Voekoevaka - Abuela Conmigo (Album)

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5708
  • 1158 points
03 juillet 2017 à 21:13:49
Et voilà le troisième album (car l'autre intitulé "Cinq Mélodies de Piano" est en quelque sorte un album hors série). Je vous invite à aller l'écouter et le télécharger en suivant le lien ci-contre : ici !



Liste des morceaux :



Liens vers les compos (pour des informations supplémentaires) :


Explications :

Cet album prend sa source dans les années 2011, lorsque j'ai découvert que la manière de composer que j'avais ne me convenait pas. En effet, j'ouvrais le logiciel (FL, MuseScore ou Guitar Pro 5), et j'y mettais les idées que j'avais directement en tête, avec peu de préméditation. En conséquence, les compositions que je faisaient ne reflétaient pas du tout ce que je cherchais à exprimer, étant bien trop "fait sur le moment" et sans fond. Alors j'ai changé ma stratégie : j'ai commencé à laisser les morceaux maturer longtemps dans ma tête, avant d'écrire quoi que ce soit.

C'est ainsi que les idées que j'avais à l'époque se sont organisées naturellement en trois albums, qui commençaient à se préciser de plus en plus : mon premier album, "Hay Roses" est un album très calme, où il est question de chamanisme, avec une ambiance qui se veut apaisante comme exotique, sorti en 2013. Le second, "Silver Loves", est assez bipolaire. Une première moitié très directe, beaucoup moins calme, centrée sur les textes. Et une seconde moitié très abstraite, très éthérée. Cet album est sorti un an après, en 2014.

À ce moment là, j'avais quasiment en tête tout ce qu'il fallait pour réaliser le troisième opus, avec une sortie espérée en 2015. Seules les paroles restaient à écrire (c'est toujours une partie qui me ralentit), car l'album était initialement conçu pour 4 titres : sans "Deux Cent Seize Mots", et "Chromosome et Datura".

Mais une expérience très originale a totalement bloqué la production de l'album pendant 2-3 ans. En effet, si vous avez l'idée de faire chanter un texte long, d'autant plus qu'il est écrit dans une langue que vous avez inventée, difficile à prononcer, et de plus qu'il y a 4 voix féminines qui chantent au même moment, alors attendez vous à ce que cela prenne du temps ! Mais grâce au courage et aux attitudes linguistiques des quatre chanteuses de "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy", l'album a enfin pu devenir complet !

Donc, comment est structuré cet album ? Il est construit autour de trois morceaux, qui sont "Abuela Conmigo", "Sator Arepo Tenet Opera Rotas" et "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy" : trois morceaux construits avec beaucoup de similarités, que ce soit dans la structure, dans les mélodies, dans les arrangements vocaux, que dans le tempo.
- Ces morceaux s'inscrivent dans une pratique qui me convient de plus en plus : aller puiser dans les archétypes structuraux de la musique rock, voire même pop (tout ce qui est refrain, pont, intro, tempo très carré, breaks, pré-refrains, couplets, solos composés où improvisés, voire même parties progressives), mais poussés à l'extrême, et surtout transposés dans des instrumentations et des styles totalement différents (musiques celtiques, classiques, gothiques, arabes, indiennes, jazz, tribales, méditatives…).
- De plus, dans chacun de ces trois morceaux, je me suis permis un écart de conduite par rapport à mes habitudes. En effet, j'aime beaucoup garder une instrumentation stable et cohérente, même dans une composition lente, sauf que ici, les morceaux sont bâtis autour d'une bipolarité dans l'instrumentation. Dans le premier, c'est l'arrivée soudaine de cuivres, d'un orchestre de bois, et d'instruments plus atypiques comme l'harmonica de glace et le beatbox, placés dans une fraction minime de la composition. Dans le second, c'est un solo de oud, instrument qui n'a pas montré son nez pendant les 5 premières minutes et qui ne reviendra plus après son solo de 20 secondes, et qui va ouvrir la voie à un piano, à un saxophone et à une section cuivres, qui ne vont pas durer spécialement plus longtemps dans la pistes, apportant avec eux le style jazz qui s'enfuit dès que l'on a le temps de s'y habituer. Dans le troisième, c'est la présence d'un pad électronique qui va structurer le morceau, et de la dualité entre une guitare, accompagnés de quelques solistes, et d'un orchestre, qui aura sa partie dédiée. D'ailleurs, comme cette guitare ne joue que dans le premiers tiers, on peut entendre le guitariste quitter la scène au bon milieu du morceau.
- Ensuite, un autre aspect que j'ai expérimenté sur ces morceaux est l'harmonie vocale. C'est quelque chose que j'aime énormément, car ça donne beaucoup plus de vie et de convivialité à un morceau, tout en étant très solennel et esthétique, et c'est quelque chose vers lequel je me dirigerai de plus en plus (il n'y a qu'à écouter "The Odd Triangle" qui fera partie d'un prochain album pour le remarquer).
- Enfin, on retrouve dans chacun des trois morceaux des solos construits et rapides, où alors des mélodies répétées au point de rentrer de force dans la tête. C'est un moyen que j'aime employer pour donner une identité aux morceaux. Les voix sont construites autour de couplets et de leur énumération, et il y a toujours une partie qui se place en opposition avec le reste du morceau, que ce soit un style jazz, orchestral, ambient, expérimental ou même ballet.

