Reverb engineering / album N° 1

Hors ligne Amandine

  • Prout
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 12581
  • 360 points
03 novembre 2016 à 09:45:57
Salut a tous,

je vous propose mon dernier album, en ecoute gratuite sur bandcamp bonne ecoute :)



https://reverbengineering.bandcamp.com/album/reverb-engineering

Hors ligne Pateus

  • --╮╯P╰╭---
  • Habitué
  • **
  • Messages: 887
  • 139 points
03 novembre 2016 à 12:06:01
ah dans le temps j'aimais bien le jazz

  :plus1:
**   **


quand tu viens au F-Club , c'est pour la vie !


Hors ligne JP5

  • Doyen
  • Honorable
  • ***
  • Messages: 3899
  • 607 points
03 novembre 2016 à 12:27:15
Amandine bonjour,

Là tu fais fort ! :++:

Ton album est très chouette , on sent les influences jazz ;  basse , rythmique et percussions sont au top , vraiment !
Le son est superbe (quelle belle trompette dans la N°4 ).
Excellent travail c'est à recommander , je m'y emploierai .

a+ ;)

jp

Hors ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5758
  • 1183 points
13 juillet 2018 à 21:29:47
Bon, finalement, vu que la section albums du FC est la où l'on trouve les projets les plus aboutis, mais que c'est aussi la section la plus vide de commentaires, je vais me motiver à me remettre à commenter des albums. Avant tout, je vais faire un petit retour concernant chacune des compositions de l'album, avec quelques petites remarques concernant leur enchaînement. Après, ce sera l'occasion de parler d'aspects plus globaux concernant l'album.



Donc on arrive à la première composition. Tout de suite, on sent que le squelette de celle-ci est la basse, et cela sera d'ailleurs le cas pour l'ensemble de l'album.
Après cette basse, je me concentre plus sur le rhodes placé au fond de l'autre côté, et je remarque que la façon dont les deux instruments interagissent est très intéressante. Sur le début de chaque boucle, ce rhodes se construit en suivant le mouvement de la basse (avec une harmonie diminuée très plaisante), mais celui-ci prends son indépendance pour les fins de boucles, et cela recommence. Cette manière à laquelle les lignes mélodiques se mêlent et se séparent constamment est très évocatrice d'une alchimie entre les instruments. Il y a très peu d'instruments mais le mélange est totalement trivial : c'est à dire que chacun est à sa place, et que ce soit en retirer un ou en rajouter un, cela ne donnerait pas la même dynamique. Les instruments sont interdépendants, et chacun a une dynamique différente : l'un est bas, l'autre est haut, l'un joue des notes, l'autre des accords, l'un joue des nappes, l'autre est percussif : tout se complète bien.
Cette simplicité mêlée à une grande clarté du mixage me rappelle pas mal le concept des styles minimaux de musique. C'est juste un peu dommage que le morceau s’essouffle après 5:05, moment à partir duquel il ne se passe plus grand chose. Quoi qu'il en soit, c'est une entrée efficace dans l'univers de ton album.

La seconde composition nous propose une introduction toute en douceur, plongeant l'auditeur dans un sombre café jazz enfumé, avec toujours les mêmes harmonies diminuées. Par rapport à la première composition qui été très basée sur une boucle incessante, il y a ici une structure plus variée et des changements de riffs qui apportent beaucoup de renouveaux. On ne voit pas le temps passer jusqu'à la fin brusque, qui est un pretexte à nous faire basculer sur la troisième composition.

Ici, la basse nous fournit un petit solo pour nous refaire entrer dans la frénésie de tes percussions jazz-step. Harmoniquement, le morceau est plus direct, avec moins de notes et de variations, ce qui lui confère une ambiance bien plus industrielle que les précédents. De plus, on est martelé par les notes répétées des différents rhode set synthés et des mélodies très sombres et austères, renforçant l'impression d'être dans une usine.
C'est à 4:03 que j'ai été surpris par l'irruption d'une trompette arrivant progressivement. Elle ne joue que quelque notes mais sa présence est très symbolique et anecdotique (surtout après son solo) : c'est comme un détail qui apporte beaucoup de conséquence au niveau du rendu de la composition. On peut y faire les mêmes remarques concernant l'alchimie musicale entre les instruments, leur complétion, leur interdépendance…

Quatrième morceau. On retrouve dès l'introduction la même trompette, qui semble s'être décidée à rester depuis le troisième morceau. d'ailleurs, celle-ci semble avoir amenée une amie à 1:54, avec une sourdine cette fois-ci. les trompettes se multiplient !
J'ai remarqué un détail intriguant sur cette composition : la position des instruments dans l'espace a été inversée par rapport aux trois morceaux.
C'est aussi l'un des morceaux dans lequel on retrouve beaucoup de jeu au niveau de la structure, des changements de riffs. La manière à laquelle tu as joué avec les samples de trompette me fait aussi beaucoup penser aux compositions des soundstravelers. Et enfin, c'est la composition de l'album dans laquelle je retrouve le plus l'esprit dub : la basse, les delays, les quelques effets électroniques sur le côté comme à 2:06 : tout y est ! Cette influence rend d'ailleurs le morceau d'autant plus planant, accentué par une réverbération très longue et pourtant très propre qui laisse doucement traîner le son des instruments (l'album porte bien son titre).

À la cinquième composition, je remarque encore les interactions subtiles entre les différents lignes. La petite montée diminuée que l'on entends est tantôt jouée par la basse, tantôt par un rhodes, tantôt par les deux en même temps. C'est ligne de basse est très efficace d'ailleurs.
C'est la composition la plus lente, avec une swing particulier que je pourrais aussi attribuer à une possible influence dub. Par contre, je trouve dommage que comme le premier morceau, il a tendance à tourner en rond à la fin.



