Carl M. : Morphê

Hors ligne Ask One

  • Ne regarde plus, écoute.
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 1106
  • 106 points
08 décembre 2014 à 12:19:45
Salut Maître !
Heureusement que je ne suis pas venu écouter ceci dans la nuit profonde. J'aurai eu des sueurs froides et honte de mettre baigner dedans  :lol5: . La composition m'amène devant des scènes horribles. Je suis resté avec des sensations bizarres coincé dans l'antre de l'horreur. J'ai aimé le terme et le mix agressif qui dénote du morceau. Je n'ai écouté que quelques mn. Je laisse le reste pour l'instant.
A plus !
L'univers entier était au menu.
L'art m'a amené dans ce monde.


Mon soundcloud: https://soundcloud.com/MinosBeatz
Ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCx_3NOtpVWpKBpUivszDn2A
https://youtu.be/eH3BJyaWWtg

Hors ligne Mic

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 6100
  • 78 points
29 décembre 2014 à 22:54:09
Yop !

Comme ce morceau traine dans mon mp3 et que je le réécoute régulièrement au détours d'une lecture aléatoire je tiens à revenir un peu sur mon premier commentaire.

En fait j'ai remarqué que ce morceau s'apprécie de plus en plus quand la conscience cherche de moins en moins à l'analyser, c'est un constat que j'ai avec la plupart des musiques de ce genre, comme si finalement l'intelligence créait une sorte de barrière aux sens.
Au début je me suis dit "merde, finalement le dualisme corps/esprit existe vraiment ?" mais en fait c'est tout le contraire, on se rend compte que notre pensée est directement, intrinsèquement et exclusivement liée à ce qui est le nous physique, et dont le pont est fait par ces sens. Ton erreur, et du coup la mienne ensuite, est certainement de nous avoir habitué à sur-intellectualiser tes productions, du coup j'ai eu longtemps une approche intellectuelle et analytique de cette compo... or c'est quand on la laisse entrer sans la calculer qu'elle est la meilleure !

Comme d'un point de vue technique et artistique je pense avoir été quand même juste dans ma critique, je tenais juste à ajouter que d'un point de vue purement sensoriel c'est une franche réussite dont tu peux être fier (chose que j'ai peur d'avoir un peu balayé par mon premier com en relisant ta réponse).
Et rien que le fait que je me sois fait cette réflexion sur le dualisme en écoutant la compo en fait une pièce tout à fait intéressante.

Vouala :p
φ = ∞ - 1

Mon soundcloud : Soundcloud
Mes dessins : DeviantArt
Tous mes albums et mes compositions sur mon profil : Albums

Hors ligne Carl ❤️

  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 6787
  • 185 points
11 janvier 2015 à 18:11:56
Ca y est j'ai passé la période de saturation ras le bol du morceau, je peux le réécouter avec un regard plus frais ! Du coup désolé de ne pas avoir répondu aux messages.

Merci Caelhan pour ton commentaire, je suis très heureux que mon morceau t'ait "irradié", c'est l'essentiel !

Merci Voek pour tes retours, j'ai écouté ta dernière compo que j'ai trouvée très intéressante, j'essaie de trouver le moment propice pour t'en faire un retour satisfaisant.

Aasq'One j'espère que tu n'es pas resté sur une impression horrible au moins !

Mic, ça me rassure tout ce que tu me dis là, effectivement je suis à une période de ma vie qui tend à plus d'épicurisme qu'auparavant, plus d'expériences par les sens, et franchement ça fait plutôt du bien ! :lol:
J'ai encore un process qui travaille à rendre mon travail cohérent et justifié intellectuellement parlant, mais effectivement j'ai désiré lâcher un peu de lest à l'intellect pour me recentrer un peu plus sur l'émotionnel.

Si j'ai une culture musicale assez poussée sur certains trucs, là où j'explore j'en suis novice, j'ai dû me réinventer des formes probablement éculées d'après tes dires, mais en même temps que faire sans prendre de risques ? Finalement, risquer de faire, c'est aussi de risquer de tomber dans les lieux-communs. Risquer de s'exprimer, c'est risquer de s'exposer au naïf. C'est une thématique qui me tourmente un peu en ce moment pour d'autres trucs que la musique, du coup ça résonne tout particulièrement pour moi en ce moment ;)

Hors ligne Mic

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 6100
  • 78 points
11 janvier 2015 à 18:54:17
Bah t'es obligé d'en passer par le conventionnel et le déjà vu, je pense que c'est limite indispensable même, le truc c'est juste de le savoir pour ensuite se diriger vers quelque chose de personnel (le rejet à tout pris du déjà vu et la course à l'originalité est pour moi une erreur et au final on en vient à ne plus rien faire car on s'est bloqué tout seul).

