* Bienvenue sur FruityClub.net !

Le FruityClub.net est le site des utilisateurs francophones du logiciel de Musique Assistée par Ordinateur FL Studio développé par la société Image Line. C'est une association à but non lucratif qui a pour ambition de rassembler les utilisateurs de FL Studio dans un esprit d'échange et de partage des connaissances.

Ici vous pourrez partager vos créations, vos conseils, vos talents et créer de la musique à plusieurs. Tutoriels pour apprendre, Ressources en tout genre, Forum pour discuter et s'entraider, Compos à télécharger, écouter et critiquer, le FruityClub est un lieu d'entraide, de partage et de création !

Le FruityClub est un site, mais une de ses parties les plus vivantes est son Forum, venez y faire un tour, présentez-vous, discutaillez entre créatifs et venez y trouver la solution à vos problèmes !

*RADIO SMOOTHIE, LA PLUS FRUITEE DES RADIOS !


Il est temps de vous annoncer l'arrivée de la Radio Smoothie ! Notre Fruityclub préféré regorge de compos de tous styles et de tous genres, un grand nombre d'entre elles méritent d'être écoutées plus régulièrement et de faire partie de la culture de notre site.

Vous pourrez y écouter les compos du Fruityclub 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et la trouverez sur le côté droit entre le bloc "Mon Compte" et le bloc "Devenir Vip ?". Cliquez sur la flèche sur la gauche. Pour la fenêtrer afin que celle-ci puisse continuer à jouer lorsque vous changez de page, il suffit de cliquer sur l’icône  appropriée.

Pour l'instant, la programmation jouera des playlists de compositions de 8 heures à minuit, et une sélection aléatoire de compositions pendant la nuit. Le mardi et le jeudi vous pourrez entendre des interviews, à 10h, 16h et 22h.

Venez participer à son contenu sur les prochains topics dédiés !

*Quoi de neuf ?

