d'idées possibles. Mais en allant explorer de nouveaux univers, vous trouverez parmi ces idées celles qui correspondent le plus à vos goûts. Trouver ce qui entre en résonance avec votre idée de la musique vous permettra de mieux affirmer votre style, et de construire votre propre univers musical à long terme. Peut-être que la trap n'est pas forcément votre truc après avoir entendu de la valse-musette ! - Se soumettre à la tache de chercher une argumentation pour chacun de vos propos dans vos commentaires vous donnera un meilleur esprit critique. Par exemple, on peut essayer de comprendre, en utilisant les outils psychologiques, ou les notions de solfège en sa possession, pourquoi telle transition à un effet si marqué dans l'émotion dégagée. De plus, ladit esprit critique vous sera utile afin de mieux réfléchir à vos propres compositions, à mieux vous analyser vous même pour trouver des solutions qui vont faire passer efficacement vos impressions. Mais c'est aussi une chose utile dans toute la vie. - Enfin, c'est carrément votre art qui sera gratifié par votre assiduité à commenter. Découvrir le sens de ce que font les autres vous délivrera des messages. Bien commenter vous aidera à les entendre, mais aussi, en structurant votre pensée, cela vous aidera à mieux construire le votre. Si vous comprenez qu'un compositeur utilise les codes du dubstep dans des mixtapes house pour exprimer sa joie de vivre, alors vous aurez sans doute l'idée d'étaler votre spleen en augmentant la distorsion de votre basse. Donc, posez vous des questions sur ce que vous écoutez, et puis essayez d'y répondre de manière précise et argumentée. En décryptant les autres, c'est vous même que vous construisez. N'ayez pas peur d'aller au fond des choses et de remettre tout en cause. Puis retournez ces questions sur vous, sur le fond de votre pensée et sur la manière de l'exprimer. C'est dans l'interaction que les avis évoluent, alors commentez jusqu'à sentir votre propre vision du monde entrer en contact avec celle du compositeur. 3 - Que conclure ? ♦ Commenter, ce n'est pas que donner aux autres un message qui va les occuper un peu, en bien comme en mal. Cela peut être aussi être pour vous, un outil pour vous construire un véritable esprit critique, mieux comprendre vos goûts et faire évoluer votre vision du monde. Ce n'est pas pour rien que l'on donne cet exercice dans les classes ! Le commentaire est alors bénéfique pour tous : le compositeur, le commentateur, mais aussi ceux qui liront le commentaire et qui attraperont un peu de votre sensibilité et votre argumentaire, et enfin le site, qui en sera que plus vivant. Vous avez la chance de pouvoir commenter une montagne de compositions et d'échanger avec des artistes accessibles. Saisissez alors cette chance au lieu de prendre cela pour une corvée, car vous progresseriez beaucoup si vous laissez de l'importance à vos commentaires. Voilà, ce guide est à présent terminé. N'hésitez pas à le relire à plusieurs moments, espacés, pour donner plus de profondeur et de matière à cos commentaires. Parmi les recettes que j'ai données, il y en a à tous les niveaux, et donc relire vous permettra de s'approprier des nouvelles, en phase avec votre évolution.
Quasar
Présentation         Le FruityClub a décidé de dépoussiérer la chaîne Youtube dans le but de donner de la visibilité à vos compositions. A l'image des chaines promotionnelles actuelles (MrSuicideSheep, Diversity, UKF) nous allons promouvoir les meilleures tracks du forum.     Ce sera donc aux travers des réseaux sociaux : Youtube, mais aussi Facebook et Soundcloud que nous partagerons les créations qui auront retenu notre attention, au rythme d'une publication par semaine. Comment soumettre ma composition ?     Il suffit de compléter ce formulaire en ligne :     Nous ferons donc une sélection qui viseras à faire ressortir les talents du FC sans pour autant mettre en avant un genre en particulier mais plutôt la diversité que renferme le FC.     Nous vous demandons ainsi de ne pas proposer trop de titres à la fois, seulement ceux dont vous êtes le (la) plus fier(e). La chaîne doit de proposer du contenu de qualité et pour cela nous nous devons d'exiger un bon mixage .
Felknia
Le saviez vous ? Le FC dispose d'une page Facebook officielle. N'hésitez pas à vous y abonner, on y publie quelques news, et en général c'est là qu'on se retrouve quand le site est down ! C'est par ici !

*Dernières Ressources

Rawwwr le bannis
Hello, je vous propose de découvrir la chaine de new producer, un mec a base de presque 1 millions d’écoute, petit producteur français qui fais des vidéo YTB de bonne qualité ou il nous explique comment reproduire des style de beatmaker connue ^^ Il y a une partit gratuite, et une partit payante ou il approfondie les court sur 7 a 10h00 par style, j'ai jamais test, mais j'ai vue que de bon retour sur les court payant.
RossProd
Le plugin GRATUIT ROMpler de SampleScience Player avec 200 instruments jouables a libéré !! C'est pas bon ça ???? Enjoy !