Je suis d'autant plus curieux d'entendre la suivante maintenant que tu es sorti du schéma de l'auto satisfaction de la découverte (bah ouais quand on voit qu'on est capable d'explorer un autre chemin on est super content, on se rend compte qu'après que c'est une autoroute avec plein d'autres gens :lol:).

Je dis pas ça pour passer pour un expert, juste que je suis passé par là aussi dans d'autres domaine ^^

Hors ligne Carl ❤️

  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 6787
  • 185 points
11 janvier 2015 à 20:34:14
Bah, c'est une quête sans fin de toute manière. Heureusement d'ailleurs !

Hors ligne AlexTrong

  • Habitué
  • **
  • Messages: 190
  • 60 points
04 avril 2015 à 18:47:01
 :plus1: :plus1: :plus1:

Décidément il y a de vraies perles sur FC

J'ai suivi ton conseil, j'ai écouté ça à tête reposée dans l'obscurité, et bien je me croyais dans le film GRAVITY.

On se lève de la Terre et notre esprit divague au gré de la musique, c'est vraiment agréable à entendre, on ressent dans cette musique de la sérénité, de la plénitude, de la force bref du grandiose, cette musique aurait été parfaite pour un documentaire sur le Big Bang ou l'expansion de l'Univers.

Le titre aussi son intérêt, en écoutant ce morceau on se laisserait volontiers aller dans les bras de Moprhée.


Bravo, du très bon boulot je suis bluffé. :++:

P.S : je me demande ta carte son a du en bavé avec tous ses effets?

A+

" Si tu veux contrôler un peuple, contrôle d'abord sa musique " PLATON

Artisan FL Studio de père en fils

Soundcloud : https://soundcloud.com/alextrong

Hors ligne lordindus

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 2720
  • 62 points
15 mai 2015 à 13:40:11
Salut Carl!

J'aime beaucoup cette compo. Je dirai même que c'est la meilleure que tu aies sorti jusqu'à présent. L'ambiance est hyper prenante dès le début. J'ai voyagé très loin dans mon inconscient grâce à cette compo. Plus on avance et plus ça me fait ressentir des choses étrange... Je suis partagé entre un sentiment de tranquillité et d'insécurité (une menace rassurante), bref sentiment très étrange et assez agréable. Je suis net en ce moment et je suis déjà parti très loin. Je suis impatient de retenter après un ou deux bédos.

 J'ai passé quelques minutes forts agréables, merci.

:salut:

Ps: J'aimerai bien avoir ton avis sur mon album.
Ma dernière compo
http://www.fruityclub.net/breakcore/porc-immonde/

Mon nouvel album:
http://lordindus.bandcamp.com/album/vie-r-v-e

http://soundcloud.com/lordindus
http://lordindus.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/pages/Lordindus/271712032841475?ref=hl

« Regardez-moi de haut, vous verrez un idiot. Regardez-moi d’en bas, vous verrez votre seigneur. Regardez-moi en face, vous vous verrez vous-même. » Charles Manson

Hors ligne ich1

  • Musicien par intérim
  • Habitué
  • **
  • Messages: 399
  • 72 points
22 septembre 2017 à 01:21:18
Salut Carl

Voilà je me décide a enfin commenter cette pièce car je l'entend en ce moment même à la radio.
Je suis vraiment pas doué pour les commentaires... Par où commencer..? Ca va déjà?

C'est difficile pour moi de parler d'une bonne musique en général faute d'une vrai culture musical et technique (par flemmardise...)  mais alors quand celle-ci me pousse a fermer les yeux, puis de penser a quelqu'un, une époque, des paysages défilent, des formes,...  Autant dire que j'en perd le fil, j'en étais où dans mon commentaire tiens d'ailleurs...

Littéralement transporté sans être (trop) guidé par la main, des passages abstrait laissant toute sa place à l'imagination . C'est surtout dans ces moments là où ma pensé est parti en errance... On se sent libre et loin de toute masturbation intello, on dirai que ça marche à l’instinct cette histoire.
J'aime beaucoup les passages avec le violon, l’enchaînement est bon mais j'ai juste le sentiment d'être un peu ..."recadré."
Et cette fin qui s'étire avec justesse dans un fade out qui pour le coup est vraiment de circonstance.
Par ailleurs je te félicite pour la construction car il y a un vrai feeling qu'on retrouve dans un live.

Je m'éternise pas plus, dans un monde où le silence serait le meilleurs des gages de l'appréciation j'en serai le roi  et je rejoins donc l'avis général pour dire que ce morceau mérite les qualificatifs déjà énoncés mais ce qui me marque le plus c'est surtout l'impression d'avoir appris quelques chose sur " l'intention " dans la musique.