Felknia
Ce Teuf-teuf club a été une superbe expérience ! On était en effectifs réduits mais on ne s'en est pas moins éclatés ! Voici quelques photos prises dans la jungle de la soirée. . . Ainsi qu'un petit aperçu du before et de l'after tout aussi sympathiques ! LES PHOTOS C'EST PAR ICI Et voici deux vidéos prises dans le feu de l'ambiance, avec un Carl dévergondé, un Felknia déchaîné qui pousse la chansonnette aux côtés de Voekoevaka. Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay Lay ! Carl : C'est ça qu'il fait Koala ? Felknia : Ouais ! Carl : Mais c'est vachement bien ! Tous : LALALALALALALALALAL ALALA
Voekoevaka
♦ La section des compositions occupe une place centrale sur le FruityClub. Et s'il y a quelque chose à ce propos qui revient souvent en tant que sujet de conversation dans le forum, ce sont les commentaires. Beaucoup se plaignent de ne pas en avoir assez, d'autres en sont avares. La politique du site, avec le système de points (que je trouve bien fondé même si il peut faire penser à une forme de flicage) oblige à commenter pour partager sa propre musique, et, comme le fait de vouloir parler de sa personne et d'exposer son art au grand public est très présent dans l'air, on retrouve souvent des membres qui ne commentent que dans le but de poster leurs propres compositions. Cela donne lieu à un grand nombre de dérives, dont les pires sont des commentaires de quelques mots, sans réel message, l'auditeur n'ayant pas écouté la composition jusqu'au bout des fois même ! Je me permet donc d'écrire un guide afin de redonner au commentaire la place qu'il mérite, en espérant qu'il sera lu par beaucoup d'utilisateurs du site. 1 - Le commentaire, c'est quoi ? ♦ On associe souvent le mot "commentaire" à un exercice que les étudiants en littérature connaissent bien : le commentaire composé. Celui-ci, globalement, consiste à parler d'un objet d'art, généralement un texte ou un extrait de texte, et le but étant de confronter la vision de l'auteur avec celle du commentateur, pour répondre à une problématique, dans un raisonnement structuré et argumenté. Il appartient donc à la lignée des processus créatifs, tourné vers la découverte et l'introspection. ♦ Sur le FC, cette vision du commentaire est valable : on peut essayer de déterminer la sensibilité du compositeur, d'analyser le message du morceau de musique, et d'utiliser l'argumentation pour dégager certaines conclusions à propos de celui-ci. Mais sur ce site, il y a de nombreuses autres utilités au commentaire, et ce sont celles que la plupart reconnaitront : exprimer ses ressentis, et puis, comme on est sur un site d'entraide où la plupart des membres sont amateurs, critiquer les aspects techniques. C'est d'ailleurs ces deux points là qui ont été évoqués dans la page "Qu'est ce qu'un commentaire constructif" d'Amandine, vers où pointe d'ailleurs un lien présent dans l'onglet de réponse sur la section des compositions. Heureusement, je ne vais pas redire ce qui est écrit dans ce post, mais je vais apporter une vision totalement complémentaire. Mais c'est sur les premiers aspects - argumenter et analyser - que je vais vouloir m'attarder, car, à long terme, ils peuvent avoir de nombreux effets positifs sur le commentateur, que ce guide va essayer de dévoiler et d'expliquer. ♦ Il y a aussi un autre adage sur les commentaires qui est souvent diffusé sur le site : beaucoup commenter permet de recevoir beaucoup de commentaires en retour. Cela fonctionne, mais vraiment à très petite échelle. Dans mon cas, je commente beaucoup dans des styles étrangers, mais c'est souvent la même bande d'habitués que je retrouve sur les commentaires de mes propres compositions. Commenter avec soin est surtout un exercice qui permet de se mettre en face de sa propre compréhension de la musique, et c'est donc plus utile pour ses propres compos que pour ses commentaires que l'on recevra. 2 - Que permet le commentaire ? ♦ Premièrement, je ne vais pas cacher que le commentaire est quelque chose qui apporte du positif à l'auteur de la composition : - Déjà, recevoir des commentaires permet de titiller son égo en apportant une petite dose d'auto-satisfaction, et donner l'impression d'exister en voyant son travail écouté et analysé. Une félicitation de la part du commentateur peut par exemple offrir une journée plaisante à l'auteur, alors que des reproches peuvent le motiver à reprendre le travail. - Ensuite, les commentaires sont l'occasion de recevoir des retours techniques sur sa composition, que ce soit en terme de mixage, de solfège, que de rendu sonore ou de références culturelles même. Dans un site ou beaucoup sont là pour s'améliorer, il ne faut absolument pas négliger cette fonction du commentaire. N'hésitez pas à relever le panoramique des instruments, leurs fréquences, la quantité de réverbération utilisée. - Enfin, venons en au plus profond. L'auteur de la composition peut vérifier à travers les commentaires si le message qu'il a voulu transmettre est bien passé chez les auditeurs. C'est ce que l'on peut vouloir chercher dans des commentaires lorsque l'on a déjà une bonne expérience de la musique et que l'on est plus limité par les aspects techniques. Par exemple, si on fait une compo qui parle d'un voyage en Islande, alors que dans les commentaires, on retrouve des récits de jeux de cartes, on peut essayer de comprendre ce qu'il s'est passé dans le processus de construction pour créer ce décalage. Mais la différence des perceptions peut aussi être une chose amusante. Comment satisfaire ces points avec un commentaire ? C'est simple : parlez de votre ressenti, de votre interprétation dans vos commentaires. Mentionnez aussi les aspects techniques en apportant si possible des solutions aux problèmes, s'il y en a. Enfin, adoptez un argumentaire qui fera comprendre au compositeur ce que vous voulez dire. Tout cela est déjà dit dans le post d'Amandine. Si l'auteur de la composition se retrouve dans les commentaires qu'il reçoit, alors il pourra considérer son travail comme réussi en terme de partage, et sera gratifié de retrouver sa vision du monde dans les pensées des autres. ♦ Deuxièmement, le commentaire est prolifique d'un point de vue artistique. Dans la confrontation entre deux mondes de création que sont les cerveaux du compositeur et du commentateur, de nombreuses idées peuvent germer lorsque l'on en s'applique à commenter, pour chacun : - Que le commentateur apporte des solutions pour pallier aux manques de la composition peut faire naître chez le compositeur de nouvelles idées. Par exemple, lorsque l'on fait remarquer à un compositeur que sa musique n'a été construite que sur une boucle, il peut alors se poser la question de comment faire apparaître plusieurs thèmes, comment réaliser des transitions, comment créer des variations, et appréhender d'autres manières de composer, comme sortir de la boucle. - Mais c'est surtout chez le commentateur que le commentaire peut révéler de nouveaux horizons musicaux. En effet, commenter permet de découvrir le style de quelqu'un d'autre, de découvrir des arrangements nouveaux, voire même des nouveaux instruments ! On peut découvrir un nouvel accord dont on avait pas soupçonne l'existence jusqu'à maintenant, ou une sonorité qui nous plait particulièrement. Qui n'a jamais été inspiré par une musique existante pour construire son propre style dessus ? En plus, les artistes d'ici sont accessibles, donc il n'y a pas mieux pour échanger et apprendre des nouveaux procédés musicaux. Donc, l'acte de commenter, quand il est réalisé avec une bonne analyse des compositions, peut être une source d'inspiration immense : soyez à l'affut de chaque aspect, de la structure des musiques, des instruments utilisés, des procédés de mixage ! Faites plusieurs écoutes, espacées d'autres activités pour retrouver de nouveaux points de vue. Qui sait si vous les utiliserez des recettes du compositeur dans vos prochaines créations ? Disposer d'une grande palette d'idées possibles vous aidera à mieux trouver comment construire vos compositions, à trouver une solution plus adaptée aux problèmes que vous vous posez, ou même trouver la solution qui vous paraît comme une évidence. ♦ Troisièmement, commenter de manière assidue est un outil extraordinaire pour vous développer vous même : - Comme j'ai dit dans le point précédent, analyser la musique vous donnera une palette d'idées possibles. Mais en allant explorer de nouveaux univers, vous trouverez parmi ces idées celles qui correspondent le plus à vos goûts. Trouver ce qui entre en résonance avec votre idée de la musique vous permettra de mieux affirmer votre style, et de construire votre propre univers musical à long terme. Peut-être que la trap n'est pas forcément votre truc après avoir entendu de la valse-musette ! - Se soumettre à la tache de chercher une argumentation pour chacun de vos propos dans vos commentaires vous donnera un meilleur esprit critique. Par exemple, on peut essayer de comprendre, en utilisant les outils psychologiques, ou les notions de solfège en sa possession, pourquoi telle transition à un effet si marqué dans l'émotion dégagée. De plus, ladit esprit critique vous sera utile afin de mieux réfléchir à vos propres compositions, à mieux vous analyser vous même pour trouver des solutions qui vont faire passer efficacement vos impressions. Mais c'est aussi une chose utile dans toute la vie. - Enfin, c'est carrément votre art qui sera gratifié par votre assiduité à commenter. Découvrir le sens de ce que font les autres vous délivrera des messages. Bien commenter vous aidera à les entendre, mais aussi, en structurant votre pensée, cela vous aidera à mieux construire le votre. Si vous comprenez qu'un compositeur utilise les codes du dubstep dans des mixtapes house pour exprimer sa joie de vivre, alors vous aurez sans doute l'idée d'étaler votre spleen en augmentant la distorsion de votre basse. Donc, posez vous des questions sur ce que vous écoutez, et puis essayez d'y répondre de manière précise et argumentée. En décryptant les autres, c'est vous même que vous construisez. N'ayez pas peur d'aller au fond des choses et de remettre tout en cause. Puis retournez ces questions sur vous, sur le fond de votre pensée et sur la manière de l'exprimer. C'est dans l'interaction que les avis évoluent, alors commentez jusqu'à sentir votre propre vision du monde entrer en contact avec celle du compositeur. 3 - Que conclure ? ♦ Commenter, ce n'est pas que donner aux autres un message qui va les occuper un peu, en bien comme en mal. Cela peut être aussi être pour vous, un outil pour vous construire un véritable esprit critique, mieux comprendre vos goûts et faire évoluer votre vision du monde. Ce n'est pas pour rien que l'on donne cet exercice dans les classes ! Le commentaire est alors bénéfique pour tous : le compositeur, le commentateur, mais aussi ceux qui liront le commentaire et qui attraperont un peu de votre sensibilité et votre argumentaire, et enfin le site, qui en sera que plus vivant. Vous avez la chance de pouvoir commenter une montagne de compositions et d'échanger avec des artistes accessibles. Saisissez alors cette chance au lieu de prendre cela pour une corvée, car vous progresseriez beaucoup si vous laissez de l'importance à vos commentaires. Voilà, ce guide est à présent terminé. N'hésitez pas à le relire à plusieurs moments, espacés, pour donner plus de profondeur et de matière à cos commentaires. Parmi les recettes que j'ai données, il y en a à tous les niveaux, et donc relire vous permettra de s'approprier des nouvelles, en phase avec votre évolution.
Quasar
Présentation         Le FruityClub a décidé de dépoussiérer la chaîne Youtube dans le but de donner de la visibilité à vos compositions. A l'image des chaines promotionnelles actuelles (MrSuicideSheep, Diversity, UKF) nous allons promouvoir les meilleures tracks du forum.     Ce sera donc aux travers des réseaux sociaux : Youtube, mais aussi Facebook et Soundcloud que nous partagerons les créations qui auront retenu notre attention, au rythme d'une publication par semaine. Comment soumettre ma composition ?     Il suffit de compléter ce formulaire en ligne :     Nous ferons donc une sélection qui viseras à faire ressortir les talents du FC sans pour autant mettre en avant un genre en particulier mais plutôt la diversité que renferme le FC.     Nous vous demandons ainsi de ne pas proposer trop de titres à la fois, seulement ceux dont vous êtes le (la) plus fier(e). La chaîne doit de proposer du contenu de qualité et pour cela nous nous devons d'exiger un bon mixage .
Felknia
Le saviez vous ? Le FC dispose d'une page Facebook officielle. N'hésitez pas à vous y abonner, on y publie quelques news, et en général c'est là qu'on se retrouve quand le site est down ! C'est par ici !
Amandine
Salut a tous! Les Admins et Modos sont fatigués de devoir rappeler à certains d'entre vous que l'on est sur un site d'échange. Echange ça veux dire qu'il faut donner pour recevoir. En d'autres termes, si vous souhaitez des com' constructifs, il faut en donner. Qu'est ce qu'un com' constructif ? C'est un commentaire dans lequel vous exprimez ce que vous ressentez de la musique. Au niveau des émotions par exemple (mélancolie, tristesse, joie, bonheur, bref peu importe. . . ) : Hey ! La compo est très belle, mais l'humanisation du saxophone n'est pas à la hauteur. Déjà, son son est étrange, surtout dans les aigus, et les articulations sont très saccadées. Les pads procurent une ambiance astrale et le saxophone solitaire nous amène sous un pont dans un décor mélancolique du New York des années 30. On se sent distant des problèmes du monde avec ça. Puis s'entame un final avec le Rhodes qui intervient, toujours timide, mais joli. Sur mes bonnes vieilles enceintes style Windows NT, le mixage passe très bien et la mise en retrait du saxophone ne me dérange absolument pas. Au contraire, elle accentue l'impression d'espace ! Elle dit quoi, la voix ? Voici un com' typiquement tourné vers l’émotion (donc pas spécialement technique). Pas besoin de faire un roman sur le mixage si vous savez pas de quoi il s'agit ! Mais tout le monde a des oreilles et est donc capable de s'exprimer sur la qualité sonore! (enfin je crois!) Si vous êtes plus technique vous pouvez écrire[ un truc plus technique, plus axé sur le mixage, le mastering, ou le placement des instruments: Salut! Les delays sont très sympas. par contre le rimshot en permanence en contretemps c'est pas facile. il lui manque aussi de la reverb. d’ailleurs un rimshot c'est une caisse claire et le batteur a le droit de taper au centre de celle-ci j'aurais mis plus de rondeur à la basse avec une forme d'onde plus travaillée et un filtre. dans l'ensemble ça manque quand même pas mal de reverb. Le son fait un peu brut de décoffrage. Le kick manque d'harmonique. Un peu de medium pour le démarquer serait bienvenu. L'ensemble charley, cymbale manque aussi de puissance. Si vous le souhaitez vous pouvez mixer les deux  . Quoi qu'il en soit on vous demandera environ 2 ou 3 lignes suivant le contenu de celles-ci. Les trucs du style: " " " c'est trop cool " " c'est pas bien " " peut mieux faire " " " et autre trucs qui veulent rien dire seront systématiquement modérés. Modérés ça veut dire quoi ? Que votre compo, que vous aurez posée en "volant" des points (en spammant! ce qui est interdit par le règlement du forum que vous avez accepté en vous inscrivant! ICI ) sera supprimée, jusqu’à modification de vos commentaires. Nous serons alors obligés de vous surveiller, vous empêchant de poster un commentaire sans que celui-ci ne soit revu par les modérateurs avant sa publication, ce qui est on vous l'accorde très désagréable. Si vous êtes modéré, pas de panique ! Votre musique n'est pas perdue! On la garde au chaud ! Vous aurez quand même un avertissement (suivant l'humeur du modo : vous lui donnez du boulot supplémentaire et donc il ne le verra peut-être pas d'un bon oeil) , mais celui-ci disparait assez rapidement ! Par contre pour que votre musique réapparaisse dans la file des compos il faudra être un peu plus constructif ! Pour se faire vous avez accès à tous vos commentaires dans : mon profil > infos du profil > voir les contributions. Une fois que vos messages sont modifiés, vous pouvez contacter un modo ou un admin, par MP ou sur le Chat. Inutile d’être désagréable (ça risque de jouer contre vous !) demandez si votre compo peut être rétablie. Si vos coms ont été modifiés alors elle sera remise en ligne. Voila je pense que j'ai fait le tour du problème. . . et j’espère qu'il n'y en aura plus !  Cette mesure est provisoire le temps que l'on trouve un moyen de vous forcer (c'est quand même malheureux d'en arriver là nan ?) à écrire des messages constructifs. Bien entendu ceci ne vous concerne pas si vous étiez déjà constructifs et fairplay avant, si jamais vous avez un doute sur la façon de bien faire un commentaire, si vous vous demandez si votre commentaire est suffisamment rédigé, n'hésitez pas à nous solliciter : nous vous aiderons, on est quand même pas des monstres Et inspirez vous des autres commentaires sur le site ! Des commentaires constructifs donneront une bonne image de vous aux autres, même si ils sont négatifs (merci de ne pas l’envoyé de message privé pour me dire que vous ete pas content )