L'album est aussi doté d'une mise en bouche au doux nom de "Communicating with You", qui est plus une grosse expérience de langage qu'une composition construite de manière classique. À première vue, c'est une sorte de danse médiévale qui part dans tous les sens, avec une instrumentation évolutive et aucun thème fixe. Mais le fondement de ce morceau, c'est que les phrases mélodiques et les ostinatos rythmiques vont remplacer les lettres et les mots, pour constituer une sorte de prière qui va donner un sens à l'album.

Car en effet, le message de l'album, c'est l'art. L'art comme codage, ou comme l'expression concrète de conceptions abstraites. C'est ce qui m'a guidé lorsque j'ai inventé une langue construite, que j'ai écrit des messages (au sens propre, pas au sens figuré) en utilisant les notes pour support, que j'ai établi un parallèle entre les Cathares et le Peuple de la Terre qui habite mon monde imaginaire, que j'ai établi un parallèle entre Jésus et un procédé thermodynamique d'évacuation du mal dans un monde cyclique (avec création nulle d'entropie), que j'ai établi un parallèle entre la dynamique d'un arbre dans une forêt et le fonctionnement de l'esprit humain, et que j'ai cherché à donner vie à des concepts inanimés, comme les nombres. Il n'y a pas mieux que cette phrase, tirée de la piste éponyme, pour le résumer : "Cuando pienso a las unidades de mi colección inmóviles como monolitos se haran caracteres y sus historias se enumeran con respeto a sus condiciones como uno perfecto equilibrio eterno". Traduction : "Quand je pense aux unités de ma collection, ils deviennent des personnages, et leurs histoires se déclinent en fonction de leurs nature, comme un parfait équilibre éternel". La cryptographie et le langage ont donc une place importante dans l'album.

Je n'ai pas encore parlé des deux dernières pistes. Celles-ci sont venues se greffer plus tard dans la réalisation de l'album. Visiblement, "Chromosome et Datura" va totalement dans le sens inverse de l'album. On est plus du tout dans l'énumération structurée de séries d'idées abstraites, complexes et organisées, mais bel et bien dans le conte pur et dur, dans un voyage parmi les ambiances, les rêves et les cauchemards, parmi les chimères pathétiques et les rêveurs anonymes. En effet, le début de l'album n'a rien d'un songe, mais il a été produit par le songe, par l'abstraction, et il va être temps de se réveiller pour la fin. C'est le sens de cette chanson : la vie est difficile, et c'est une sorte de mise en garde. Le style, tango, est parfait pour en parler, car il est très bien capable de poster des ambiances oniriques. Enfin, entre la contemplation des objets abstrait et le réveil, sont venus s'intercaler deux cent seize mots, dans un morceau, plus ancien, qui constitue le pont parfait pour les relier, et donc qui a naturellement trouvé sa place dans cet album. Ce morceau, sobrement intitulé "Deux Cent Seize Mots", est une sorte de litanie médiévale (sans rappeler la piste d'ouverture), avec une rythmique très tarabiscotée, remplie de contretemps, et une mélodie, qui, comme à mon habitude, devrait rentrer dans votre tête à grand coups de bélier.