Une interrogation : pourquoi ce titre?

A pluche.
"Une nation de moutons engendre un gouvernement de loups"

Hors ligne neo888

  • Habitué
  • **
  • Messages: 969
  • 370 points
21 mars 2018 à 22:41:32
Salut!

Alors gros concours de circonstances qui m'amène à commenter ta musique!
Ce matin je passe vite fait 3 min sur le FC, je vois Voek qui lance un appel pour la radio sur YT, j'y vais de ce pas et je tombe sur ta compo et la partie violoncelle du frangin, les 15 sec que j'ai écouté mon envoûté du coup impossible pour moi de ne pas venir l'écouter entièrement.

Première chose : Ne refais plus de musique de 18min! le lecteur audio n'aime pas la charger, j'ai eu le temps de me prendre 2 café!
Deuxième chose : ne pas tenir compte de la première!  :lol2:

Bon je reviens à ta jolie compo, car c'est vrai qu'elle dégage une certaine beauté (dans toutes ses parties) porteuse de sensations qui font partie, d'une certaine manière, de la vie (j'y vois presque la naissance embryonnaire, le développement de la vie) et que de là, tout le monde sera vraisemblablement touché ou attiré par quelque chose qui se trouve dedans.
Très personnelle, on en découvre une partie de toi (si je peux dire). Elle paraît pour le coup très intime.

Je n'ai pas lu tous les coms car faut dire qu'il y a du pavé et la lecture est devenue plus longue que les 18 min. J'ai noté néanmoins énormément de points intéressants, inspirants sur ta vision de la musique et je tendrais à la partager (même si je me cherche encore), même si elle requière des compétences techniques et de composition indispensables pour y parvenir. Tu les as, ça s'entend.

Techniquement justement, il n'est pas nécessaire d'y voir quelque chose sur la composition en elle même. Je la vis tel un bout du fil rouge de ta vie, non redondante, improvisée poursuivant le temps. Je noterais tout de même les transitions entre les parties vraiment réussies qui laissent couler...

La sensation à la fin de l'écoute est étonamment étrange, je suis dans le canap, les yeux fermés (j'aitenu compte de tes conseils d'écoute!), il s'en suit une certaine fatigue d'esprit comme si elle m'avait quelque peu travaillée alors qu'au final je n'ai fait qu'écouter (me semble-t-il)

Elle dégage énormément de choses, d'émotions. C'est une vraie réussite. Et même si d'apparence il peut en ressortir une grande fluidité presque "facile", elle n'en reste pas moins difficile à maitriser (j'ai lu ton com sur les sons et les nappes...et le travail a du être impressionnant!)

Chapeau l'artiste et merci !  :plus1: :plus1: :plus1:

Hors ligne Carl ❤️

  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 6787
  • 185 points
26 mars 2018 à 14:27:39
Merci les copains pour vos commentaires !

On se sent libre et loin de toute masturbation intello, on dirai que ça marche à l’instinct cette histoire.
Eh bien oui et non... Je crois que mon inclination naturelle à la masturbation intellectuelle a autant porté le morceau que l'envie intuitive d'avancer de façon horizontale. Le morceau n'est pas dénué d'une structure volontaire dans sa narration, et celle-ci s'est construite un peu en amont. L'idée est peut-être d'employer la réflexion à un but qui rapproche du sensible, au lieu de l'éloigner, comme toute pensée abstraite pousse à faire.

Une interrogation : pourquoi ce titre?
Morphê c'est la forme, c'est aussi le rêve.

Première chose : Ne refais plus de musique de 18min! le lecteur audio n'aime pas la charger, j'ai eu le temps de me prendre 2 café!
Ouais ! Faut qu'on trouve une solution pour ce lecteur.

J'ai noté néanmoins énormément de points intéressants, inspirants sur ta vision de la musique et je tendrais à la partager (même si je me cherche encore), même si elle requière des compétences techniques et de composition indispensables pour y parvenir. Tu les as, ça s'entend.
En fait pas trop, j'ai très peu de compétences techniques finalement. Je serais bien incapable de faire un morceau qui respecte tout un tas de codes esthétiques et techniques. Parce que j'ai trop la flemme de me donner les moyens d'acquérir ce que je souhaiterais (ou pas), je m'embarque dans des histoires où je me débarrasse plus ou moins de la notion de technique, parce que je les invente. On peut dire que le morceau est naïf, dans le sens où j'arpente des territoires peu explorés et donc tolérants à l'erreur et à la faute technique. Si la moitié du FC faisait du soundscaping je pense que je passerais clairement pour un débutant. En bref, je mise tout sur l'exploration mais pas sur la technique. Quant à la question de la composition c'est la même chose. En vrai ça n'est pas "composé", le morceau est généralement non-compositionnel. Et c'est plus acceptable quand on n'a pas nécessairement d'échelle de valeurs à appliquer :lol5:

Et même si d'apparence il peut en ressortir une grande fluidité presque "facile", elle n'en reste pas moins difficile à maitriser
Merci, pour moi c'est le plus grand des compliments ;)
Le travail est à peu près maîtrisé quand on en ressent de l'évidence. Si ça sent la sueur c'est que c'est pas encore bien huilé. Et ça c'est une règle à peu près générale pour tout résultat créatif ;)
Modifié: 26 mars 2018 à 14:29:21 par Carl M.

Hors ligne KELTAX

  • Fétichiste des basses slidées
  • Membre
  • *
  • Messages: 39
  • 1 points
20 août 2018 à 22:48:03
alors je sais que tu as posté cette compo en 2014 mais en écoutant ton son est pour moi un genre de ticket d'entrée a bord d'un vaisseau spatial en partance pour un voyage a travers le vide infini de l'espace, le danger, le doute, la beauté sauvage et impitoyable de l'espace. du moins c'est ce que je ressent en l'écoutant, ça m'a tout simplement envouté.

je ne sais pas ce que tu imaginais, ressentais ou ce que tu cherchais à faire ressentir en composant ça mais la construction en 3 parties est cohérente. je vais tenter de décrire ce que j'ai ressenti.

La première comme un début, une ballade tranquille à travers les merveilles de l'univers, le début du voyage, comme si on pouvait voir des nébuleuses, d'immenses nuages de poussières éclairés par des étoiles de toutes les couleurs, l'émerveillement et la découverte.

La deuxième comme un élément perturbateur, le chaos qui met fin a l'émerveillement et te bouscule, te fait prendre conscience des dangers de l'exploration spatiale et la venue d'un problème potentiellement mortel si non résolu, la peur, la colère, la panique la sensation d'etre dépassé par les évenements.

la troisième comme le dénouement, sans importance de savoir ça fini bien ou mal, même si il y a eu des pertes, les leçons a tirer de ce voyage n'ont pas de prix, le piano tremblant m'évoque l'accomplissement et la sensation d'être là ou très peu sont allés, peu importe de savoir si on en ressortira vivant ou non, la vie et la mort ne veulent plus dire grand chose ici. et maintenant une question que faire après ça. vers les 13min30 ce qui me semble être un pad très planant me fait TELLEMENT penser à ce moment de 2001 l'odyssée de l'espace ( mais si tu voit très bien de quel moment je parle) et vers les 15min je me croirai dans interstellar derrière l'horizon du trou noir oscillant entre peur de l'inconnu, désir d'apprendre et envie de rentrer tout simplement chez soi.

OK j'ai écris un pavé ou je ne parle presque pas de musique mais plutot de ressenti, mais a l'heure actuelle je ne m'y connais juste pas assez pour te parler de technique, pour ma part j'ai rien à dire c'est méga propre. si je voulais pinailler je dirais que vers les 5 min je sors un peu du truc car ça me fais penser a un prédrop d'EDM mais ne le prend pas mal (pose doucement ce flingue par terre stp).

en tout cas merci pour ce son il m'a fait voyager dans l'hyper-espace, (je pense que t'a compris que je suis fan de sf spatiale^^)
bravo

Mon Soundcloud


A force de vouloir faire de la musique qui plait à tout le monde on risque de ne plaire à personne

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

[Musique de Film] 01 octobre 2019 à 23:10:00
[Dancehall] 28 septembre 2019 à 16:15:34
[Hip-Hop] 27 septembre 2019 à 06:54:02
[Dubstep] 21 septembre 2019 à 23:32:27
[Trance] 16 septembre 2019 à 12:45:25
[Acid] 15 septembre 2019 à 23:00:42
  par Alex94100
[Rap] 07 septembre 2019 à 16:07:18
[Ambient] 06 septembre 2019 à 19:37:13
[Dance] 02 septembre 2019 à 17:31:50
[Ambient] Hier à 15:43:31
[Acid] 14 octobre 2019 à 01:58:33
  par dero
[Musique de Film] 09 octobre 2019 à 20:08:22
[Musique de Film] 09 octobre 2019 à 17:17:26
[Metal] 09 octobre 2019 à 17:11:10
[Hip-Hop] 09 octobre 2019 à 12:53:05
[Musique de Film] 09 octobre 2019 à 10:50:16
[Ballade] 08 octobre 2019 à 22:26:57
  par Alex94100
[Rap] 05 octobre 2019 à 10:46:27