*Dernières Ressources

Felknia
https://soundpacks. com/free-sound-packs/big-whites-kit/
Pateus
Sorti du laboratoire d'Oblivion Sound Lab ,voici le VstFx gratuit "OSL Chorus" Parfois ,les plugins gratuits ne sont pas très bon ou font juste ce qu'il doivent faire, mais ce plugin est réellement bien et gratuit ! C'est ce genre de plug-in que vous devez télécharger et en gardez une sauvegarde sur HD externe pour être sûr de ne jamais le perdre! Il mérite fièrement un 10. Visuellement il est sobre mais à l'interieur il tourne comme une horloge OSL Chorus est modeler selon le Chorus du Juno 60’s . Il produit de riche et larges choeurs qui sont parfaits pour améliorer les synthétiseurs secs. Mais il résonne également bien sur les guitares ,basses et autres instruments. Dans sa configuration par défaut OSL Chorus émule l'unité originale , mais des paramètres réglables vous laissent composer des choeurs personnalisés qui s'étendent de subtile à extrême. OSL Chorus fonctionnalités : ° LFO rate et profondeur réglables ° Décalage de retard réglable, OSL Chorus dispose de deux lignes de retard, une est mappée sur le canal gauche et l'autre sur le canal droit ° filtre passe-bas pour contrôler la lbrillance des choeurs ° contrôle séparé du dry et wet pour un niveau de mix précis ° tous les réglâges peuvent être automatisés par Fruity-Loops ° Supporte stereo-à-stereo et mono-à-stereo . ° Compatible avec les hôtes 32 and 64 bits OSL Chorus est en téléchargement libre pour windows et mac en VST 32 et 64 bits ainsi qu'au format plugin AU . écoutez ici : [soundcloud. com/oblivionsoundlab/osl-chorus-rhodes] Plus d'information et téléchargement à : Oblivion Sound Lab / OSL Chorus
carnicera
Bonjour voici un VST effet Multi-Filter/Delay plutôt pas mal et un effet distortion que je trouve un peu moyen et tous les deux gratuit. Anaesthesia Distortion effect : ?id=0BwCWH4q_f79jd0FPUUxKMzkzT1E Neviah – Multi-Filter/Delay : ?id=0BwCWH4q_f79jclFNYTMtZ2lpOWs
DeepaMonsta
Yop , y a quelques mois y a un gros artiste du dubstep bien bourrin qu'avait posté un sample pack bien sympa qui pourrait plaire à certain je pense, le pack de Code:Pandorum . Au menu ? Hé bien , de la bass , du kick , des grosses snares des familles , du choir et toujours plus de truc violent et dark ! Trêve de bavardage , voici le lien : ?t=310474484 amusez-vous bien  :rulaiz:
carnicera
Bonsoir donc voici, un lien pour un logiciel de fabrication de vst par contre, il vaut mieux parler anglais car moi j'ai pas tous compris.
carnicera
Bonjour, en cherchant sur plugin boutique, j'ai trouvé un vst multi-effet que j'ai adoré, en plus free enfin en partie. Mais je serais incapable d'expliquer son fonctionnement, alors je laisse kilohearts le faire. ?v=XCTdtNcB2eM En plus jusqu'au 28 décembre l'effet reverse snapin et gratuit, donc vite, vite faut en profiter. Alors il faut ouvrir un compte plugin boutique pour télécharger. Ici l'effet reverse snapin Ici snap heap et c'est 5 effets free Ensuite utiliser kilohearts installer, on va vous demandez une adresse mail pour enregistre le produit, et enfin c'est parti Et pour ceux qui veulent sortir la CB voici les effets qui manque, par contre les effets indiqué free sont déjà tous inclus dans l'installation donc pas la peine de les télécharger.