Venons en à l'avis global, car il y a beaucoup de choses à dire sur ce plan là. Concernant tout d'abord le titre, j'ai remarqué que dans tes albums, il y a souvent une référence au mixage : Dark Delay, Reverb Engineering…

Concernant l'ambiance globale de l'album, j'ai remarqué qu'il y a une ambiance étrange et un aspect flotte dans un entre-deux durant toute la durée. J'ai l'impression que c'est une musique qui pourrait être jouée par un groupe, mais qui n'a pas tous les aspects d'une musique de groupe. Cela est du au fait que les instruments gardent la même place dans l'espace durant les trois premières compositions (et il y a cette inversion des sens à partir de la quatrième : quelle est le sens de ce soudain déplacement des instruments ?) et sont des instruments avec une sonorité live. Mais, par contre, la dynamique de la musique, sa structure majoritairement construite autour de boucle avec des lignes très épurée n'est pas totalement celle d'un groupe, cela donne l'impression qu'un architecte est repassé par là, à tout samplé et tout réorganisé. Mais cela donne aussi une nouvelle dimension : celle de la subtilité, du minimalisme (confère la ligne de trompette du troisième morceau). Cette impression que la musique est à la fois live et non live contribue grandement à cette ambiance industrielle (référence au mot "engineering" du titre), et je pourrais facilement imaginer un clip avec les musiciens faisant un show très austère dans une usine, au milieu de leurs amplis à lampe.

J =e pense aussi que cet album ressemble beaucoup à ce que l'on pourrait appeler un album. L'instrumentation des morceaux est toujours égales, il y a beaucoup de ressemblance dans les styles, une cohérence globale. mais chaque morceau nous offre ses particularités, au niveau de sa liberté ou au niveau de sa simplicité. J'aime bien le jeu avec le nombre de trompettes qui surviennent au cours de l'album : d'abord une qui vient nous surprendre au milieu du troisième morceau, puis une deuxième au milieu du quatrième, et puis le deux s’éclipsent au cinquièmes, comme si ce dernier était là pour conclure plus en douceur. Le seul petit truc que je n'est pas compris est l'inversion de la position des instruments à partir de la quatrième piste. J'aimerais bien que tu m'expliques si c'est fait exprès.

Concernant la sonorité, le mixage, les instruments, c'est aussi de très bonne facture. Il est sans surprise de dire que techniquement, il n'y a rien à redire. J'ai omis de parler des drums pendant mon analyse morceau par morceau mais ceux-ci sont parfaits. La guitare et le rhodes, voire même les trompettes sont du même acabit. Je suis juste un peu plus sceptique concernant le réalisme de la contrebasse. Chaque note à un super son mais c'est au niveau des articulations que ça pêche, comme si chaque note venait recouvrir la précédente comme si elle était seule et il n'y a pas l'impression de mouvement de la main sur le manche de l'instrument.

Enfin, il y a quelques longueurs dans certains morceaux, surtout le premier et le dernier, avec des boucles qui traînent trop longtemps. Mais je pense que sans ces boucles très marquées, le morceau n'aurait plus cette ambiance très industrielle et minimaliste.

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • RossProd Hier à 19:58:40
  • ouais ça va, j'lai pas encore faite jusqu'au bout celle là
  • Xiao-sum Hier à 19:59:41
  • manque pas grand-chose , mas y'a moyen de bricoler
  • bpm ?
  • RossProd Hier à 20:00:14
  • au pire tu mange sur certains truc
  • si tu fais mieux
  • au niveau des break, des drums, des lignes mélodique
  • Xiao-sum Hier à 20:00:48
  • :lol:
  • RossProd Hier à 20:00:54
  • 88
  • Xiao-sum Hier à 20:01:08
  • :++:
  • RossProd Hier à 20:11:35
  • bon j'te laisse faire et tu m'dis si t'en veux des moins abouti
  • Xiao-sum Hier à 22:21:07
  • je veux bien en ecouter une moins aboutie , la je tente des trucs mais c'est chaud , pis elle est deja plutot bien la track , apars ajouter un son ou deux c'est compliqué , ou faut faire un mega break , mais pour comparer je veux bien un truc moins avancé tt de meme ;)
  • mais je suis tjr dessus je vais bien arriver a kkchose ^^
  • RossProd Hier à 23:56:31
  • ok, bon vu qu'j'ai un pannel tres large mais confux en terme de proposition que je t'en ferai le bilan demain dans la soirée, histoire d'éplucher l'étendue de mon répertoire
  • Xiao-sum Hier à 23:59:24
  • okay mais ta track elle tue serieux , enfait je prefererai te voir la finir parsque bon ta vraiment fait "le plus dur" et jveux pas la denaturer ca m'embete ^^
  • je delire bien dessu mais ca va trop tuer ton theme qui est deja nikel ;)
  • RossProd Aujourd'hui à 00:04:18
  • ok bon puisuqe tu es sentimental comme moi, fesont comme j't'ai dit, j'épluche mon répertoire et j't'envoi des moins abouti voir des début histoire que tu participe vraiment
  • Xiao-sum Aujourd'hui à 00:09:45
  • :fr:
  • Si tu t'ennuie !https://www.fruityclub.net/session-live/les-lives-de-xiao-)/   :rulaiz:
  • mardi je vais chercher mon Blofeld  :rulaiz:

*Derniers Commentaires

*Messages Récents