Beaucoup d'explications, car j'estime que c'est important pour comprendre un peu plus l'album, mais c'est terminé. Et sur ce, bonne écoute !

Participations :

Je tiens à remercier tous les participants pour leur contribution vocale à l'album. Il y a :

Claire César : Voix chantée dans "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy"

Denis Mockler : Voix chantée et effets vocaux dans "Sator Arepo Tenet Opera Rotas"

Émilie David : Voix chantée dans "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy", et chœur dans "Chromosome et Datura"

Hugo, mon frère : Chœur et voix chantée dans "Chromosome et Datura"

Isabelle Cerezo : Voix chantée dans "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy"

Jean-Yves, mon père : Chœur dans "Chromosome et Datura"

Josselin Algans : Chœur dans "Chromosome et Datura"

Keshika ♥♥ : Voix chantée dans "PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy"

Luciole Langevine : Voix chantée dans "Abuela Conmigo"

Mara Oldfield : Voix chantée dans "Abuela Conmigo"

Maria Engkvist : Voix chantée et effets vocaux dans "Sator Arepo Tenet Opera Rotas"

Marie-Claire, ma mère : Chœur dans "Chromosome et Datura"

Raphaëlle Grave : Effets vocaus dans "Sator Arepo Tenet Opera Rotas"

Paroles :

♦ Communicating with You :




♦ Abuela Conmigo :

Asi llego. No me puedo recordar
cuando yo era tu y
no me puedo imaginar cuando yo sea tu
Pero siempre veo tu grande estatura caminando en el cielo
dando la luz a los sabios
y a otros que la vida les mata

Rodeados de viejos libros
en los atícos perdidos
esperamos mi abuela conmigo ñero.
Juntos a traves de la noche
superaramos a todos los
secretos mi abuela conmigo ñero.

Cuando ando al largo de mi codigo
que creo con las letras de mis pasos,
y los simbolos de mis gestos.
es para responder a los poemas de mis actos
expresado de frutas
de escaleras y ventanas abiertas.

Con cientos de cuentos
delante de la chimenea
viajamos mi abuela conmigo ñero
El otro que me hizo padecer
al otro lado de la riviera
le olvido mi abuela conmigo ñero.

Por la noche, es la dulce luz que
cuerpo a cuerpo con las voces
la musica y los sueños,
revela a mi tus movimientos suaves
y enciende estrellas en mis ojos.
Sequiré bailando.

Rodeados de viejos libros
en los atícos perdidos
esperamos mi abuela conmigo ñero.
Juntos a traves de la noche
superaramos a todos los
secretos mi abuela conmigo ñero.

Cuando pienso a las unidades de mi colección
inmóviles como monolitos
se haran caracteres y
sus historias se enumeran con respeto
a sus condiciones
como uno perfecto equilibrio eterno.

Con cientos de cuentos
delante de la chimenea
viajamos mi abuela conmigo ñero
El otro que me hizo padecer
al otro lado de la riviera
le olvido mi abuela conmigo ñero.

Por una mañana, un árbol delicioso
me dice que el bosque se va
y que ello volará lejos
Pero tambien añadio que nunca olvidará mis pasos
mi respiración
y mi presencia entre sus truncos.

Rodeados de viejos libros
en los atícos perdidos
esperamos mi abuela conmigo ñero.
Juntos a traves de la noche
superaramos a todos los
secretos mi abuela conmigo ñero.

Y tambien, con cientos de cuentos
delante de la chimenea
viajamos mi abuela conmigo ñero
El otro que me hizo padecer
al otro lado de la riviera
le olvido mi abuela conmigo ñero.