*Derniers Tutoriels

Alilox prod
Voici une belle suite de Plugins dont l'apparence peu attractive est opposée à leur puissance. ReaPlugs de REAPER, entièrement gratuits - ReaComp : compresseur ultra configurable et très obéissant (oui il aime ça :rulaiz:) - ReaXcomp : compresseur multibande, bandes illimitées) - ReaDelay : délai avec LP, HP et largeur stéréo) - ReaEQ : il affiche les notes correspondantes aux fréquences en direct, très obéissant et pas mal) - ReaFIR : merveilleux, 5 modes : EQ, Gate, Compresseur, Convolve L/R, et Subtract. Amusez-vous bien ^^) - ReaGate : un Gate ultra paramétrable - ReaJS : Wow ! Une centaine d'effets (délais, compresseurs, limiteurs, convolution, distortion, édition spectrale de noise, analyseurs, loop samplers et effets créatifs en tous genres. ) - ReaStream et ReaControlMIDI (que je n'ai pas utilisés)
JeanPhi
J'ai publié une version présentable de mon nouveau projet. Il s'agit d'un outil pour nous aider à construire des progressions d'accords dans une (ou des) gammes définie(s). Si vous trouvez des bugs, des choses à améliorer ou si vous avez des idées de nouvelles fonctionnalités, n'hésitez pas :++: >>>
ETHAN VAN GUARD
Salut tout le monde! J'ai commencé ma propre série de tutoriels sur les fonctionnalités de FL Studio. Je ne prévois pas de vous apprendre à mixer ou à "faire un son de basse monstrueux", je vous apprends purement et simplement à vous servir du logiciel. Voici le sommaire prévu pour l'instant : 0. 1 - Présentation des différentes zones de travail 0. 2 - Architecture et personnalisation du Browser 0. 3 - Architecture de la barre de contrôles 1. 0 - Le Channel Rack 1. 1 - Le Channel Rack : fonctions disparues! 2. 0 - Le Piano Roll : bases 2. 1 - Le Piano Roll : automations et paramètres des notes 2. 2 - Le Piano Roll : la Riff Machine 2. 3 - Le Piano Roll : Autres fonctionnalités de la boîte à outils 3 - L'utilisation de samples 4 - L'utilisation de synthétiseurs (software et hardware) 5 - La Playlist 6 - L'enregistrement audio et MIDI 7 - Les automations 8 - Le mixer 9 - Les effets (software et hardware) 10 - Le mode performance 11 - Utilisation de FL Studio avec d'autres logiciels ou objets Si cette série de tutoriels vous a plu, n'hésitez pas à le manifester à travers les likes, commentaires, partages, likes facebook ou abonnements! Merci de votre attention! Cette chaîne n'est pas monétisée, je ne gagne rien avec ces tutoriels, merci de ne pas les recopier sans mon avis!
Amandine
Yop all! :rulaiz: un petit tuto vite fait car bisarement dans la section tuto du fruity club il n'y a rien pour assigner un controleur a FL ou un VST. Alors deja on parle de quoi comme controleur. bah on parle de truc genre launchcontrol par exemple. un truc a vec plein de potards et de boutons qui ne servent qua bouger des potards et des boutons. . . :lol2: [size=18pt][color=orange]1 ) premier cas, l'interface de FL et les VST natif. l'avantage de ces derniers c'est qu'il sont assignable directement. pas besoin de passer par un un menu, celui qui s'ouvre directement permet d'assigner le potard virtuel, au reel. donc: 1) clic droit sur le potard pour faire apparetre le menu: [img] 2) cliquez sur "link to controller" 3) puis bouger le potard de votre controleur voilou! quand vous bouger le potard de votre controlleur, celui du VST (ou du mixer ou de Sytrus. . . . ou de tout ce qui sort de chez image line) Bouge!!! :rulaiz: [size=18pt][color=orange]2 ) second cas, vous voulez bouger un potard d'un VST externe (tout ce qui ne viendras pas de chez image line donc!) il faut donc passer par un menu en plus. plus precisement par le Browser (la partie a gauche dans FL) 1) ouvrir le menu plugin option situer en haut a gauche de votre VST: [img] 2) selectionner "browse parametter". ceci ouvriras les paramettres assignable du VST dans le browser 3) dans mon exemple je vais assigner la saturation a mon controlleur. je bouge donc le potard sur le VST. ceci auras pour effets de mettre en surbrillance le paramettre dans le browser. 4) clic droit sur le parametre dans le browser, puis comme pour les VST natif, "link to controller" 5) bouger le potard de votre controleur. . . et voilou! :rulaiz: [hr] pour sauvegarder une assignation, il suffit d'enregistrer votre "musique" (le flp avec l'assignation) dans les template de FL. moi j'enregistre dans le dossier "minimal" dans le dossier "empty"de FL: D:\Program Files (x86)\Image-Line\FL Studio 12\Data\Projects\Templates\Minimal\Empty ainsi vous la retrouverais dans "news from template" quand vous commencerais une musique :)
JIM-CB-EDM
Je voulais vous donner des informations concernant la chaîne basique utilisée en mastering EDM. Je vois déjà certains me dire « c’est du pré-mastering, le mastering c’est le glass-master, le pressage, etc. » Certes mais aujourd’hui avec l’avènement du numérique, le « pré-mastering » est devenu le « mastering ». C’est le terme employé par les professionnels simplement. [b]Pourquoi ces informations ? Je vois trop de mauvais conseils et c’est dommage. Et vous allez voir que faire du mastering pour de l’EDM n’est pas si compliqué. Mais en général les débutants rencontrent un souci : la track ne sonne pas aussi fort qu’une référence. Et si le débutant essaye de pousser le volume, il va trop dégrader le signal. Les raisons à cela sont multiples : - Mauvais mixage ; - Plug-ins non adaptés ; - Plug-ins utilisés dans le désordre ; - Plug-ins mal exploités ; - etc. [u][b]Comment doit être mon mixage avant le mastering ? Alors évidemment le mixage de votre track doit être bon (mais pas forcément parfait, en fait il ne doit pas l’être car il ne peut pas l’être). Mais qu’est-ce-qu’un bon mixage ? C’est un mixage qui sonne bien sur votre système d’écoute principal (monitoring ou très bon casque ou les deux). Un mixage qui sonne bien c’est un mixage où chaque son sera à sa place et dont le mélange n’entrainera pas une sorte de « bouillie » auditive. Sans revenir en détails sur le mixage, tout ceci se fait grâce principalement à du nettoyage de fréquences, de la compression, de la reverb et à la bonne utilisation de l’image stéréo. Une balance des volumes sur chaque piste doit permettre d’assurer une bonne assise et une présence cohérente de chaque élément suivant une ou plusieurs références. En EDM on pratique aussi le hard clipping sur les pistes des instruments qui n’ont pas besoin de conserver des hauts niveaux sur les transients. Il suffit simplement de mettre un plug-in de hard clipping et de couper ce qui dépasse sans que cela change la perception du son. Ceci permettra lors des divers compression et maximisation d’être optimal. Le dernier point est vraiment très important. Ne tentez surtout pas de trop vouloir apporter de brillance, de chaleur voire même de basses dans votre track. Il faut laisser cette mission au mastering. On peut comparer cela à la photographie pour les connaisseurs. En photo, il est bon lors de la prise de vue d’équilibrer l’exposition (photo ni trop sombre ni trop claire) et de ne pas saturer trop les couleurs. Cela sera lors du développement numérique (ex : photoshop ou lightroom) que l’on va accentuer les couleurs, en atténuer d’autres et jouer sur le contraste, le bruit, etc. En audio, la production et le mixage c’est la prise de vue et le mastering c’est le développement. Je vais m’arrêter là pour la comparaison. Évidemment votre headroom doit être correct c’est à dire ne pas dépasser les -3dbFs. [u][b]Techniquement, que font les studios des mastering en EDM ? Si on devait retenir une chaîne de mastering EDM, on doit retenir celle-ci : - « Gluer » le mix ; - Mettre sous contrôle les fréquences du mix ; - Nettoyer le mix ; - Colorer et faire briller le mix ; - Apporter de la chaleur au mix ; - Maximiser le volume global du mix. Je vais maintenant passer aux détails techniques. Cela dit je ne vais pas détailler les paramètres et expliquer le paramétrage de chaque plug-in. Cela pourra faire l’objet d’un tutoriel séparé si demandé. [u][b]Gluer le mix Derrière ce terme un peu étrange se cache une première chose fondamentale à faire. Vous devez rendre votre mixage homogène. Il va falloir donner l’impression que tout sonne à sa place en donnant aussi le ressenti que tout sonne tel un ensemble. On va en fait lier le mixage. Pour cela, on va utiliser une compression légère (2:1) de type analogique. Je vous recommande donc de mettre