Tafai
Heyy !  :D Je voulais vous partager des ptites astuces que j'utilise pour envoyer ma musique à des blogs/labels/DJs. Ca peut paraitre rien comme ça mais la structure du mail est très importante quand vous voulez que votre musique soit écoutée. PS : J'ai publié ce tuto dans cette catégorie, j'ai pas trouvé plus adéquate j'espère que ça ne dérange personne ! ---- Bonne lecture ! ---- >> Les blogs/labels/DJs les plus influents dans votre style de musique peuvent être contactés via mail ou via des sites créés pour ça. Il est donc devenu assez facile de se faire remarquer quand on produit de bonnes tracks, tant qu’on prend la peine de les envoyer aux bonnes personnes. Mais ce qui freine plus d’un producteur de musique, c’est la manière de contacter un blog/label/DJ, surtout par mail. Faut-il montrer ses tracks précédentes ? Faut-il donner son âge ? Faut-il donner un lien youtube ou un lien soundcloud ? Comment faire la mise en forme de ce mail ? Il existe plusieurs sites qui permettent d’envoyer votre musique à des blogs/labels/DJs sans écrire la moindre ligne, juste en envoyant votre track. Pour vous, c’est peut-être une bonne nouvelle, mais ça veut dire que toute l’attention sera portée sur votre track … C’est donc plus facile à envoyer, mais beaucoup moins d’arguments possibles que par mail. Par mail, vous pouvez donner des arguments pour prouver que vous en valez la peine. Ca ne veut pas dire qu’il faut en faire un CV, ou que ça remplace une super track. C’est juste un bon complément de ce que vous pouvez envoyer à la personne. Pour vous aider à bien écrire votre email, voici quelques conseils à appliquer (dans l’ordre) : 1 - Dites bonjour/hey X Recordings, j’espère que vous êtes en forme 2 - Vous venez de X ville dans tel pays, pas besoin de donner votre âge 3 - Vous venez de finir cette track 4 - Vous pensez que le blog X est parfait pour cette track 5 - Vous ne l’avez pas envoyée à d’autres blogs (si ce n’est pas vrai, ne le dites pas) 6 - Donnez un lien privé Soundcloud pour écouter la track entièrement 7- Vos précédentes tracks ont été soutenues par de gros artistes 8 - Merci pour votre temps / Thank you for your time __ __ __ __ __ __ >> Et si on a aucune réponse ? > Si vous n'avez aucune réponse au bout de 5/7 jours, vous pouvez envoyer une réponse de ce style (toujours en restant poli) : "Bonjour X ! Avez-vous eu le temps d'écouter ma track ?" > Si après cette relance vous n'avez toujours rien, vous pouvez envoyer un ultime mail (en envoyer plus ne servirait à rien, passez à la suite) : "Si ma musique ne vous plait pas je peux le comprendre, dites-le moi simplement pour que je puisse contacter d'autres blogs/labels/DJs. "  (Pour blogs/DJs = seulement si vous voulez que la personne diffuse le titre en exclu). __ __ __ __ __ __ >> Les + ? - si votre track a plu, le blog/label/DJ n’hésitera pas à vous faire confiance de nouveau pour une autre track. - contrairement à plusieurs techniques où il suffit de faire chauffer la carte bleue, tout repose sur votre musique, et rien d’autre. - avec les étapes données ci-dessus, vous pouvez recevoir beaucoup de réponses, sans être un pro de la communication. >> Les - ? - beaucoup de mails mais peu de réponses. Il faut apprendre à encaisser les échecs, qui sont parfois dur à surmonter. - relancer un DJ n’est pas un inconvénient. L’inconvénient, c’est de devoir en relancer des centaines, pour espérer une poignée de réponses. - toute la puissance de cette promo dépend de la personne/blog qui s’en charge, et vous ne pouvez rien y changer si ça n’a pas fonctionné, sauf si vous le faites vous-mêmes. Voilà, j'espère que ce tuto vous aura plu ! Si vous avez des questions ou des suggestions n'hésitez pas ! J'ai fait du mieux possible pour rendre ça facile à appliquer  :)
RossProd
https://static-2. gumroad. com/res/gumroad/2962004203642/asset_previews/d9518ec7598c2baa0af963fded4ba9e6/retina/VST_20Soundscaper. png SOUNDSCAPER VST/AU. is a FREE polyphonic rompler with 12 samples taken from Flintpope’s Reaktor Soundscaper, to give you a flavour of the latter instrument. Soundscaper is aimed at sound-designers and in the Reaktor version there are 254 samples, 96 presets and a staggering 16000 possible combinations of sounds. Meanwhile, Soundscaper VST/AU boasts a representative selection of sounds from the three banks “Synthwaves”, “Soundscapes” and “Percussives” in the Reaktor version and a selection of controls. Enjoy  :rulaiz:
Amandine
Un mixer Windows pour vos lives, jeux et autres. . . . compatible Asio! :) et free !!!! (donationware) Petit défaut, il faut le démarrer avec Windows, et il prend un peu de ressources :)
Pateus
Jusqu'à présent j'utilisais FL Keys , mais dans mon courrier d'aujourd'hui j'en ai eu un nouveau et il est très mignon. Room Piano est un VST/AU plugin comportant le son d'un piano physiquement modelé. Le son est lofi et intime, il peut être lisse (ou pas) en utilisant les multiples outils de mise en forme à bord. Le plugin est basé sur un très petit jeu de sons et nécessite très peu de CPU pour fonctionner. Le son du piano peut être amélioré (augmenté) par une sous-couche qui peut également être jouée seule pour créer des lignes de basse. Une couche de vinyle a été ajoutée pour plus de grain. Il peut être désactivé si ce n'est pas votre truc.     - Physical modeled piano sampled each 3 notes, 1 velocity, 37. 8 megs in size     - On board Attack and release controls     - Vinyl and sub (sine waveform) sound layers     - Full featured LFO with routing selectors for input and output     - Amplitude range controls as well as PreGain to ensure that your sound is always clean (or dirty, depending on your needs)     - Individual outputs for each sound layer     - Lowpass and Highpass filter Content:     24 bit 44. 1kHz wav files     VST & AU plugins in both 32 bit and 64 bit flavors     Plain Kontakt 4, Reason NN-XT, Sfz, Apple EXS24 and Sf2 files     User manual Requirements:     Windows XP, 7, 8 or 10 for PCs     Mac OS X 10. 6 (Snow Leopard) and up     A digital audio workstation that loads either VST or Audio Units plugins     Compatible with the most popular DAWs on the market: Ableton Live, Cockos Reaper, Steinberg Cubase, FL Studio, Traktion, Mixcraft, Sony Acid, Presonus Studio One, Cakewalk Sonar, GarageBand, Renoise, Apple Logic Pro. téléchargez et écoutez ici nécessite votre mail de compte si vous n'en avez pas encore + mdp

*Derniers Tutoriels

verrox