Y ahora, rodeados de viejos libros
en los atícos perdidos
esperamos mi abuela conmigo ñero.
Juntos a traves de la noche
superaramos a todos los
secretos mi abuela conmigo ñero

Y tambien, con cientos de cuentos
delante de la chimenea
viajamos mi abuela conmigo ñero
El otro que me hizo padecer
al otro lado de la riviera
le olvido mi abuela conmigo ñero.

Y ahora, rodeados de viejos libros
en los atícos perdidos
esperamos mi abuela conmigo ñero.
Juntos a traves de la noche
superaramos a todos los
secretos mi abuela conmigo ñero.

Y siempre alegría y tristeza
caminan maño a maño
los miramos mi abuela conmigo ñero
La vida es una historia
que creamos pensando
como un arte mi abuela conmigo ñero.


♦ Sator Arepo Tenet Opera Rotas :

Quae natat personam specto in aqua marina ad oram, tum intellego hoc esse corpus meum, quia somnio tum, quia somnio tum.

Propter peccatum potestatis, in absurda regione caeli diu ingredi debueramus, quia narras tu, quia narras tu.

O terribilis spiritus doloris, redde mihi infantem meum, obsecro. O magna arbor cinerea, imploro ab te, imploro ab te.

Possimne scire quando regnum tuum finem habiturum sit, in oceano consetudinis nostrae cadesne ? In die pacto, quia narras tu, quia narras tu.

In obscuro flumine vitarum nostrarum, videsne ad lumen cordis qui ut sparsae stellae radiant, eo et ei vivimus.

In dolore magno, in quiete summa, in tuortuosis aut claris viis vitae omnis. Damnationes successusque permanebunt, sator ad repo tenet opera rotas.

Splendidos oculos tuos video, ubi fatigati mundi perpitui sunt. Manuus tuas corruptam video, quas abicis tu, quas abicis tu.

Debebimusne vivere diu in eo castello, longe ab sole mundoque, nostri tectum ? Agat non solitudinem, me promittis tu, me promittis tu.

Purgatio ritualis eveniet quae vinculum fati nostri rumpat. Portae viaeque vivere meliorem factum, meliorem factum.

Ita in opacitate vivere delebimus, ut super cruce sapiens exivit. Revertam ad te, revertam ad te, itere meo acto, itere meo acto.

In obscuro flumine vitarum nostrarum, videsne ad lumen cordis qui ut sparsae stellae radiant, eo et ei vivimus.

In dolore magno, in quiete summa, in tuortuosis aut claris viis vitae omnis. Damnationes successusque permanebunt, sator ad repo tenet opera rotas.


♦ PoTistwinstenstwan SpiTiskwinToy :

So Key KeyTistestenske ReyTisehtiRkey Rey So SoSpeskonstwansta ShoTikashwin ShdoTishaStoy Sho So Speskonstwan ShoTikashwinsta ShdoTishaStoy Shdo Tishda Stoy Rkey Sho Tipwinti Shdo Tishda Stoy

So Sey PoTishwinskehshdask on SpoTishdashwinskenT oy Shey TiSkwanse Stey Sho Sey PoTishwinskehshdask on SpoTisasatiToy Shey TiSkonshdaskon Stey Tishda Stoy

So Sey PoTiskonshdaskon SpoSkensetoy Shey SoTirestarke ShoTistwinstenstwan ShdoTishdatiStoy Stey Sho SoTistensen ShoTistwinstenstwan ShdoTikatiStoy Shdo TiShda Stoy

So So Po SoTistensen ShoTisen ShdoTishdatiStoy Spo Tisise Toy Sho Po SoTikashwin ShoTistensen ShdoTishdatiStoy Spo TiShase Toy Shdo TiSha Stoy Sho SoTistensen ShoTishwin ShdoTita Stoy Shdo Tishda Stoy

So Sey Po Sey Tiseh Shey PoTikashwin SpoTisasatiToy Stey Spo Tisken Toy Shey SoSpeskonstwan Shospekashwinstwan ShdoTishdaStoy Stey Sho Sey PoTistensen SposkenseToy Shey So SoTikashwin ShoTishwin ShdoTita Stoy Sho PoTistwinstenstwan SpoTiskeToy Shdo Tisha Stoy Stey Sho Ko PoTistwinstenstwan SpoTishdasonskenToy Sko SoTison ShoTishwin ShdoTitaStoy Rko Shdo Tishda Stoy