le plug-in Duendo SSL Bus Compressor pour faire cela. [u][b]Mettre sous contrôle les fréquences du mix Le plug-in utilisé est le compresseur multibandes. En EDM, on va utiliser que 3 bandes sur le master : basses, mediums et aigus. La compression de chaque bande doit être légère avec une attaque au moins égale à la durée d’une croche (environ 100ms). L’idée est de garder intacts les transients du mix. Une fois la compression active , on va ajuster le volume de chaque bande de façon à se rapprocher au maximum de l’équilibre bass, medium et aigu que l’on souhaite. Utilisez un compresseur multibande de qualité comme celui de la suite Ozone par contre. Je sais que certains ont du mal avec la compression et encore plus avec la compression multibande. Si je trouve le temps, je vous donnerai une méthode simple pour cette partie. [u][b]Nettoyer le mix Assez classique mais il faut le rappeler. Il est important de vérifier qu’aucune sifflante ou fréquence désagréable soit présente dans le mix. Faites ce travail de soustraction avant de passer à la suite. Pour cela, l’EQ2 reste un bon plug-in. Mais pour plus de précision je vous recommande l’EQ Fabfilter. [u][b]Colorer et faire briller le mix C’est là où vous allez dégainer votre plus beau EQ. Oubliez celui de FL, il va trop faire ressortir son côté « digital » quand vous allez augmenter les fréquences. Je vous recommande donc l’Oxford Native EQ en mode 4 ou GML. La première chose à faire est de mettre un low cut à 30Hz. Ensuite, vous pouvez intensifier et réduire les fréquences qui vont amener votre mix à la perception spectrale souhaitée (comme d’habitude on se base sur une référence). Et vous verrez qu’avec cette EQ et en utilisant de larges facteurs Q, vous pourrez augmenter ou réduire des fréquences jusqu’à 3 ou 4db sans que le résultat paraisse extrême. Cela reste précis et acceptable. Les algorithmes derrière ce plug-in sont très performants. Pour ajuster encore plus précisément cette coloration, on peut aussi tenter une EQ M/S (en gros, on égalise ce qui est au centre séparément de ce qui est sur les côtés et inversement). Et pour finir, on va ajuster l’image stéréo à l’aide de plug-ins. Le bx-control de Brainworks est très utilisé pour cela en mastering. En général, on rend mono tout ce qui est en dessous de 150 Hz et on ajuste la largeur stéréo suivant une référence. On surveille aussi le vu-mètre de corrélation pour assurer une compatibilité mono (être en 0 et +1). [u][b]Apporter de la chaleur au mix Ici on va encore essayer de masquer ce côté musique par ordinateur. On veut apporter une touche analogique supplémentaire. Je recommande le très bon Oxford Inflator où il suffit juste d’augmenter l’effet pour obtenir un mix plus chaleureux. Selon votre mix et le sous-genre EDM, je vous recommande d’essayer une valeur d’effet entre 30 et 75%. Ce plug-in est vraiment magique dans le sens où y’a qu’un seul fader à monter ou descendre. [u][b]Maximiser le volume global[/u] Cette étape cruciale est incontournable aujourd’hui. La Loudness War oblige chaque producteur à amener du niveau au mastering au détriment d’une dynamique toujours plus petite. L’objectif est donc d’augmenter le volume en écrasant le mix mais sans que l’effet de saturation soit dérangeant. Ne vous inquiétez pas, il existe des plug-ins de limiteur très performants qui ont été conçus spécialement pour cela. En général, on utilise deux limiteurs mais pas n’importe lesquels. Le premier est le Oxford Limiter (décidemment cette série Oxford nous sert beaucoup en mastering). On l’utilise en Safe Mode, auto gain et auto comp actifs avec l’attack de 1ms (valeur max). L’astuce est cette attaque car elle est connue de tous les producteurs professionnels. On ne sait pas comment ni pourquoi mais quand on va augmenter le gain input, les transients du kick et des drums en général vont rester intacts. Notez le gain réduction ne doit pas dépasser environ 2. Votre mix doit danser sur ce vu-mètre. Ce premier limiteur doit vous réduire la dynamic range à environ 6 db (utilisez le TT Dynamic Range Meter pour le savoir). Mais on va devoir réduire la dynamic range à 5 ou 4 pour sonner aussi fort que les titres du commerce. Vous pouvez aussi tenter d’augmenter le paramètre enhancer, cela peut apporter encore de l’harmonie et de la chaleur dans le mix. On utilise un second limiter : le AOM Invisible Limiter G2. Ce dernier va pouvoir aller jusqu’à une DR de 4 ou 5 sans dégrader (de façon perceptible) le signal. Il suffit juste d’ajuster l’input gain et le tour est joué. Encore un plug-in magique. Je recommande aussi de mettre une limitation à -0. 3 db (idéal pour les conversions mp3, youtube, etc. ). Évidemment, oubliez le limiteur de FL pour le mastering. Et voilà ! Avec tous ces conseils vous devriez avoir un mix masterisé EDM similaire à ceux du commerce. Évidemment la qualité de producteur et de mixage en amont va aussi jouer énormément. Dernier conseil, jusqu’à l’étape de maximisation, comparer chaque effet ajouté en gardant toujours un volume identique. Car je vous le rappelle, si un effet fait sonner plus fort, cela va paraître meilleur. Or, c’est une fausse idée. Il faut toujours écouter l’effet ajouté en ayant un gain RMS identique. En général chaque plug-in dispose d’un make up gain ou output gain que vous pouvez baisser ou augmenter. Ce conseil est très important. Enfin, je sais que les plug-in que je recommande sont payants et très chers pour certains. Libre à vous de les acheter ou juste les essayer gratuitement en version d’essai. Ceux qui veulent les pirater, cela reste leur affaire. Car oui, ils sont tous « piratables ». En espérant que tout cela vous aide beaucoup, je vous souhaite bon courage.
Voekoevaka
♦ La section des compositions occupe une place centrale sur le FruityClub. Et s'il y a quelque chose à ce propos qui revient souvent en tant que sujet de conversation dans le forum, ce sont les commentaires. Beaucoup se plaignent de ne pas en avoir assez, d'autres en sont avares. La politique du site, avec le système de points (que je trouve bien fondé même si il peut faire penser à une forme de flicage) oblige à commenter pour partager sa propre musique, et, comme le fait de vouloir parler de sa personne et d'exposer son art au grand public est très présent dans l'air, on retrouve souvent des membres qui ne commentent que dans le but de poster leurs propres compositions. Cela donne lieu à un grand nombre de dérives, dont les pires sont des commentaires de quelques mots, sans réel message, l'auditeur n'ayant pas écouté la composition jusqu'au bout des fois même ! Je me permet donc d'écrire un guide afin de redonner au commentaire la place qu'il mérite, en espérant qu'il sera lu par beaucoup d'utilisateurs du site. [color=yellow][size=18pt]1 - Le commentaire, c'est quoi ? ♦ On associe souvent le mot "commentaire" à un exercice que les étudiants en littérature connaissent bien : le commentaire composé. Celui-ci, globalement, consiste à parler d'un objet d'art, généralement un texte ou un extrait de texte, et le but étant de confronter la vision de l'auteur avec celle du commentateur, pour répondre à une problématique, dans un raisonnement structuré et argumenté. Il appartient donc à la lignée des processus créatifs, tourné vers la découverte et l'introspection. ♦ Sur le FC, cette vision du commentaire est valable : on peut essayer de déterminer la sensibilité du compositeur, d'analyser le message du morceau de musique, et d'utiliser l'argumentation pour dégager certaines conclusions à propos de celui-ci. Mais sur ce site, il y a de nombreuses autres utilités au commentaire, et ce sont celles que la plupart reconnaitront : exprimer ses ressentis, et puis, comme on est sur un site d'entraide où la plupart des membres sont amateurs, critiquer les aspects techniques. C'est d'ailleurs ces deux points là qui ont été évoqués dans la page [url='est-ce-qu'un-commentaire-constructif-42251/]"Qu'est ce qu'un commentaire constructif" d'Amandine, vers où pointe d'ailleurs un lien présent dans l'onglet de réponse sur la section des compositions. Heureusement, je ne vais pas redire ce qui est écrit dans ce post, mais je vais apporter une vision totalement complémentaire. Mais c'est sur les premiers aspects - argumenter et analyser - que je vais vouloir m'attarder, car, à long terme, ils peuvent avoir de nombreux effets positifs sur le