Et bien bonjours tout le monde dans ce topic je vais vous dire ce que j'ai fait et acheté pour commencer fl studio ***************************************************************************************************** (ce message s'adresse aux débutant) ******************************** Pour commencer j'ai pas acheté directement fl studio j'ai téléchargé la démo pour apprendre et visualiser l'interface Et aussi pour voir si ça vaut le coup de l'acheté étant donné du prix!! Ensuite, une fois décider à me mettre a produire j'ai acheté la licence de base "La producer edition" (la moins cher et la plus accessible) puis un pc portable avec une bonne carte son "carte son Scarlett 2 solo" (-100£) (1) et un casque Pioneer pour bien entre les divers sons (2) ********************************************************************** (1)  ?gclid=CjwKCAjwnLjVBRAdEiwAKSGPIzlXDaUVKgRaAzxPsmCNv9c5TAoWpxGa3QDb7arqyBcW3ccergVhcBoC65YQAvD_BwE ********************************************************************** (2) ?q=casque+pioneer+dj&tbm=shop&source=lnms&sa=X&ved=0ahUKEwjukaaIkPbZAhWI1RQKHSehA9IQ_AUICigB&biw=1350&bih=633&dpr=1 *********************************************************************** Ensuite, j'avais acheter un petit clavier midi pour produire. . (vous pouvez en trouver à moins de 100£) **************************************************************************************** ?q=clavier+midi+usb&source=lnms&tbm=shop&sa=X&ved=0ahUKEwjH29-ejPbZAhVDDMAKHW0fBxoQ_AUICigB&biw=1350&bih=633 **************************************************************************************** a noté que ce matériel est indispensable pour produire (tout du moins pour moi) **************************************************************************************** Ensuite 1 ans plus tard (avec de l'expérience acquise) j'ai décidé d'acheter des Vsti-Vst de grande qualités et à prix assez élevés. . . . . . Un vst de la gamme Refx le fameux "NEXUS" Un autre vst pour créer des layering (multitude de sons dans une même patern) de folie lennard digital "Sylenth1" avec ses vst je m'amuse et je produit des sons lourd qui font danser mes proches aha *********************************************************************************************************** Pour ceux qui ont pas trop d'argent vous pouvez aller sur ce site pour trouver des vst gratuit mais d'une moins bonne qualités ******************************************************************* ******************************************************************* ******************************************************************* voilà voilà j’espère que ce topic vous aura aidées ou même éclairées si vous avez d'autre choses a ajouter ou même a demander je suis à votre disposition 
JeanPhi
J'ai publié une version présentable de mon nouveau projet. Il s'agit d'un outil pour nous aider à construire des progressions d'accords dans une (ou des) gammes définie(s). Si vous trouvez des bugs, des choses à améliorer ou si vous avez des idées de nouvelles fonctionnalités, n'hésitez pas :++: >>>
ETHAN VAN GUARD
Salut tout le monde! J'ai commencé ma propre série de tutoriels sur les fonctionnalités de FL Studio. Je ne prévois pas de vous apprendre à mixer ou à "faire un son de basse monstrueux", je vous apprends purement et simplement à vous servir du logiciel. Voici le sommaire prévu pour l'instant : 0. 1 - Présentation des différentes zones de travail 0. 2 - Architecture et personnalisation du Browser 0. 3 - Architecture de la barre de contrôles 1. 0 - Le Channel Rack 1. 1 - Le Channel Rack : fonctions disparues! 2. 0 - Le Piano Roll : bases 2. 1 - Le Piano Roll : automations et paramètres des notes 2. 2 - Le Piano Roll : la Riff Machine 2. 3 - Le Piano Roll : Autres fonctionnalités de la boîte à outils 3 - L'utilisation de samples 4 - L'utilisation de synthétiseurs (software et hardware) 5 - La Playlist 6 - L'enregistrement audio et MIDI 7 - Les automations 8 - Le mixer 9 - Les effets (software et hardware) 10 - Le mode performance 11 - Utilisation de FL Studio avec d'autres logiciels ou objets Si cette série de tutoriels vous a plu, n'hésitez pas à le manifester à travers les likes, commentaires, partages, likes facebook ou abonnements! Merci de votre attention! Cette chaîne n'est pas monétisée, je ne gagne rien avec ces tutoriels, merci de ne pas les recopier sans mon avis!
Amandine
Yop all!  :rulaiz: un petit tuto vite fait car bisarement dans la section tuto du fruity club il n'y a rien pour assigner un controleur a FL ou un VST. Alors deja on parle de quoi comme controleur. bah on parle de truc genre launchcontrol par exemple. un truc a vec plein de potards et de boutons qui ne servent qua bouger des potards et des boutons. . .   :lol2: [size=18pt][color=orange]1 ) premier cas, l'interface de FL et les VST natif. l'avantage de ces derniers c'est qu'il sont assignable directement. pas besoin de passer par un un menu, celui qui s'ouvre directement permet d'assigner le potard virtuel, au reel. donc: 1) clic droit sur le potard pour faire apparetre le menu: [img width=530 height=380] 2) cliquez sur "link to controller" 3) puis bouger le potard de votre controleur voilou! quand vous bouger le potard de votre controlleur, celui du VST (ou du mixer ou de Sytrus. . . . ou de tout ce qui sort de chez image line) Bouge!!!  :rulaiz: [size=18pt][color=orange]2 ) second cas, vous voulez bouger un potard d'un VST externe (tout ce qui ne viendras pas de chez image line donc!) il faut donc passer par un menu en plus. plus precisement par le Browser (la partie a gauche dans FL) 1) ouvrir le menu plugin option situer en haut a gauche de votre VST: [img width=530 height=255] 2) selectionner "browse parametter". ceci ouvriras les paramettres assignable du VST dans le browser 3) dans mon exemple je vais assigner la saturation a mon controlleur. je bouge donc le potard sur le VST. ceci auras pour effets de mettre en surbrillance le paramettre dans le browser. 4) clic droit sur le parametre dans le browser, puis comme pour les VST natif, "link to controller" 5) bouger le potard de votre controleur. . . et voilou!  :rulaiz: [hr] pour sauvegarder une assignation, il suffit d'enregistrer  votre "musique" (le flp avec l'assignation) dans les template de FL. moi j'enregistre dans le dossier "minimal" dans le dossier "empty"de FL: D:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12\Data\Projects\Templates\Minimal\Empty ainsi vous la retrouverais dans "news from template" quand vous commencerais une musique :)
JIM-CB-EDM
Je voulais vous donner des informations concernant la chaîne basique utilisée en mastering EDM. Je vois déjà certains me dire « c’est du pré-mastering, le mastering c’est le glass-master, le pressage, etc. » Certes mais aujourd’hui avec l’avènement du numérique, le « pré-mastering » est devenu le « mastering ». C’est le terme employé par les professionnels simplement. [b]Pourquoi ces informations ? Je vois trop de mauvais conseils et c’est dommage. Et vous allez voir que faire du mastering pour de l’EDM n’est pas si compliqué. Mais en général les débutants rencontrent un souci : la track ne sonne pas aussi fort qu’une référence. Et si le débutant essaye de pousser le volume, il va trop dégrader le signal. Les raisons à cela sont multiples : - Mauvais mixage ; - Plug-ins non adaptés ; - Plug-ins utilisés dans le désordre ; - Plug-ins mal exploités ; - etc. [u][b]Comment doit être mon mixage avant le mastering ? Alors évidemment le mixage de votre track doit être bon (mais pas forcément parfait, en fait il ne doit pas l’être car il ne peut pas l’être). Mais qu’est-ce-qu’un bon mixage ? C’est un mixage qui sonne bien sur votre système d’écoute principal (monitoring ou très bon casque ou les deux). Un mixage qui sonne bien c’est un mixage où chaque son sera à sa place et dont le mélange n’entrainera pas une sorte de « bouillie » auditive. Sans revenir en détails sur le mixage, tout ceci se fait grâce principalement à du nettoyage de fréquences, de la compression, de la reverb et à la bonne utilisation de l’image stéréo. Une balance des volumes sur chaque piste doit permettre d’assurer une bonne assise et une présence cohérente de chaque élément suivant une ou plusieurs références. En EDM on pratique aussi le hard clipping sur les pistes des instruments qui n’ont pas besoin de conserver des hauts niveaux sur les transients. Il suffit simplement de mettre un plug-in de hard clipping et de couper ce qui dépasse sans que cela change la perception du son. Ceci permettra lors des divers compression