So Sey Po Tisken Spo Sey PoSpeskonstwan SpoSkensetiToy Shey SoSpesten ShoTistwin ShdoTisha Stoy Stey Toy Shey Tikashwin Stey Sho Sey PoTistwinstenstwan SpoRendwinskonToy Shey Sey PoSpekashwinstwan SpoTiserontenToy Shey Tistensen Stey Stey Sho Sey PoTikashwin SpoTiskonkaskenToy Shey So SoTistwinstenstwan ShoTisha ShdoTishaStoy Sho TiStenskwan Shdo TiSha Stoy Stey Sho Ko So PoTistwanrarensten SpoTisesonToy Sho TiStwinstenstwan Shdo Tishdati Stoy Sko TiDati Rko Shdo TiSha Stoy

PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy

So So PoTipwinshwin SpoTiskonkashwinToy Sho TiSha Shdo TiSha Stoy Sho So Po PoTistaskwanshwin SpoTikashwinToy Spo TiSekati Toy Sho TiKa Shdo TiSha Stoy Sho Sey PoSpeskonstwan SpoSkenseToy Shey So PoTishwin SpoTisetiToy Sho TiShda Shdo TiSha Stoy Stey Sho Ko So So PoTistwindonskwan SpoTipwinkaToy Sho TiShda Shdo TiSha Stoy Sho SpeStwin Shdo TiShati Stoy Sko PoTistensen SpoTidatiToy Rko Shdo TiSha Stoy

So So So PoTiskaskwinshdasko n SpoTiseshdaToy Sho TiKa Shdo TiSha Stoy Sho PoTistwinstenstwan SpoTistwanToy Shdo TiShdati Stoy Sho So PoTisonskon SpoTishdashwinskenT oy Sho TiRka Shdo TiSha Stoy Sho Sey PoTistensen SpoTistaskeToy Shey Ko So PoTisten SpoTipwinkaToy Sho TiRka Shdo TiSha Stoy Sko PoSpesten SpoTisekatiToy Rko Stey Shdo TiSha Stoy

Sey So So PoTiskaskwinshdasko n SpoTishdasenskonToy Sho TiSasa Shdo TiSha Stoy Sho Ko SoTistaske ShoTisapa ShdoTishaStoy Sko Tirkerko Shdo TiSha Stoy Shdey Po TiStwinstenstwan Spo PoTistenshdasken SpoTistatiToy Toy Stey

Sey PoTikashwin SpoTisetiskenToy Shey So Ko PoTipwinti SpoTisentiToy Sko Po TiSpwinsen SpoTisentiToy Rko Sho TiKarka Shdo TiSha Stoy Stey

Sey Ko PoSpeskonstwan SpoTidonsponToy Sko PoSpeskonstwan SpoTidonsenToy Rko Shey TiDonspontehpon Stey


♦ Deux Cent Seize Mots :

Il en est de notre place
Assis autour du feu
Incessamment nous ressasse
A leur lueur, leur yeux
Nous, faire un vœu
Douze mots bleus
Profonds, silencieux
Pour la transe secrète
Des âmes complètes
Idylliques muettes
Cristallisent nos vides
Dessinent la danse des sphères
Façonnent notre chrysalide
Tourne le ciel, la terre
Qui agite l'air
Tord la pierre
Jaillit la lumière
Puis ronge le fer
Assemble, rompt
Enfante la mer
L'eau nourrit la plaine
Et crée la graine
Unit les feuilles et le vent
Aligne les branches du chêne
La forêt s'étend
Magnifique, émerveille
Sous la chaleur du Soleil
Accroche solidement
Colore le monde blanc
Ésotérique enterrement
Les pas font trembler la flore
Animent la fleur des champs
Renouveau, l’œuf éclore
Aiguisées, coule le sang
Comme une cigale
Dans notre théâtre
Le monde animal
Là hyène devient lion
Devient la patte
Enfin papillon
Nous fument bien avant naître
Nous serons après la mort
Retarde la crûe tempête
Qui se renforcera encore
Dors, ferme les yeux
Inhale la nuit
Devient ce que
Ton esprit voit
Souffle la vie
Transforme-toi
Deux cent seize mots
Pour notre sacrifice
Perle rouge larmoyant
Jette les feuilles dans le vent
Pour notre renaissance
Succédant au noir silence
Émergera, verte essence
Printemps intemporel
Une pensée éternelle
Se poursuit dans le ciel