commentateur, que ce guide va essayer de dévoiler et d'expliquer. ♦ Il y a aussi un autre adage sur les commentaires qui est souvent diffusé sur le site : beaucoup commenter permet de recevoir beaucoup de commentaires en retour. Cela fonctionne, mais vraiment à très petite échelle. Dans mon cas, je commente beaucoup dans des styles étrangers, mais c'est souvent la même bande d'habitués que je retrouve sur les commentaires de mes propres compositions. Commenter avec soin est surtout un exercice qui permet de se mettre en face de sa propre compréhension de la musique, et c'est donc plus utile pour ses propres compos que pour ses commentaires que l'on recevra. [size=18pt]2 - Que permet le commentaire ? ♦ Premièrement, je ne vais pas cacher que le commentaire est quelque chose qui apporte du positif à l'auteur de la composition : - Déjà, recevoir des commentaires permet de titiller son égo en apportant une petite dose d'auto-satisfaction, et donner l'impression d'exister en voyant son travail écouté et analysé. [i]Une félicitation de la part du commentateur peut par exemple offrir une journée plaisante à l'auteur, alors que des reproches peuvent le motiver à reprendre le travail. - Ensuite, les commentaires sont l'occasion de recevoir des retours techniques sur sa composition, que ce soit en terme de mixage, de solfège, que de rendu sonore ou de références culturelles même. Dans un site ou beaucoup sont là pour s'améliorer, il ne faut absolument pas négliger cette fonction du commentaire. N'hésitez pas à relever le panoramique des instruments, leurs fréquences, la quantité de réverbération utilisée. - Enfin, venons en au plus profond. L'auteur de la composition peut vérifier à travers les commentaires si le message qu'il a voulu transmettre est bien passé chez les auditeurs. C'est ce que l'on peut vouloir chercher dans des commentaires lorsque l'on a déjà une bonne expérience de la musique et que l'on est plus limité par les aspects techniques. Par exemple, si on fait une compo qui parle d'un voyage en Islande, alors que dans les commentaires, on retrouve des récits de jeux de cartes, on peut essayer de comprendre ce qu'il s'est passé dans le processus de construction pour créer ce décalage. Mais la différence des perceptions peut aussi être une chose amusante. Comment satisfaire ces points avec un commentaire ? C'est simple : parlez de votre ressenti, de votre interprétation dans vos commentaires. Mentionnez aussi les aspects techniques en apportant si possible des solutions aux problèmes, s'il y en a. Enfin, adoptez un argumentaire qui fera comprendre au compositeur ce que vous voulez dire. Tout cela est déjà dit dans le post d'Amandine. Si l'auteur de la composition se retrouve dans les commentaires qu'il reçoit, alors il pourra considérer son travail comme réussi en terme de partage, et sera gratifié de retrouver sa vision du monde dans les pensées des autres. ♦ Deuxièmement, le commentaire est prolifique d'un point de vue artistique. Dans la confrontation entre deux mondes de création que sont les cerveaux du compositeur et du commentateur, de nombreuses idées peuvent germer lorsque l'on en s'applique à commenter, pour chacun : - Que le commentateur apporte des solutions pour pallier aux manques de la composition peut faire naître chez le compositeur de nouvelles idées. Par exemple, lorsque l'on fait remarquer à un compositeur que sa musique n'a été construite que sur une boucle, il peut alors se poser la question de comment faire apparaître plusieurs thèmes, comment réaliser des transitions, comment créer des variations, et appréhender d'autres manières de composer, comme sortir de la boucle. - Mais c'est surtout chez le commentateur que le commentaire peut révéler de nouveaux horizons musicaux. En effet, commenter permet de découvrir le style de quelqu'un d'autre, de découvrir des arrangements nouveaux, voire même des nouveaux instruments ! On peut découvrir un nouvel accord dont on avait pas soupçonne l'existence jusqu'à maintenant, ou une sonorité qui nous plait particulièrement. Qui n'a jamais été inspiré par une musique existante pour construire son propre style dessus ? En plus, les artistes d'ici sont accessibles, donc il n'y a pas mieux pour échanger et apprendre des nouveaux procédés musicaux. Donc, l'acte de commenter, quand il est réalisé avec une bonne analyse des compositions, peut être une source d'inspiration immense : soyez à l'affut de chaque aspect, de la structure des musiques, des instruments utilisés, des procédés de mixage ! Faites plusieurs écoutes, espacées d'autres activités pour retrouver de nouveaux points de vue. Qui sait si vous les utiliserez des recettes du compositeur dans vos prochaines créations ? Disposer d'une grande palette d'idées possibles vous aidera à mieux trouver comment construire vos compositions, à trouver une solution plus adaptée aux problèmes que vous vous posez, ou même trouver la solution qui vous paraît comme une évidence. ♦ Troisièmement, commenter de manière assidue est un outil extraordinaire pour vous développer vous même : - Comme j'ai dit dans le point précédent, analyser la musique vous donnera une palette d'idées possibles. Mais en allant explorer de nouveaux univers, vous trouverez parmi ces idées celles qui correspondent le plus à vos goûts. Trouver ce qui entre en résonance avec votre idée de la musique vous permettra de mieux affirmer votre style, et de construire votre propre univers musical à long terme. Peut-être que la trap n'est pas forcément votre truc après avoir entendu de la valse-musette ! - Se soumettre à la tache de chercher une argumentation pour chacun de vos propos dans vos commentaires vous donnera un meilleur esprit critique. Par exemple, on peut essayer de comprendre, en utilisant les outils psychologiques, ou les notions de solfège en sa possession, pourquoi telle transition à un effet si marqué dans l'émotion dégagée. De plus, ladit esprit critique vous sera utile afin de mieux réfléchir à vos propres compositions, à mieux vous analyser vous même pour trouver des solutions qui vont faire passer efficacement vos impressions. Mais c'est aussi une chose utile dans toute la vie. - Enfin, c'est carrément votre art qui sera gratifié par votre assiduité à commenter. Découvrir le sens de ce que font les autres vous délivrera des messages. Bien commenter vous aidera à les entendre, mais aussi, en structurant votre pensée, cela vous aidera à mieux construire le votre. Si vous comprenez qu'un compositeur utilise les codes du dubstep dans des mixtapes house pour exprimer sa joie de vivre, alors vous aurez sans doute l'idée d'étaler votre spleen en augmentant la distorsion de votre basse. Donc, posez vous des questions sur ce que vous écoutez, et puis essayez d'y répondre de manière précise et argumentée. En décryptant les autres, c'est vous même que vous construisez. N'ayez pas peur d'aller au fond des choses et de remettre tout en cause. Puis retournez ces questions sur vous, sur le fond de votre pensée et sur la manière de l'exprimer. C'est dans l'interaction que les avis évoluent, alors commentez jusqu'à sentir votre propre vision du monde entrer en contact avec celle du compositeur. [size=18pt]3 - Que conclure ? ♦ Commenter, ce n'est pas que donner aux autres un message qui va les occuper un peu, en bien comme en mal. Cela peut être aussi être pour vous, un outil pour vous construire un véritable esprit critique, mieux comprendre vos goûts et faire évoluer votre vision du monde. Ce n'est pas pour rien que l'on donne cet exercice dans les classes ! Le commentaire est alors bénéfique pour tous : le compositeur, le commentateur, mais aussi ceux qui liront le commentaire et qui attraperont un peu de votre sensibilité et votre argumentaire, et enfin le site, qui en sera que plus vivant. Vous avez la chance de pouvoir commenter une montagne de compositions et d'échanger avec des artistes accessibles. Saisissez alors cette chance au lieu de prendre cela pour une corvée, car vous progresseriez beaucoup si vous laissez de l'importance à vos commentaires. Voilà, ce guide est à présent terminé. N'hésitez pas à le relire à plusieurs moments, espacés, pour donner plus de profondeur et de matière à cos commentaires. Parmi les recettes que j'ai données, il y en a à tous les niveaux, et donc relire vous permettra de s'approprier des nouvelles, en phase avec votre évolution.