et maximisation d’être optimal. Le dernier point est vraiment très important. Ne tentez surtout pas de trop vouloir apporter de brillance, de chaleur voire même de basses dans votre track. Il faut laisser cette mission au mastering. On peut comparer cela à la photographie pour les connaisseurs. En photo, il est bon lors de la prise de vue d’équilibrer l’exposition (photo ni trop sombre ni trop claire) et de ne pas saturer trop les couleurs. Cela sera lors du développement numérique (ex : photoshop ou lightroom) que l’on va accentuer les couleurs, en atténuer d’autres et jouer sur le contraste, le bruit, etc. En audio, la production et le mixage c’est la prise de vue et le mastering c’est le développement. Je vais m’arrêter là pour la comparaison. Évidemment votre headroom doit être correct c’est à dire ne pas dépasser les -3dbFs. [u][b]Techniquement, que font les studios des mastering en EDM ? Si on devait retenir une chaîne de mastering EDM, on doit retenir celle-ci : - « Gluer » le mix ; - Mettre sous contrôle les fréquences du mix ; - Nettoyer le mix ; - Colorer et faire briller le mix ; - Apporter de la chaleur au mix ; - Maximiser le volume global du mix. Je vais maintenant passer aux détails techniques. Cela dit je ne vais pas détailler les paramètres et expliquer le paramétrage de chaque plug-in. Cela pourra faire l’objet d’un tutoriel séparé si demandé. [u][b]Gluer le mix Derrière ce terme un peu étrange se cache une première chose fondamentale à faire. Vous devez rendre votre mixage homogène. Il va falloir donner l’impression que tout sonne à sa place en donnant aussi le ressenti que tout sonne tel un ensemble. On va en fait lier le mixage. Pour cela, on va utiliser une compression légère (2:1) de type analogique. Je vous recommande donc de mettre le plug-in Duendo SSL Bus Compressor pour faire cela. [u][b]Mettre sous contrôle les fréquences du mix Le plug-in utilisé est le compresseur multibandes. En EDM, on va utiliser que 3 bandes sur le master : basses, mediums et aigus. La compression de chaque bande doit être légère avec une attaque au moins égale à la durée d’une croche (environ 100ms). L’idée est de garder intacts les transients du mix. Une fois la compression active , on va ajuster le volume de chaque bande de façon à se rapprocher au maximum de l’équilibre bass, medium et aigu que l’on souhaite. Utilisez un compresseur multibande de qualité comme celui de la suite Ozone par contre. Je sais que certains ont du mal avec la compression et encore plus avec la compression multibande. Si je trouve le temps, je vous donnerai une méthode simple pour cette partie. [u][b]Nettoyer le mix Assez classique mais il faut le rappeler. Il est important de vérifier qu’aucune sifflante ou fréquence désagréable soit présente dans le mix. Faites ce travail de soustraction avant de passer à la suite. Pour cela, l’EQ2 reste un bon plug-in. Mais pour plus de précision je vous recommande l’EQ Fabfilter. [u][b]Colorer et faire briller le mix C’est là où vous allez dégainer votre plus beau EQ. Oubliez celui de FL, il va trop faire ressortir son côté « digital » quand vous allez augmenter les fréquences. Je vous recommande donc l’Oxford Native EQ en mode 4 ou GML. La première chose à faire est de mettre un low cut à 30Hz. Ensuite, vous pouvez intensifier et réduire les fréquences qui vont amener votre mix à la perception spectrale souhaitée (comme d’habitude on se base sur une référence). Et vous verrez qu’avec cette EQ et en utilisant de larges facteurs Q, vous pourrez augmenter ou réduire des fréquences jusqu’à 3 ou 4db sans que le résultat paraisse extrême. Cela reste précis et acceptable. Les algorithmes derrière ce plug-in sont très performants. Pour ajuster encore plus précisément cette coloration, on peut aussi tenter une EQ M/S (en gros, on égalise ce qui est au centre séparément de ce qui est sur les côtés et inversement). Et pour finir, on va ajuster l’image stéréo à l’aide de plug-ins. Le bx-control de Brainworks est très utilisé pour cela en mastering. En général, on rend mono tout ce qui est en dessous de 150 Hz et on ajuste la largeur stéréo suivant une référence. On surveille aussi le vu-mètre de corrélation pour assurer une compatibilité mono (être en 0 et +1). [u][b]Apporter de la chaleur au mix Ici on va encore essayer de masquer ce côté musique par ordinateur. On veut apporter une touche analogique supplémentaire. Je recommande le très bon Oxford Inflator où il suffit juste d’augmenter l’effet pour obtenir un mix plus chaleureux. Selon votre mix et le sous-genre EDM, je vous recommande d’essayer une valeur d’effet entre 30 et 75%. Ce plug-in est vraiment magique dans le sens où y’a qu’un seul fader à monter ou descendre. [u][b]Maximiser le volume global[/u] Cette étape cruciale est incontournable aujourd’hui. La Loudness War oblige chaque producteur à amener du niveau au mastering au détriment d’une dynamique toujours plus petite. L’objectif est donc d’augmenter le volume en écrasant le mix mais sans que l’effet de saturation soit dérangeant. Ne vous inquiétez pas, il existe des plug-ins de limiteur très performants qui ont été conçus spécialement pour cela. En général, on utilise deux limiteurs mais pas n’importe lesquels. Le premier est le Oxford Limiter (décidemment cette série Oxford nous sert beaucoup en mastering). On l’utilise en Safe Mode, auto gain et auto comp actifs avec l’attack de 1ms (valeur max). L’astuce est cette attaque car elle est connue de tous les producteurs professionnels. On ne sait pas comment ni pourquoi mais quand on va augmenter le gain input, les transients du kick et des drums en général vont rester intacts. Notez le gain réduction ne doit pas dépasser environ 2. Votre mix doit danser sur ce vu-mètre. Ce premier limiteur doit vous réduire la dynamic range à environ 6 db (utilisez le TT Dynamic Range Meter pour le savoir). Mais on va devoir réduire la dynamic range à 5 ou 4 pour sonner aussi fort que les titres du commerce. Vous pouvez aussi tenter d’augmenter le paramètre enhancer, cela peut apporter encore de l’harmonie et de la chaleur dans le mix. On utilise un second limiter : le AOM Invisible Limiter G2. Ce dernier va pouvoir aller jusqu’à une DR de 4 ou 5 sans dégrader (de façon perceptible) le signal. Il suffit juste d’ajuster l’input gain et le tour est joué. Encore un plug-in magique. Je recommande aussi de mettre une limitation à -0. 3 db (idéal pour les conversions mp3, youtube, etc. ). Évidemment, oubliez le limiteur de FL pour le mastering. Et voilà ! Avec tous ces conseils vous devriez avoir un mix masterisé EDM similaire à ceux du commerce. Évidemment la qualité de producteur et de mixage en amont va aussi jouer énormément. Dernier conseil, jusqu’à l’étape de maximisation, comparer chaque effet ajouté en gardant toujours un volume identique. Car je vous le rappelle, si un effet fait sonner plus fort, cela va paraître meilleur. Or, c’est une fausse idée. Il faut toujours écouter l’effet ajouté en ayant un gain RMS identique. En général chaque plug-in dispose d’un make up gain ou output gain que vous pouvez baisser ou augmenter. Ce conseil est très important. Enfin, je sais que les plug-in que je recommande sont payants et très chers pour certains. Libre à vous de les acheter ou juste les essayer gratuitement en version d’essai. Ceux qui veulent les pirater, cela reste leur affaire. Car oui, ils sont tous « piratables ». En espérant que tout cela vous aide beaucoup, je vous souhaite bon courage.