♦ Chromosome et Datura :

Il est une vie, terrible, horrible
Où chaque seconde, plus moribonde
Ressasse l'instant, présent, absent
Du sombre monde.
Notre valet, sage et dévoué
Proposa son aide, humble remède
Pour chasser l'ennui, peindre la nuit
La porte cède.

Immobilisme et mouvement
Dans un terrible acharnement
S'affrontent avec fracas
Se dérobent devant moi.
Ils mélangent leurs humeurs
Et échangent leurs couleurs
Comme Chromosome et Datura
L'un trône dans de beaux draps
Attend ses proies perfidement
Et les piège en brillant.
Et puis l'autre valet
Toujours voulant aider
Se fraye un chemin
Parmi de cruelles mains
Écrit une symphonie
L'orchestre de la vie.

Qui a gagné, gloire et trophée
Un riche lendemain, sombre dessein
Et qui a perdu, déçu, vaincu
Un jeu en vain.
Devrais-je rester un prisonnier
Détacher mes bras, vil apparat
Nouer des ficelles, couper mes ailes
Pourquoi ?

Des loups-garous, des araignées
Et créatures endiablées
Leurs yeux qui brillent dans le noir
Chuchotent les ombres et les cauchemards.
Démystifie l'impondérable
Jusqu'à compter les grains de sable
Amène à lui l'étrange idée
D'avoir pu se tromper
Se rappelle de la chance
D'être entré dans la danse.
Et puis, l'autre valet
Qu'on avait oublié
Des souvenirs apporte
Cachés derrière la porte
Un monde de plaisirs
Le pire est à venir.

Qui aurait cru, souvenir déchu
Cette vision de rêve, ultime trêve
Afin d'oublier, se réveiller
Le vent se lève.
Il est une vie, terrible, possible
Remplie d'imprévu, inattendu
Où trône l'étrange, même le monde change
N'en parlons plus…

Hors ligne SoundBastoss

  • open your mind.......
  • VIP
  • Habitué
  • ***
  • Messages: 671
  • 214 points
21 novembre 2017 à 11:37:24
hello voek!!  :salut:
aucun commentaire???  :doh:
je suis vraiment étonné!!  apparemment je suis le premier!    :lol5:
bien, comme a ton habitude c'est un super taf que tu as produit donc tu as tout mes respects
bon je ne vais pas détailler chaque morceau mais plutôt donner un avis global.

alors j'ai beaucoup aimé cet album!  c'est varié ,harmonieux, il y a de très belle sonorité ,il y a un savoir faire et ça s'entend!
quel talent!  j'aimerais tant être aussi polyvalent .
c'est bien écrit,c'est bien chanter, a l'écoute on a l'impression que ça était un vrai jeu d'enfant pour toi.

chromosome et datura est génial!!  je pense que c'est ma préférée avec deux cent seize mots)
franchement que dire de plus?  je n'aurais aucune critique constructive a te faire part désolé.
comme c'est pour moi infaisable je trouve ça super balèze !!
bravo a toi!! et a tous ceux qui ont collaboré sur ton album!
a très bientôt!!  :++:

Hors ligne Felknia

  • Goulougoulou
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 6330
  • 452 points
21 novembre 2017 à 11:43:49
Un commentaire rapide avant un commentaire complet

J'aime le piano de Communicating with you

Je suis très fan de abuela conmigo je l'écoute régulièrement

Pareil pour SATOR

POTRSCHISCHEN SWCHEWENTEN est très intéressante également même si je la connais moins bien

216 Mots est l'une de celle auxquelles j'ai le moins accroché de toute ta carrière. Peut-être parce que je l'ai découverte tard.