*Partenaires

*Compos Récentes

Divady . J
hello voici un morceau construit a partir d une acapella de Wozsch EWS " Eyes Wide Shut" trouvée sur looperman vst kontakt ( piano Alicia keys) nexus (violon ,pads, bass ,synth sounds ) adictive drums yamaha motif xf ( accordeon ) plug Fl studio limiteur eq2 reverb fruity filter ( kik snare ) automation l acapella si ca interesse quelqu un. .
JIM-CB-EDM
Voici un bootleg réalisé ce weekend. J'entends par bootleg un remix fait avec la bande originale qui est une balade. Car je n'ai pas la voix en ma possession. Un remix avait été fait pas Cascada en 2007. J'ai repris les mêmes codes avec un mix plus moderne d'où le "versus". Bref, bonne écoute et bons commentaires à vous. Merci d'avance. Le lien Soundcloud :
Arf
Salut ! ça fait un bail que j'ai rien posté mais j'ai pas chaumé pour autant, je sors une petite compo un peu spécial niveau construction avec une évolution assez lente qui en fera peut peut être fuir. Niveau style j'ai mis techno mais je peux difficilement le classer, j'ai juste mis ça par rapport au beat. Je suis assez content du résultat à vous de me dire si je me fais des illusions ! le lien SC si certains veulent lacher un petit like :
NairLess
Salut ! Je vous propose une p'tite compo drum & bass assez posée avec des sonorités plutôt différentes de la DnB classique se rapprochant plus de la liquid DnB. En plugins, j'ai utilisé : - Sakura, - Sylenth1, - Nexus. VST: - Fruity Parametric EQ2, - Fruity Reeverb 2, - Fruity Delay 2, . . . Et pleins de samples de drums comme d'hab :) ! C'est un premier essai pour moi en DnB donc bon, voilà ce que j'ai pu faire ;) ! Je suis carrément ouvert à vos avis aussi bien négatifs que positifs et je compte modifier la track en conséquence ;D : Merci d'avance ! NairLess.
dot.musique
Hello ! J'aurais bien placé cette compo dans "Disco" si la rubrique avait existé. Ce morceau trainait sur mon PC depuis trèèèèèèèèèèèès longtemps, fini à 99,9999%. Il y avait juste un synthé qui m'embêtait, le son ne me convenait pas, et là, bim ! le Graal ! Voici donc ma dernière compo mise en ligne, un morceau fun pour bouger son corps comme on veut et hocher la tête, taper du pied, lever les bras, s'embrasser sous la boule à facettes, le jour, la nuit, encore, toujours. . . Niveau synthés : pas mal de Harmless et de GMS pour le côté moderne et pas mal de ODsay, eSLine, Micromoon et FL Keys pour le côté oldschool. [img][/center] Cheers ! N.
Gius3ppe
Bonjour, Ma fille de 14 ans a tenu a mettre ce morceau dans son iPod (content Papa !!!) Merci pour vos commentaires. . . Exhale Nexus HeatUp 2 Ozone