Voekoevaka
♦ La section des compositions occupe une place centrale sur le FruityClub. Et s'il y a quelque chose à ce propos qui revient souvent en tant que sujet de conversation dans le forum, ce sont les commentaires. Beaucoup se plaignent de ne pas en avoir assez, d'autres en sont avares. La politique du site, avec le système de points (que je trouve bien fondé même si il peut faire penser à une forme de flicage) oblige à commenter pour partager sa propre musique, et, comme le fait de vouloir parler de sa personne et d'exposer son art au grand public est très présent dans l'air, on retrouve souvent des membres qui ne commentent que dans le but de poster leurs propres compositions. Cela donne lieu à un grand nombre de dérives, dont les pires sont des commentaires de quelques mots, sans réel message, l'auditeur n'ayant pas écouté la composition jusqu'au bout des fois même ! Je me permet donc d'écrire un guide afin de redonner au commentaire la place qu'il mérite, en espérant qu'il sera lu par beaucoup d'utilisateurs du site. [color=yellow][size=18pt]1 - Le commentaire, c'est quoi ? ♦ On associe souvent le mot "commentaire" à un exercice que les étudiants en littérature connaissent bien : le commentaire composé. Celui-ci, globalement, consiste à parler d'un objet d'art, généralement un texte ou un extrait de texte, et le but étant de confronter la vision de l'auteur avec celle du commentateur, pour répondre à une problématique, dans un raisonnement structuré et argumenté. Il appartient donc à la lignée des processus créatifs, tourné vers la découverte et l'introspection. ♦ Sur le FC, cette vision du commentaire est valable : on peut essayer de déterminer la sensibilité du compositeur, d'analyser le message du morceau de musique, et d'utiliser l'argumentation pour dégager certaines conclusions à propos de celui-ci. Mais sur ce site, il y a de nombreuses autres utilités au commentaire, et ce sont celles que la plupart reconnaitront : exprimer ses ressentis, et puis, comme on est sur un site d'entraide où la plupart des membres sont amateurs, critiquer les aspects techniques. C'est d'ailleurs ces deux points là qui ont été évoqués dans la page [url='est-ce-qu'un-commentaire-constructif-42251/]"Qu'est ce qu'un commentaire constructif" d'Amandine, vers où pointe d'ailleurs un lien présent dans l'onglet de réponse sur la section des compositions. Heureusement, je ne vais pas redire ce qui est écrit dans ce post, mais je vais apporter une vision totalement complémentaire. Mais c'est sur les premiers aspects - argumenter et analyser - que je vais vouloir m'attarder, car, à long terme, ils peuvent avoir de nombreux effets positifs sur le commentateur, que ce guide va essayer de dévoiler et d'expliquer. ♦ Il y a aussi un autre adage sur les commentaires qui est souvent diffusé sur le site : beaucoup commenter permet de recevoir beaucoup de commentaires en retour. Cela fonctionne, mais vraiment à très petite échelle. Dans mon cas, je commente beaucoup dans des styles étrangers, mais c'est souvent la même bande d'habitués que je retrouve sur les commentaires de mes propres compositions. Commenter avec soin est surtout un exercice qui permet de se mettre en face de sa propre compréhension de la musique, et c'est donc plus utile pour ses propres compos que pour ses commentaires que l'on recevra. [size=18pt]2 - Que permet le commentaire ? ♦ Premièrement, je ne vais pas cacher que le commentaire est quelque chose qui apporte du positif à l'auteur de la composition : - Déjà, recevoir des commentaires permet de titiller son égo en apportant une petite dose d'auto-satisfaction, et donner l'impression d'exister en voyant son travail écouté et analysé. [i]Une félicitation de la part du commentateur peut par exemple offrir une journée plaisante à l'auteur, alors que des reproches peuvent le motiver à reprendre le travail. - Ensuite, les commentaires sont l'occasion de recevoir des retours techniques sur sa composition, que ce soit en terme de mixage, de solfège, que de rendu sonore ou de références culturelles même. Dans un site ou beaucoup sont là pour s'améliorer, il ne faut absolument pas négliger cette fonction du commentaire. N'hésitez pas à relever le panoramique des instruments, leurs fréquences, la quantité de réverbération utilisée. - Enfin, venons en au plus profond. L'auteur de la composition peut vérifier à travers les commentaires si le message qu'il a voulu transmettre est bien passé chez les auditeurs. C'est ce que l'on peut vouloir chercher dans des commentaires lorsque l'on a déjà une bonne expérience de la musique et que l'on est plus limité par les aspects techniques. Par exemple, si on fait une compo qui parle d'un voyage en Islande, alors que dans les commentaires, on retrouve des récits de jeux de cartes, on peut essayer de comprendre ce qu'il s'est passé dans le processus de construction pour créer ce décalage. Mais la différence des perceptions peut aussi être une chose amusante. Comment satisfaire ces points avec un commentaire ? C'est simple : parlez de votre ressenti, de votre interprétation dans vos commentaires. Mentionnez aussi les aspects techniques en apportant si possible des solutions aux problèmes, s'il y en a. Enfin, adoptez un argumentaire qui fera comprendre au compositeur ce que vous voulez dire. Tout cela est déjà dit dans le post d'Amandine. Si l'auteur de la composition se retrouve dans les commentaires qu'il reçoit, alors il pourra considérer son travail comme réussi en terme de partage, et sera gratifié de retrouver sa vision du monde dans les pensées des autres. ♦ Deuxièmement, le commentaire est prolifique d'un point de vue artistique. Dans la confrontation entre deux mondes de création que sont les cerveaux du compositeur et du commentateur, de nombreuses idées peuvent germer lorsque l'on en s'applique à commenter, pour chacun : - Que le commentateur apporte des solutions pour pallier aux manques de la composition peut faire naître chez le compositeur de nouvelles idées. Par exemple, lorsque l'on fait remarquer à un compositeur que sa musique n'a été construite que sur une boucle, il peut alors se poser la question de comment faire apparaître plusieurs thèmes, comment réaliser des transitions, comment créer des variations, et appréhender d'autres manières de composer, comme sortir de la boucle. - Mais c'est surtout chez le commentateur que le commentaire peut révéler de nouveaux horizons musicaux. En effet, commenter permet de découvrir le style de quelqu'un d'autre, de découvrir des arrangements nouveaux, voire même des nouveaux instruments ! On peut découvrir un nouvel accord dont on avait pas soupçonne l'existence jusqu'à maintenant, ou une sonorité qui nous plait particulièrement. Qui n'a jamais été inspiré par une musique existante pour construire son propre style dessus ? En plus, les artistes d'ici sont accessibles, donc il n'y a pas mieux pour échanger et apprendre des nouveaux procédés musicaux. Donc, l'acte de commenter, quand il est réalisé avec une bonne analyse des compositions, peut être une source d'inspiration immense : soyez à l'affut de chaque aspect, de la structure des musiques, des instruments utilisés, des procédés de mixage ! Faites plusieurs