J'adore Chromosome et Datura et ce sentiment est d'autant plus renforcé que j'en ai vu la création.

Promis je te fais un commentaire plus poussé ultérieurement.

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5708
  • 1158 points
21 novembre 2017 à 21:23:14
aucun commentaire???  :doh:
je suis vraiment étonné!!  apparemment je suis le premier!    :lol5:
C'est ce que je trouve dommage, c'est que les albums sont ce qui prend e plus de temps à faire et que ça devient la section oubliée du forum.

bien, comme a ton habitude c'est un super taf que tu as produit donc tu as tout mes respects
alors j'ai beaucoup aimé cet album!  c'est varié ,harmonieux, il y a de très belle sonorité ,il y a un savoir faire et ça s'entend!
quel talent!  j'aimerais tant être aussi polyvalent .
Merci à toi !

c'est bien écrit,c'est bien chanter, a l'écoute on a l'impression que ça était un vrai jeu d'enfant pour toi.
Jeu d'enfant je ne pense pas. J'ai pas eu de difficultés dans la réalisation technique car je sais ce que je veux faire dans ma tête à l'avance. Le tout s'est fait naturellement. Ce qui a été dur, c'est de trouver les autres interprètes !

chromosome et datura est génial!!  je pense que c'est ma préférée avec deux cent seize mots)
franchement que dire de plus?  je n'aurais aucune critique constructive a te faire part désolé.
comme c'est pour moi infaisable je trouve ça super balèze !!
bravo a toi!! et a tous ceux qui ont collaboré sur ton album!
a très bientôt!!  :++:
Merci encore à toi !



J'aime le piano de Communicating with you
Oh y'a pas de piano. C'est quoi qui y ressemble ?

Je suis très fan de abuela conmigo je l'écoute régulièrement

Pareil pour SATOR

POTRSCHISCHEN SWCHEWENTEN est très intéressante également même si je la connais moins bien
Merci à toi ! Ça fait plaisir !

216 Mots est l'une de celle auxquelles j'ai le moins accroché de toute ta carrière. Peut-être parce que je l'ai découverte tard.
Pourtant elle a été quasiment entièrement refaite ! Après elle est assez différente de ce que je fais d'habitude.

J'adore Chromosome et Datura et ce sentiment est d'autant plus renforcé que j'en ai vu la création.
Ça change quoi à ta perception de voir la construction du morceau ?

Promis je te fais un commentaire plus poussé ultérieurement.
Cool !

Hors ligne Felknia

  • Goulougoulou
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 6330
  • 452 points
21 novembre 2017 à 21:32:56
Citer
Oh y'a pas de piano. C'est quoi qui y ressemble ?

Rien, je l'ai encore confondue avec Est-il vrai que nous courons sous la pluie...

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5708
  • 1158 points
21 novembre 2017 à 21:37:47
Oh, ça m'apprendra à sortir deux morceaux un jour de suite et dans la même tonalité !

Hors ligne Masdenove

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • 6 points
13 décembre 2017 à 02:21:11
Bonsoir Voekoevaka,

Je pense qu'il a été primordial d'être passé par ta présentation avant d'écouter ton album ne te connaissant pas. Tu as un univers bien à toi est c'est assez impressionnant, le milieu autistique et schizophrénique, ça me connait, je sais pas si c'est toujours d'actualité, mais je me base sur ta présentation, je suis pas allé te stalker jusqu'au bout du monde :)

C'est une découverte pour moi cette musique, je ne pense pas qu'on puisse lui étiqueter un style particulier, ça fait pensé à... du celtique/fantastique/tribal, et bien d'autres choses.

La langue est très belle, ça m'a fait pensé au Portugais avec tout les "sh" prononcés, au langage elfique et légèrement à l'arabe. J'ai une préférence pour les voix féminines aux voix masculines dans cet album.