*Entraide

Lilergin
Bonjour à tous !! J'ai un problème plutôt très gênant, lorsque que je plaçe mes patterns dans la playlist il y a des barre qui on pour effet de couper le vst directement au chanel rack. Je joint une photo pour mieux visualiser ! Merci d'avance!
BsIdro
Bonjour à vous, J'ai un petit (Ou plutôt gros. . ) problème avec ASIO4ALL, je n'ai jamais eu aucun soucis habituellement, je branche mon Mirco USB Samson G Track, je règle tout pour que l'entré et la sortie passe par le micro. Mais récemment j'ai plus moyen d'avoir le son qui sort, cet a dire que même en faisant sortir un son rien ne sort même sur le vu-mètre. Quand je désactive l'entré du micro alors le son fonctionne.   Pourtant aucune indication sur l'entré pour dire qu'il y a un problème. Alors pour me débrouiller je doit switcher entre différente version d'ASIO4ALL, Réinstaller, désinstaller etc. . . Merci d'avance pour votre aide en tout cas :)
Brewskibro
Alors bonjour a tous j'aimerais faire de la musique du style country/Cow-boy du genre Red dead redemption le célèbre jeu de Rockstar Games. Mais au niveau VST et pack je sais pas ce qu'il faut. . . Si quelqu'un a déjà essayer de faire ce style ou je pourrais trouver tout ce qu'il me faut? Merci a vous. :D
CuriousMusic
Bonjour, J'ai cherché mais pas trouvé de réponse à ma question : Je souhaiterais lancer un . mp3 que j'ai mis dans en-dessous d'un vst par exemple avec une touche déterminé de mon synthé (par exemple un pad). L'idée, c'est que lorsque je joues sur un de mes vst, je puisse lancer le sample derrière sans switcher sur le sample en question pour le lancer et donc m'empêchant de jouer de manière continue, j'espère que c'est clair pour vous lol. . . ! Merci !
krisboy
Bonjour à tous, tout est dans le titre , j aimerais pouvoir enregistrer "à la volée" dans la playlist un mixage effectué dans le mixer ( vvolumes , effets etc . . . . )  est ce possible ? J ai essayé mais j obtiens des résultats improbables ou alors je n entends pas le son des pistes pendant l enregistrement. Désolé je continue ma progression avec fl !! Merci pour votre aide :-) Kris
ϟPЯΛĐЄ
Salut la populace ! Je requière votre aide car j'ai un problème (sans blague) Sur un projet que je travail depuis des jours, je n'arrive désormais plus a avoir de son du tout (sur tout autre projet ça fonctionne) Dans le mixer, l'affichage des sons est bien présent, aussi bien sur chaque pistes que sur le master, en revanche, dans l'interface de fl studio, rien ne s'affiche (le vu mettre et le visualisateur de fréquence inclus dans FL ne bronchent pas. . ) J'ai testé avec asio4all, avec ma carte son externe, et avec le chipset audio intégré de mon ordinateur mais rien n'y fait, je désespère. . Venez moi en aide je vous en serais pleinement reconnaissant ! ;) Merci de m'avoir lu

*Experiences Musicales

Divady . J
bonjours voila j ai commencé un morceau qui est en cours mais j aimerai une touche autre que moi ( une idée plutot autre que moi ) pour finir celui ci car j aimerai avoir un son , une mélo , une perc. . . n importez quoi d autre mais qui ne vienne pas de moi , bref une collaboration ma demo du projet en cours. . . la version avec l accap que j ai trouvé sur looperman. . . y a rien de bien callé ni mixé pour l ibstant si quelqu un était intéréssé . . un mp
Laska
Hello tout le monde ! Y aurait-il parmi vous une personne vivant vers Nice qui s'y connais en Brostep / DnB, j'aimerais avoir des conseils voir des "cours". C'est pas que je veux pas apprendre par moi-même, c'est juste que je veux apprendre dans de bonne conditions et par la suite faire une coop avec plaisir, n'hésitez pas a me MP. Bye ! :)
Ganyman
Après une pause de quelques mois, mon groupe [url=]Hollowave revient cette année avec un nouveau single 4 titres "Je me noie - EP" disponible sur les principales plateformes de musique en ligne. "Je me noie" est notre premier morceau à être interprété en français. Il est sublimé par la voix de la chanteuse [b][url=]Seven Pages for a Hedgehog qui en a écrit les paroles. "Je me noie" est également accompagné par un clip réalisé en animation vectorielle image par image à voir ci-dessous. [b][url=]JE ME NOIE - LE CLIP Voici les morceaux qui composent ce single 4 titres : [b]1. Je me noie (feat. Seven Pages for a Hedgehog) 2. Broken Mind 3. Falling before rising 4. Je me noie (instrumental) Pour l’écouter et le télécharger, cliquez ici. Sur ce, bonne écoute à vous. Nous sommes évidemment preneur de vos commentaires et de vos impressions sur notre musique.   :)
Kril'in
bonjour tous le monde, est ce que quelqu'on connaitrait le nom ou le type de kick qu'on entend à 2:15 et qui ressemble un peu a une goutte d'eau ? (attention il n'apparait qu'un fois dans la chanson) -- ?v=0Of4SW5DG3U
Kril'in
Bonjour tous le monde, j'aurais besoin d'avis sur ce petit beat (instru pour un rap) sachant que j'ai pas compressé mon 808 Merci à vous ;)

* Mon Compte

* Radio Smoothie, la plus fruitée des radios !

*Discussions
Rafraîchir Historique
0 connecté(s)

  • Les demandes d'entraide sont à poser sur le forum !
  • TestMembreFelknia Aujourd'hui à 15:04:42
  • Oh ptain comment je me suis fail dans ma phrase
  • Ross13370 Aujourd'hui à 15:04:50
  • trop tard t'en a la coupe de cheveux
  • TestMembreFelknia Aujourd'hui à 15:05:16
  • Je faisais référence à cette vidéo [lien] (du coup j'ai pourri la punchline)
  • Ross13370 Aujourd'hui à 15:06:18
  • il m'a semblé reconnaitre un talentueux orateur qui agit dans un forme de politique
  • Ah ouais rawwr le banni
  • :lol:
  • TestMembreFelknia Aujourd'hui à 15:06:56
  • C'est vrai qu'il y a un petit air de famille ! :p
  • Ross13370 Aujourd'hui à 15:07:17
  • et la famille c'est sacré
  • TestMembreFelknia Aujourd'hui à 15:08:36
  • C'est sacrément vrai
  • Ross13370 Aujourd'hui à 15:09:36
  • les valeur du 'tain [lien]
  • Felknia Aujourd'hui à 16:52:28
  • Nouveau kit [lien]
  • Dedans il y a CE sample que tout le monde aime [lien]
  • Ross13370 Aujourd'hui à 16:57:06
  • j'ai prit
  • Carl M. Aujourd'hui à 17:18:43
  • j'ai pas FB je peux pas écouter CE sample que tout le monde aime :'(
  • Felknia Aujourd'hui à 17:23:04
  • Celui là [lien]
  • Carl M. Aujourd'hui à 17:23:45
  • ah YEAH I LIKE IT
  • Doc Ed Aujourd'hui à 17:36:24
  • j'aime internet
  • NairLess Aujourd'hui à 17:40:59
  • yo les fruits
  • comme ça va ?

*Derniers Commentaires

*Messages Récents