écoutes, espacées d'autres activités pour retrouver de nouveaux points de vue. Qui sait si vous les utiliserez des recettes du compositeur dans vos prochaines créations ? Disposer d'une grande palette d'idées possibles vous aidera à mieux trouver comment construire vos compositions, à trouver une solution plus adaptée aux problèmes que vous vous posez, ou même trouver la solution qui vous paraît comme une évidence. ♦ Troisièmement, commenter de manière assidue est un outil extraordinaire pour vous développer vous même : - Comme j'ai dit dans le point précédent, analyser la musique vous donnera une palette d'idées possibles. Mais en allant explorer de nouveaux univers, vous trouverez parmi ces idées celles qui correspondent le plus à vos goûts. Trouver ce qui entre en résonance avec votre idée de la musique vous permettra de mieux affirmer votre style, et de construire votre propre univers musical à long terme. Peut-être que la trap n'est pas forcément votre truc après avoir entendu de la valse-musette ! - Se soumettre à la tache de chercher une argumentation pour chacun de vos propos dans vos commentaires vous donnera un meilleur esprit critique. Par exemple, on peut essayer de comprendre, en utilisant les outils psychologiques, ou les notions de solfège en sa possession, pourquoi telle transition à un effet si marqué dans l'émotion dégagée. De plus, ladit esprit critique vous sera utile afin de mieux réfléchir à vos propres compositions, à mieux vous analyser vous même pour trouver des solutions qui vont faire passer efficacement vos impressions. Mais c'est aussi une chose utile dans toute la vie. - Enfin, c'est carrément votre art qui sera gratifié par votre assiduité à commenter. Découvrir le sens de ce que font les autres vous délivrera des messages. Bien commenter vous aidera à les entendre, mais aussi, en structurant votre pensée, cela vous aidera à mieux construire le votre. Si vous comprenez qu'un compositeur utilise les codes du dubstep dans des mixtapes house pour exprimer sa joie de vivre, alors vous aurez sans doute l'idée d'étaler votre spleen en augmentant la distorsion de votre basse. Donc, posez vous des questions sur ce que vous écoutez, et puis essayez d'y répondre de manière précise et argumentée. En décryptant les autres, c'est vous même que vous construisez. N'ayez pas peur d'aller au fond des choses et de remettre tout en cause. Puis retournez ces questions sur vous, sur le fond de votre pensée et sur la manière de l'exprimer. C'est dans l'interaction que les avis évoluent, alors commentez jusqu'à sentir votre propre vision du monde entrer en contact avec celle du compositeur. [size=18pt]3 - Que conclure ? ♦ Commenter, ce n'est pas que donner aux autres un message qui va les occuper un peu, en bien comme en mal. Cela peut être aussi être pour vous, un outil pour vous construire un véritable esprit critique, mieux comprendre vos goûts et faire évoluer votre vision du monde. Ce n'est pas pour rien que l'on donne cet exercice dans les classes ! Le commentaire est alors bénéfique pour tous : le compositeur, le commentateur, mais aussi ceux qui liront le commentaire et qui attraperont un peu de votre sensibilité et votre argumentaire, et enfin le site, qui en sera que plus vivant. Vous avez la chance de pouvoir commenter une montagne de compositions et d'échanger avec des artistes accessibles. Saisissez alors cette chance au lieu de prendre cela pour une corvée, car vous progresseriez beaucoup si vous laissez de l'importance à vos commentaires. Voilà, ce guide est à présent terminé. N'hésitez pas à le relire à plusieurs moments, espacés, pour donner plus de profondeur et de matière à cos commentaires. Parmi les recettes que j'ai données, il y en a à tous les niveaux, et donc relire vous permettra de s'approprier des nouvelles, en phase avec votre évolution.

*Partenaires

*Compos Récentes

Voekoevaka
[size=10pt]Ça vous dit encore un autre passage dans la taverne des Crooked Peddlers ? Celui-ci va vous ravir car il est garanti 0% VST, c'est à dire 100% vraies prises sons, avec en exclusivité Julien, Josselin et Joaquín qui ont enregistré avec moi ce grand classique de la musique irlandaise joué à notre sauce (et avec une cornemuse, c'est pas tous les jours que ça arrive). Et comme cela se fait traditionnellement dans notre groupe, on enchaîne les chansons avec différents tunes instrumentaux, dont la liste complète est dans le titre de la composition. Alors, pour les participations, il y a : - Julien Dupouy au bodhran - Josselin Algans à la low whistle, à l'harmonica et à la cornemuse - Joaquín Muños-Cobo Belart au banjo et à la voix - Et moi-même au violon, à la guitare, au tin et low whistle, banjo, mandoline, accordéon, harmonica et voix. [size=14pt]Paroles : [size=10pt]I met my love by the gas works wall Dreamed a dream by the old canal I kissed my girl by the factory wall Dirty old town Dirty old town Clouds are drifting across the moon Cats are prowling on their beat Spring's a girl from the streets at night Dirty old town Dirty old town I heard a siren from the docks Saw a train set the night on fire I smelled the spring on the smoky wind Dirty old town Dirty old town I'm going to make me a good sharp axe Shining steel tempered in the fire I'll chop you down like an old dead tree Dirty old town Dirty old town I met my love by the gas works wall Dreamed a dream by the old canal I kissed my girl by the factory wall Dirty old town Dirty old town Dirty old town Dirty old town Dirty old town Dirty old town [size=14pt]Instrumentation (ordre d'apparition) : [size=10pt]♦ Harmonicas Blues ♦ Guitare ♦ Banjo ♦ Violoncelle (pizz) ♦ Cornemuse ♦ Bodhran ♦ Violon ♦ Harmonica Tremolo ♦ Accordéon Diatonique ♦ Tin Whistle ♦ Mandoline ♦ Low Whistle [img width=100]://static. propalia. com/categorie/violon. jpg ://www. promenademusic. co. uk/image/cache/data/chieftain%20low%20g%20whistle%20v3-200x200. jpg ://images-eu. ssl-images-amazon. com/images/I/41AjCRmpVPL. _AC_US200_. jpg@0_mall/k-gakki/cabinet/mandolin/img56426675. jpg?_ex=128x128 ://www. konkours. com/w_data/images/65900/65873/65873_128. jpg [font=courier][size=14pt][color=yellow]Contexte et explications : [size=10pt]Cette chanson est une chanson que l'on jouait depuis fort longtemps dans le groupe, et le jours ou Josselin s'était procuré une cornemuse, il s'était empressé d'apprendre des parties de cette chanson pour les jouer. Depuis, avec les années, le morceau s'est perfectionné, pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. Une autre bonne surprise que l'on a eu est l'interprétation de Joaquín, avec le banjo et la seconde voix, qui vont a ravir et qui donnent un côté unique au morceau. En ce qui concerne St. Annes Reel, c'est vraiment le tout premier morceau irlandais que j'ai appris au violon, celui qui m'a appris à avoir de la vitesse dans l'enchaînement des notes. J'ai appris et ramené Money Musk d'Irlande, et je le jouais avec mon professeur de mathématiques là-bas dans es pauses entre midi et deux. Quand à Musical Priest, je le connaissais d'avant (il y en a une version chantée sur un album des Booze Brothers), mais c'est aussi avec ce professeur que j'ai pris l'habitude de l’enchaîner après Money Musk.