Mes préférés ou plutôt les plus marquantes des musiques sont : PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy, particulièrement avec le moment ou ça "s'emballe" à 08:56, c'est assez intense et beaucoup d'espoir, la trompette est vraiment belle. Et Sator Arepo Tenet Opera Rotas.

J'aurais aimé te faire un commentaire plus constructif mais j'ai fait ça à chaud après une grande et plusieurs petites écoutes, il y a tant à dire, on parle d'un monde entier, donc je m'y perd facilement avec mon cerveau primaire d'homo sapiens, et il est un peu tard.

Je pense réécouter ça à froid demain. Salut  :salut:

En ligne Voekoevaka

  • Radio Manager / Meri Jaan
  • Administrateur
  • Honorable
  • *****
  • Messages: 5708
  • 1158 points
13 décembre 2017 à 15:06:30
Je pense qu'il a été primordial d'être passé par ta présentation avant d'écouter ton album ne te connaissant pas. Tu as un univers bien à toi est c'est assez impressionnant, le milieu autistique et schizophrénique, ça me connait, je sais pas si c'est toujours d'actualité, mais je me base sur ta présentation, je suis pas allé te stalker jusqu'au bout du monde :)
Je suis pas entièrement dans ces milieux, c'est juste une tendance qui existe chez moi. Sinon effectivement, beaucoup de clés pour comprendre la musique sont dans la présentation.

C'est une découverte pour moi cette musique, je ne pense pas qu'on puisse lui étiqueter un style particulier, ça fait pensé à... du celtique/fantastique/tribal, et bien d'autres choses.

La langue est très belle, ça m'a fait pensé au Portugais avec tout les "sh" prononcés, au langage elfique et légèrement à l'arabe. J'ai une préférence pour les voix féminines aux voix masculines dans cet album.
Je ne cherche pas à reproduire un style particulier, mais plutôt à prélever dans beaucoup d'horizons des éléments qui peuvent fusionner pour adresser un message.

Mes préférés ou plutôt les plus marquantes des musiques sont : PoTistwinstenstwan SpoTiskwinToy, particulièrement avec le moment ou ça "s'emballe" à 08:56, c'est assez intense et beaucoup d'espoir, la trompette est vraiment belle. Et Sator Arepo Tenet Opera Rotas.
Merci à toi pour ces retours. Effectivement, ce moment de trompette est conçu comme étant un instant de consécration

J'aurais aimé te faire un commentaire plus constructif mais j'ai fait ça à chaud après une grande et plusieurs petites écoutes, il y a tant à dire, on parle d'un monde entier, donc je m'y perd facilement avec mon cerveau primaire d'homo sapiens, et il est un peu tard.
C'est déjà un commentaire pas mal constructif ! En tout cas, merci à toi pour ton passage !

 

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • RossProd Hier à 18:48:46
  • :lol:
  • allez tu t'es bien battu, j't'offre Dj Play music en guise de récompense
  • denisluz Hier à 18:49:35
  • merci ,salut.
  • RossProd Hier à 18:49:50
  • Salut Denisluz
  • dot.musique Hier à 19:57:06
  • Hello
  • asnaise Hier à 21:17:48
  • Yo! j' ai bien kiffé ton truc d' hier dot
  • Ça fait un peu vide sur le début, mais c' est bon.
  • KeeZy Money Hier à 21:22:27
  • Hello Asnaise
  • J'aime bien la mélodie
  • Mais la sorte de Snare sonne bizarre
  • dot.musique Hier à 22:56:51
  • P'têtre bien que la le snare est pas top, en effet.
  • asnaise Hier à 22:58:41
  • Ça ne me dérange pas plus que ça, je trouve qu' il y a un vide sur le piano au début rien de plus.
  • dot.musique Hier à 23:01:36
  • C'est une ébauche. En général je commence un truc et 2h plus tard ça n'a rien à voir. Les accords et le style étaient bine différents au début. Et avant que je termine une compo ça peut encore beaucoup changer. J'avais des doutes sur les accords et la mélodie.
  • *bien
  • Voekoevaka Aujourd'hui à 09:32:09
  • Hey ! Un p'tit passage ?

*Derniers Commentaires

*Messages Récents