Rawwwr le bannis
Bonjour nouvelle compos J'ai utiliser Massive fl key :D Ma main a souris Ma téte plein d'effet
I Sid
Salut à tous. Premier essaie avec un chanteur ! ETVO () m'a fait le plaisir de poser sa voix sur une de mes precedentes tunes (deja posté sur le club : ). Une premiere pour moi. J'attends vos retour, notamment sur le traitement de la voix. Merci d'avance :)
Divady
hello tout le monde une instrumental style tropical composée aujourd'hui avec fl studio & nexus donc juste une premiere version , je modifirai l'arrangement et les transitions prochainement. . car manque des effets et punch. vst ;nexus plug :stereo shaper ,limiteur , eq2 , reverb , soundgoo dizer mes instrues Tropical videoclip ?v=ZJnvU9li86g
Alexandre Coën
Hello à tous, Un nouveau p'tit morceau que j'ai composé tout récemment, pour piano & violoncelle :) Merci pour l'écoute, et bonnes compos à tous ! :lol5: :D :youpi:
Ignatius
Bonjour confrère Francs maçon de la loge fruity club, En ces temps de profit historique aux cac40 et de casse sociale non moins historique, vous prendriez bien un  peu de « protest song » non ?  :youpi:  :fouet:

*Entraide

Nucy
Salut à tous, je suis débutant et après avoir fait la "forme" du son, je me suis essayer au mixage en suivant le PDF de Metaltek, j'ai donc appliqué les hi-pass et les low-pass et la modélisation du spectre mais depuis mon kick grésille. . . et je ne comprends pas pourquoi, changer la fréquence n'y change rien, même quand je supprime le Fruity Parametric EQ de tous mes channels ça ne change rien, alors qu'avant de commencer le mixage il n'y avait aucun problème. Merci pour votre lecture et vos réponses :)
Skiune
Hey. Excusez moi par avance si je me suis trompé de question. Bon ca fait plusieurs jour que je travail sur ce song en cherchant comment faire chaque chose sur youtube. . . mais le jai un problème. J'aimerai que mon droppe ressemble à ça ( ALLEZ A 39 secondes) : ?v=uGZbB7T7Er8 sauf que moi ça ressemble à ça : ( ALLEZ A 33 secondes) Comment faire :( Merci par avance
Skiune
Salut !  :siffle: Je commence sur le logiciel FL Studio et j'ai pas mal de problème. SI QUELQUN POUVAIT M'AIDER EN VOCAL CELA SERAIT GENIAL  :++: Alors ducoup, jai déja créé une musique avec un piano en fond, des basses. . . . et je voudrais faire une monter, qui accélère. Ducoup je me rend sur l'outil piano en rentrant un kick, et quand je fais mes notes de kick je vois la mélodie faites a la basse en dessous, et ducoup quand je joue mon kick il y a la basse, je voudrais les séparés car ils n'interviennent pas au même moment mais je n'y arrive pas. Merci par avance
Moubaba78
Bonjour à tous ! Je suis sur FL 12. Pourriez vous m'aider ?  Car s'en faire exprès j'ai fait une mauvaise manip et depuis à chaque fois que je veux effectuer un enregistrement, la piste (insert) sélectionner dans le mixer ce désactive, ce qui signifie que je dois a chaque fois retourner sur la piste insert et activer le petit bouton rec avant de commencer un nouvel enregistrement. Cela me ferai gagner beaucoup de temps si quelqu'un pouvait me proposer une solution. Merci d'avance ! Bonne journée ! 
3id
Bonjour/soir a tous, après moultes recherches sur des sites ainsi que sur YT, je me permet d'exposer mes problèmes car je n'y trouve pas de réponse concrète : Tout ce que je vais vous dire vous pourrez normalement le checker sur le fichier joint. 1. Dans l'onglet : plugin database > Installed : au niveaux des effects et des generator j'ai toujours la petite icône de la prise, pourtant sur YT tout les sous fichier effects sont représentés avec la même icône meme dans "Installed", il en vas de même pour les generator 2. Je n'arrive pas a comprendre ce que font et ou doivent allés les FL studio VSTi (multi) ((ou même l'autre)) Par avance , merci  :parkingabouley: FLstudio 12 producer W10 C:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12 place des plugins dans l'ordi :           FL C:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12\Plugins\Fruity\Effects           FL C:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12\Plugins\Fruity\Generators           VST C:\Program Files (x86)\VSTPlugins           VST C:\Program Files\Steinberg\VstPlugins           VST C:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12\Plugins\VST
MKYbeats
Bonjour, J'ai appris sur le site officiel de FL studio que le logiciel était en cour d'élaboration sur Mac. Ayant déjà une licence, j'ai télécharger la Beta FL studio 12 sur mon mac. Le logiciel fonctionne a peux prés comme il faut, il est fluide et très jolie. J'aimerai donc me procurer le Nexus 2 pour l'intégrer à FL mac. Je vais donc sur le site d'achat Refx Nexus 2 et regarde le descriptif. Et la, il est écrit que Nexus 2 est compatible pour Mac mais pas pour la version FlStudio. Or, quand je vais sur le site Image Line ( Fl Studio ) il est écrit que le Nexus 2 est compatible et il mettent même le mode d'emplois en supplément ! Lien ici : ?ans=564 Ma question est donc : Qui écouter ? J'ai vraiment besoin du Nexus 2 pour composer sur FL et j'aime vraiment la version MAC. Je n'est pas envie de foncer tête baisser dans un achat qui ne pourra pas être utiliser par la suite. Si quelqu'un a une réponse, merci !

*Experiences Musicales

mecsympa490
Salut, je suis chanteur guitariste et bassiste, je suis débutant sur flstudio, je viens d'investir dans un homestudio et je galere à mixer mes pistes. Je suis dans un style plutôt pop/rock , je galere à caler les pistes que j'enregistre dans ma playlist! J'utilise les effet de guitar Rig pour la guitare et la basse. Si non je suis encore vraiment ultra débutant sur Flstudio, mais je suis assez bon guitariste et surtout bon chanteur, je m'adapte facilement et je chanter à peu près n'importe quoi à la perfection, grave ou aigu, bref. Voici 3 compos à moi, ou toutes les pistes sont enregistrées à la guitare accoustique. . . Et surtout sur un téléphone portable, avec un son pas cool du tout. . . Mais ca vous donnera une idée précise de ma voix et de ce que je fais. Voilà si quelqu'un de compétent en mixage et mastering et/ou en son electronique sur flstudio veut bosser avec moi, je serais vraiment content. . . Je suis bien évidemment completement ouvert à bosser sur vos compos aussi pour vous faire la voix ou des parties guitare/basse. Je suis entrain de travailler une première compo sur Flstudio, ca fait 3 semaines . . . Bref aidez moi svp au secours. . .
Lord Salord
Bonjour Après avoir démarré la musique en 2016, voici enfin mon premier album intitulé L'Histoire De Ma Vie. J'y parle de l'histoire de ma vie, mon passé mon présent, ma famille. C'est un album très personnel. Merci à tous ceux qui écouteront.
Frère Mao
Salut à tous les utilisateurs de FL Studio. J'ai une chaine sur laquelle je parle un peu de musique et je partage mes compos, mes idées etc. (avec également des conneries qui n'ont rien à voir dans le lot ^^ #ParfoisJeCraque). C'est très modeste comme délire, je suis totalement autodidacte et j'ai appris la musique sur le tard. L’émission la plus représentative, c'est Made in China (MIC) qui compte désormais 17 épisodes. A chaque fois je me fixe une mini-contrainte de style pour composer, histoire de sortir un peu des sentiers confortables et de progresser. ?v=On8Y3iDSEag&list=PLT_yU2HCm1wPLeiOW0a3eSBOyTfDd6Op2 Y a aussi les plan séquences (PL:S) qui sont susceptibles d’intéresser une partie des personnes ici présentes. Je vous laisse voir. Bon je vous avoue que j'aime absolument pas faire la promo de ma chaine (ce qui se ressent d'ailleurs du point de vue des abonnés ! lol). Le fait est que depuis deux ans et demi de labeur, à écrire les vidéos, tourner les ep, composer les tracks etc j'ai relativement peu de retour. J'attends pas particulièrement de notoriété ou je ne sais quoi, mais c'est vrai que ça aide à trouver des axes d’améliorations et a rester motivé quand on a des retours sur ce qu'on fait. Donc voilà si à l’occase vous êtes d'humeur à me livrer votre ressenti, c'est avec plaisir que je vous accorderai la plus grande importance. Labiz ! ++
hub73
Bonjour à vous. Maintenant que j'obtiens quelque chose d'un peu plus mélodieux. Je n'arrive pas à bien positionner les percussions. Pouvez vous m'aider et éventuellement me proposer une correction de mon fichier flp ? (les channels 1,2,3 et 4). Merci.
All Sezy
--- Je tiens à m'excuser si ce sujet n'est pas dans la bonne catégorie mais je n'ai pas vraiment su où je pouvais l'écrire donc j'ai préféré le mettre ici --- Alors voilà ça ne concerne pas réellement un problème technique mais je rencontre ce problème pour quasiment la totalité de mes projets : Je ne parviens jamais à faire une production EN ENTIER. En fait dès que j'ai un peu d'inspiration je commence quelque chose (pas forcément le "début" d'une production mais juste une bride de 1 minute par exemple puisque je vais trouver que les sonorités vont bien ensemble), j'y passe du temps mais je n'arrive jamais à structurer correctement, à passer par exemple du build up au drop. Et je rencontre le même problème peu importe le genre musical puisque j'essaie de faire un peu de tout (musiques de films uniquement orchestrales, trap, enfin bref la liste est longue de toute façon j'ai mis quelques exemples de projets à la fin de ce message) Je tiens aussi à préciser que j'ai déjà essayé de régler le problème en regardant des tutoriels ou la composition (instruments/vst à privilégier) de chaque type de productions mais bon ça résout pas vraiment mon problème, j'ai toujours un manque d'inspiration à un moment ou à un autre du projet u_u Bref je pense avoir tout dit merci déjà si vous avez tout lu et aussi à ceux qui sauront m'apporter une aide :) Bonne soirée/journée ;) Exemples de productions (je dois en avoir une quarantaine au total dont seulement 5 achevées) : Musique de film : Pop peut-être ? : Dance : Aussi chose importante je vous mets un petit exemple du genre de productions dont j'aimerais me rapprocher ( vu que toutes les musiques sont structurées très différemment peut-être ça vous donnera une idée de ce que je veux réellement et puis au pire je vous fais découvrir une musique  :lol1: ) :
Seiikra
Hello FC tout est dans le titre ! En ce moment je bosses sur une trap très sombre avec beaucoup de kick etc. . . et la je sis à ce fameux moment ou on se dit qu'il manque qu'un truck mais qu'on a pas assez de recul pour trouver c'que ça peut etre J'pense que c'est le manque d'un synthé ambiant mais j'aimerais bien avoir vos avis sur la question voilà j'pose le mp3 ici  :lol5: :lol5: Attention le son n'est pas encore passé au mastering

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • neo888 Aujourd'hui à 12:40:25
  • merci à toi! et bon courage à toi aussi!
  • Babasmas 🐢 Aujourd'hui à 13:16:22
  • Y'a trop de VIP
  • J'aimerai ne pas être jaune
  • Lord Salord Aujourd'hui à 13:44:34
  • T'as quoi contre les jaunes ?
  • Soundstravelers Aujourd'hui à 14:33:54
  • ils sont petits, ont les yeux bridés et sont perfides
  • Carl M. Aujourd'hui à 14:36:15
  • chinois perfide toi-même !
  • SoundBastoss Aujourd'hui à 14:44:23
  • j'ai un voisin chinois fort sympathique, il fait apparemment du kung-fu ....alors quand il me demande de baisser le volume bin je le baisse et puis c'est tout  :roll:
  • Remingtone Aujourd'hui à 14:55:53
  • j'ai une petite question les compositeur comme brooks ou olivier helden font comment pour etre inspiré ?
  • F4ke le rat des pâquerettes Aujourd'hui à 15:07:46
  • :lol:
  • Je ne crois pas qu’on est un devin sur le forum malheureusement
  • Remingtone Aujourd'hui à 15:10:08
  • ??
  • Carl M. Aujourd'hui à 15:10:53
  • pourquoi tu nous demandes à nous ? On sait même pas qui c'est
  • demande-leur à eux directement
  • Remingtone Aujourd'hui à 15:19:12
  • pas forcément eux c'était un exemple
  • attend je reformule ma question
  • je voulais savoir si l’inspiration musical et le fruit du hasard ou en travaillent
  • ?
  • Voekoevaka Aujourd'hui à 15:25:30
  • Travail
  • Remingtone Aujourd'hui à 15:26:31
  • sa me rassure de ouf =)
  • F4ke le rat des pâquerettes Aujourd'hui à 15:33:40
  • Les deux

*Derniers Commentaires

*Messages Récents